Notes kiéviennes

La notation kiévienne requiert l’utilisation d’un style de tête de note particulier et la désactivation des hampes et crochets classiques. La fonction \kievanOn se charge d’affecter les propriétés adéquates aux têtes de note, hampes et crochets. Un simple \kievanOff permet de retrouver le comportement par défaut de LilyPond.

En notation kiévienne, la note finale d’une pièce apparaît souvent sous la forme d’une \longa. L’indication d’un récitatif – plusieurs syllabes sont chantées sur une même hauteur – s’effectue à l’aide d’une \breve. Voici ce à quoi ressemblent les différentes notes kiéviennes :

\autoBeamOff
\cadenzaOn
\kievanOn
b'1 b'2 b'4 b'8 b'\breve b'\longa
\kievanOff
b'2

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : notation kiévienne, tête de note.

Manuel de notation : Styles de tête de note.

Problèmes connus et avertissements

LilyPond détermine automatiquement l’orientation des hampes. Il est cependant d’usage, en notation carrée, que les hampes des différentes notes d’un même mélisme aillent toutes dans le même sens ; il faudra donc en pareil cas définir manuellement la propriété direction de l’objet Stem.


GNU LilyPond – Manuel de notation v2.25.17 (branche de développement).