Grilles harmoniques

Dans certaines contrées européennes, notamment en France, les musiciens de jazz utilisent ce qu’ils appellent des « grilles harmoniques », dans lesquelles les accords sont imprimés dans des cases.

[image of music]

Bien qu’ils soient omis dans le reste de cette section pour des raisons de concision, les réglages suivants du bloc \paper sont recommandés pour l’impression de grilles harmoniques :

\paper {
  indent = 0
  ragged-right = ##f
}

indent = 0 donne l’assurance que la première ligne ne sera pas indentée – voir Variables d’indentation et de décalage. La clause ragged-right = ##f permet d’étaler en pleine largeur les grilles sur une ligne – voir Variables de marge et de largeur.

La création d’une grille harmonique demande l’instanciation d’un contexte ChordGrid.

\new ChordGrid \chordmode { c1 d1:m e1:7 f1:7+ }

[image of music]

Chaque case est automatiquement subdivisée.

\new ChordGrid \chordmode {
  c1
  d2 c2
  e2. c4
}

[image of music]

Les accords qui s’étendent sur la mesure sont centrés dans leur case. Ceux durant la moitié de la mesure occupent la moitié de la case, et ceux n’en prenant que le quart occupent le quart de la case. Voicii un résumé des règles par défaut en matière de subdivision des cases :

[image of music]

L’instruction \medianChordGridStyle modifie la présentation par défaut des cases avec quatre accords d’égale durée pour adopter le style préconisé par Philippe Baudoin dansn son ouvrage Jazz, mode d’emploi.

\layout {
  \context {
    \ChordGrid
    \medianChordGridStyle
  }
}

[image of music]

Dans une grille harmonique, les silences déclenchent l’impression du symbole noChordSymbol comme dans un contexte ChordNames – voir Impression des noms d’accord.

\new ChordGrid \chordmode { c1 r2 c2 R1 }

[image of music]

Les sauts créent de l’espace blanc, qui peut occuper seule une partie de la case.

\new ChordGrid \chordmode { c1 s2 c2 s1 }

[image of music]

Morceaux choisis

Personnalisation du style de grille harmonique

Il est possible de personnaliser la division des cases à l’aide des propiétés de ChordSquare measure-division-lines-alist et measure-division-chord-placement-alist, qui sont toutes deux des listes associatives. Leurs clés sont des divisions de la mesure, autrement dit des listes de fractions de la mesure que chaque accord, silence ou saut représente. Plus précisément, cette liste de divisions de la mesure est constituée de nombres positifs exacts dont l’addition fait 1, comme par exemple '(1/2 1/4 1/4). L’exigence d’exactitude signifie que 1/2 est valide, contrairement à 0.5.

Les valeurs de measure-division-lines-alist sont des listes de lignes, représentes sous la forme (x1 y1 x2 y2). La ligne débute au point (x1 . y1) et se temine en (x2 . y2). Les coordonnées sont comprises dans l’intervalle [−1, 1] relativement à l’étendue de la case.

Les valeurs de measure-division-chord-placement-alist sont des listes de paires (x . y) indiquant le positionnement des accords respectifs.

L’exemple ci-dessous illustre le cas particulier d’une grille dont le style spécifie le découpage des mesures en trois parts égales.

\paper {
  line-width = 10\cm
  ragged-right = ##f
}

\new ChordGrid \with {
  \override ChordSquare.measure-division-lines-alist =
    #'(((1) . ())
       ((1/3 1/3 1/3) . ((-1 -0.4 0 1) (0 -1 1 0.4))))
  \override ChordSquare.measure-division-chord-placement-alist =
    #'(((1) . ((0 . 0)))
       ((1/3 1/3 1/3) . ((-0.7 . 0.5) (0 . 0) (0.7 . -0.5))))
}
\chordmode {
  \time 3/4
  c2.
  c4 c4 c4
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : chord grid.

Référence des propriétés internes : ChordGrid, ChordGridScore, ChordSquare, Chord_square_engraver, GridChordName, Grid_chord_name_engraver.


GNU LilyPond – Manuel de notation v2.25.13 (branche de développement).