Nuances

À chaque nuance absolue correspond une commande qui peut être indiquée après une note : c4\ff par exemple. Les commandes de nuance disponibles sont \ppppp, \pppp, \ppp, \pp, \p, \mp, \mf, \f, \ff, \fff, \ffff, \fffff, \fp, \sf, \sff, \sp, \spp, \sfz, \rfzet \n. Les nuances se placent aussi bien en dessous qu’au-dessus de la portée ; pour plus d’information, consultez Direction et positionnement.

\relative c'' {
  c2\ppp c\mp
  c2\rfz c^\mf
  c2_\spp c^\ff
}

[image of music]

Un crescendo est délimité par \< et \!, ou peut se terminer par une commande de nuance explicite, ou bien un decrescendo ou un nouveau crescendo. Il en va de même pour un diminuendo. Au lieu de \< et \>, vous pouvez utiliser \cr et \decr, tout comme \endcr et \enddecr au lieu de \!, auquel cas LilyPond n’imprimera pas de soufflet (hairpin en anglais).

\relative c'' {
  c2\< c\!
  d2\< d\f
  e2\< e\>
  f2\> f\!
  e2\> e\mp
  d2\> d\>
  c1\!
}

[image of music]

Un soufflet terminé par un simple \! prendra fin sur la droite de la tête de note à laquelle il est attaché. Dans le cas où il se termine par l’intervention d’un autre soufflet (contraire ou non), il prendra fin au milieu de la tête de note affublée d’un \< ou d’un \>, et le nouveau soufflet débutera à l’extrémité droite de cette même tête de note. Un soufflet se terminant sur le premier temps d’une mesure s’arrêtera à la barre de mesure.

\relative {
  c''1\< | c4 a c\< a | c4 a c\! a\< | c4 a c a\!
}

[image of music]

Il en va de même lorsqu’un soufflet est interrompu par une nuance explicite. Notez bien que la largeur occupée par cette nuance explicite influe sur la terminaison du soufflet :

\relative {
  c''1\< | c4 a c\mf a | c1\< | c4 a c\ffff a
}

[image of music]

Les indications de nuance sont attachées aux notes ; aussi, lorsque l’on veut faire se succéder plusieurs nuances pendant une note tenue, il faudra avoir recours à la commande \after qui permet aussi de gérer le différé des articulations et scripts textuels :

<<
  \relative {
    \after 2 \< c'1
    d4\f\> e f g
    \after 2. \pp c,1

    \after 2. \fermata e
    \after 2. ^"Fine." f
  }
  \relative {
    \repeat unfold 12 c'4
    c c c c\fermata
    c c c c
  }
>>

[image of music]

Plusieurs instances de \after peuvent se succéder afin de graver plusieurs indications pour une note. Ceci est particulièrement utile lorsqu’il faut ajouter un crescendo et un decrescendo à une même note :

\relative {
  c''4\< d\! e\> c\!
  \after 4 \< \after 2\> \after 2. \! f1
  \textLengthOn
  \after 4 \> \after 2. ^"hush!" c1
  g4\pp
}

[image of music]

Lorsque la première d’une succession d’indications sur une même note coïncide avec son attaque, il est judicieux de l’attacher à un accord vide <> ; les indications seront alors saisies selon leur ordre d’apparition :

{
  <>\< \after 4 \> \after 2 \! c'1
  % plus facile à écrire et lire que :
  \after 4 \> \after 2 \! c'1\<
}

[image of music]

On peut aussi avoir recours à l’indication \espressivo pour indiquer un crescendo suivi d’un decrescendo sur une même note. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une articulation, et en aucun cas d’une nuance.

\relative {
  c''2 b4 a
  g1\espressivo
  \after 2. \espressivo c
}

[image of music]

La commande \cresc permet d’indiquer textuellement le début d’un crescendo. \decresc ou \dim marquent le début d’un decrescendo. Les lignes d’extension sont gérées automatiquement.

\relative {
  g'8\cresc a b c b c d e\mf |
  f8\decresc e d c e\> d c b |
  a1\dim ~ |
  a2. r4\! |
}

[image of music]

Une indication textuelle peut indiquer, au lieu d’un soufflet, un changement de nuance :

\relative c'' {
  \crescTextCresc
  c4\< d e f\! |
  \dimTextDecresc
  g4\> e d c\! |
  \dimTextDecr
  e4\> d c b\! |
  \dimTextDim
  d4\> c b a\! |
  \crescHairpin
  \dimHairpin
  c4\< d\! e\> d\! |
}

[image of music]

Pour créer des indications de nuance qui restent alignées avec les nuances habituelles, reportez-vous au chapitre Personnalisation des indications de nuance.

Le positionnement vertical des nuances est géré par le DynamicLineSpanner.

L’utilisation d’un contexte Dynamics permet de graver les nuances sur leur propre ligne – Il suffit de placer des silences invisibles pour gérer le temps. Bien que le contexte Dynamics accepte des notes pour indiquer les durées, celles-ci ne seront pas imprimées. Le contexte Dynamics peut aussi contenir des indications textuelles avec ou sans extenseur, ainsi que les indications de pédale.

<<
  \new Staff \relative {
    c'2 d4 e |
    c4 e e,2 |
    g'4 a g a |
    c1 |
  }
  \new Dynamics {
    s1\< |
    s1\f |
    s2\dim s2-"rit." |
    s1\p |
  }
>>

[image of music]

Note : Même si la partition ne comporte qu’une seule indication absolue de nuance, comme un \p, LilyPond crée deux objets la concernant – un DynamicText et un objet DynamicLineSpanner – et les propriétés contrôlant cette indication de nuance sont partagées entre ces deux objets. Par exemple, la taille peut se modifier par la propriété DynamicText.font-size alors que le positionnement vertical est contrôlé par DynamicLineSpanner.Y-offset.

Par voie de conséquence, un code tel que

\tweak font-size 5 \p

est fonctionnel, mais

\tweak Y-offset 5 \p

ne l’est pas. Il faudra donc écrire

\tweak DynamicLineSpanner.Y-offset 5 \p

Commandes prédéfinies

\dynamicUp, \dynamicDown, \dynamicNeutral, \crescTextCresc, \dimTextDim, \dimTextDecr, \dimTextDecresc, \crescHairpin, \dimHairpin.

Morceaux choisis

Soufflets et barres de mesure

En principe, un soufflet – (de)crescendo imprimé sous forme graphique – commence au bord gauche de la note de départ, et se termine au bord droit de la note d’arrivée. Cependant, si la note d’arrivée est sur un premier temps, le soufflet s’arrêtera au niveau de la barre de mesure qui la précède. Ce comportement peut être annulé en assignant faux (#f) à la propriété to-barline.

\relative c'' {
  e4\< e2.
  e1\!
  \override Hairpin.to-barline = ##f
  e4\< e2.
  e1\!
}

[image of music]

Ajustement de la longueur d’un soufflet

Si un soufflet est trop court, il suffit d’ajuster la propriété minimum-length de l’objet Hairpin pour l’allonger.

<<
  {
    \after 4 \< \after 2 \> \after 2. \! f'1
    \override Hairpin.minimum-length = 8
    \after 4 \< \after 2 \> \after 2. \! f'1
  }
  {
    \repeat unfold 8 c'4
  }
>>

[image of music]

Alignement des bornes de soufflet relativement aux NoteColumns

Les terminaisons des soufflets peuvent s’aligner sur la gauche, au centre ou sur la droite des grobs NoteColumn à l’aide d’une dérogation à la propriété endpoint-alignmentsLEFT, CENTER ou RIGHT – sous forme de paire représentant les extrémités gauche et droite du soufflet. Les endpoint-alignments devraient être des directions (soit −1, 0 ou 1), les autres valeurs entraînant l’émission d’un avertissement. L’extrémité droite d’un soufflet se terminant sur un silence ne sera pas affectée et s’alignera toujours sur le bord gauche de ce silence.

{
  c'2\< <c' d'>\! |
  \override Hairpin.endpoint-alignments = #'(1 . -1)
  c'2\< <c' d'>\! |
  \override Hairpin.endpoint-alignments = #`(,LEFT . ,CENTER)
  c'2\< <c' d'>\! |
}

[image of music]

Déplacer les extrémités de soufflets

Les terminaisons des soufflets peuvent être décalées en jouant sur la propriété shorten-pair de l’objetHairpin. Les valeurs positives déplacent vers l’intérieur, les négatives vers l’extérieur. Contrairement à la propriété minimum-length, cette propriété n’affecte que l’apparence du soufflet sans ajuster l’espacement horizontal (y compris avec les nuances textuelles). Cette méthode est donc appropriée aux situations dans lesquelles un soufflet requiert un ajustement fin dans l’espace qui lui est alloué.

{
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  \once \override Hairpin.shorten-pair = #'(2 . 2)
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  \once \override Hairpin.shorten-pair = #'(-2 . -2)
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  c'1~\p-\tweak shorten-pair #'(2 . 0)\<
  c'2~ c'\ffff
}

[image of music]

Impression de soufflets « al niente »

Des crescendos ou decrescendos al niente peuvent être indiqués de manière graphique, en assignant vrai (#t) à la propriété circled-tip, ce qui affiche un cercle à leur extrémité.

\relative c'' {
  \override Hairpin.circled-tip = ##t
  c2\< c\!
  c4\> c\< c2\!
}

[image of music]

Différents styles de soufflet

Les soufflets de nuance peuvent adopter des styles différents.

\paper { tagline = ##f }

\relative c'' {
  \override Hairpin.stencil = #flared-hairpin
  a4\< a a a\f
  a4\p\< a a a\ff
  a4\sfz\< a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #constante-hairpin
  a4\< a a a\f
  a4\p\< a a a\ff
  a4\sfz\< a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #flared-hairpin
  a4\> a a a\f
  a4\p\> a a a\ff
  a4\sfz\> a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #constante-hairpin
  a4\> a a a\f
  a4\p\> a a a\ff
  a4\sfz\> a a a\!
}

[image of music]

Alignement vertical des nuances et indications textuelles

Tous les objets DynamicLineSpanner (soufflets ou nuances textuelles) viennent s’aligner sur une ligne de référence placée, par rapport à la portée, à au moins la valeur de 'staff-padding sauf lorsque d’autres éléments de notation les en éloignent plus. Les nuances seront centrés sur une même ligne dès lors que 'staff-padding aura été défini à une valeur suffisante.

C’est le même principe – en combinaison avec \textLengthOn – qui sert à aligner les indications textuelles sur une ligne de référence.

music = \relative c' {
  a'2\p b\f
  e4\p f\f\> g, b\p
  c2^\markup { \huge gorgeous } c^\markup { \huge fantastic }
}

{
  \music
  \break
  \override DynamicLineSpanner.staff-padding = 3
  \textLengthOn
  \override TextScript.staff-padding = 1
  \music
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]

Rupture d’alignement des nuances graphiques et textuelles

Par défaut, LilyPond utilise des objets DynamicLineSpanner pour aligner verticalement une succession d’objets nuance tels que soufflets et indications textuelles. Ceci peut, parfois, ne pas être désirable. L’insertion d’un \breakDynamicSpan, qui rompt prématurément l’étendue de l’alignement, permet de pallier ce désagrément.

{ g1\< |
  e''\f\> |
  c'\p }

{ g1\< |
  e''\breakDynamicSpan\f\> |
  c'\p }

\paper { tagline = ##f }

[image of music]

Masquage de l’extension des nuances textuelles

Les crescendos et decrescendos indiqués textuellement – tels que cresc. ou dim. – sont suivis de pointillés qui montrent leur étendue. On peut empêcher l’impression de ces pointillés.

\relative c'' {
  \override DynamicTextSpanner.style = #'none
  \crescTextCresc
  c1\< | d | b | c\!
}

[image of music]

Modification du texte et de l’extension de nuances textuelles

Le texte par défaut des crescendos et decrescendos se change en modifiant les propriétés de contexte crescendoText et decrescendoText.

L’aspect de la ligne d’extension est fonction de la propriété 'style du DynamicTextSpanner. Sa valeur par défaut est 'dashed-line, mais d’autres valeurs sont disponibles, comme 'line, 'dotted-line et 'none.

\relative c'' {
  \set crescendoText = \markup { \italic { cresc. poco } }
  \set crescendoSpanner = #'text
  \override DynamicTextSpanner.style = #'dotted-line
  a2\< a
  a2 a
  a2 a
  a2 a\mf
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : al niente, crescendo, decrescendo, soufflet.

Manuel d’initiation : Articulations et nuances.

Manuel de notation : Amélioration du rendu MIDI, Direction et positionnement, Gestion des nuances en MIDI, Personnalisation des indications de nuance.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.

Référence des propriétés internes : DynamicText, Hairpin, DynamicLineSpanner, Dynamics.


GNU LilyPond – Manuel de notation v2.25.14 (branche de développement).