1.2.2 Écriture des silences

On saisit les silences dans une expression musicale tout comme les notes.


Silences

Les silences sont écrits comme des notes avec le nom de note r – premier caractère du mot rest. Les durées supérieures à la pause s’indiquent à l’aide de commandes prédéfinies :

\new Staff {
  % These two lines are just to prettify this example
  \time 16/1
  \omit Staff.TimeSignature
  % Print a maxima rest, equal to four breves
  r\maxima
  % Print a longa rest, equal to two breves
  r\longa
  % Print a breve rest
  r\breve
  r1 r2 r4 r8 r16 r32 r64 r128
}

[image of music]

Les pauses d’une mesure complète, qui sont placées au centre de la mesure, doivent être entrées comme des mesures de silence. Elles peuvent être utilisées pour une seule mesure comme pour plusieurs, et leur utilisation est expliquée à la rubrique Silences valant une mesure.

Pour spécifier explicitement la position verticale d’un silence, écrivez une note suivie de \rest. Un silence de même durée sera placé à la position où serait imprimée la note. Cela rend plus facile la mise en place de musique polyphonique, puisque le formateur automatique de collision des silences laissera ces silences tranquilles.

\relative { a'4\rest d4\rest }

[image of music]

Morceaux choisis

Styles de silences

Les silences peuvent être gravés selon différents styles.

\new Staff \relative c {
  \omit Score.TimeSignature
  \cadenzaOn

  \override Staff.Rest.style = #'mensural
  r\maxima^\markup \typewriter { mensural }
  r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 s32 s64 s128 s128
  \bar ""
  \break

  \override Staff.Rest.style = #'neomensural
  r\maxima^\markup \typewriter { neomensural }
  r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 s32 s64 s128 s128
  \bar ""
  \break

  \override Staff.Rest.style = #'classical
  r\maxima^\markup \typewriter { classical }
  r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 r32 r64 r128 s128
  \bar ""
  \break

  \override Staff.Rest.style = #'z
  r\maxima^\markup \typewriter { z-style }
  r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 r32 r64 r128 s128
  \bar ""
  \break

  \override Staff.Rest.style = #'default
  r\maxima^\markup \typewriter { default }
  r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 r32 r64 r128 s128
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : breve, longa, maxima.

Manuel de notation : Silences valant une mesure.

Morceaux choisis : Rythme.

Référence des propriétés internes : Rest.

Problèmes connus et avertissements

Il n’existe pas à proprement parler de limite (inférieure ou supérieure) en terme de durée d’un silence. Cependant, le nombre de glyphes disponibles ne couvre que les silences allant du 1 024e de pause (256e de soupir) à la maxime (équivalant à huit pauses).


Silences invisibles

Il existe deux formes de silence invisible – que l’on pourrait appeler « saut » : le silence d’espacement qui se note s, et la commande \skip. Le silence d’espacement est une note qui ne produit pas de rélultat. Comme pour toute autre note ou silence, la durée qui lui est affectée définit la durée par défaut des notes qui le suivent.

\relative c'' {
  c4 c s c |
  s2 c |
}

[image of music]

Tout comme les autres notes ou silences, un silence invisible génère implicitement les contextes Staff et Voice s’il n’y en avait pas.

{ s1 s s }

[image of music]

La syntaxe s est seulement disponible pour les modes d’entrée de notes et d’accords. Dans les autres situations, pour l’entrée de paroles par exemple, vous devrez utiliser la commande \skip pour sauter un moment. La commande \skip prend en argument soit une durée explicite, soit un fragment musical, et saute la durée de cet argument. Cette durée ne sera pas prise en considération dès lors que les paroles suivent le rythme des notes de la mélodie à laquelle vous les aurez associées à l’aide des commandes \addlyrics ou \lyricsto.

<<
  {
    a'2 \skip2 a'2 a'2
  }
  \new Lyrics {
    \lyricmode {
      foo2 \skip 1 bla2
    }
  }
>>

[image of music]

Lorsque l’argument de \skip est de la musique, la durée par défaut de la note qui suit est celle de la dernière note du fragment « sauté ». Toutefois, et pour garder le compatibilité ascendante avec l’implémentation originelle de \skip, la durée explicitée en argument n’affectera en rien la durée des notes qui suivent.

<<
  {
    \repeat unfold 12 { a'4 }
  }
  {
    a'4 \skip 2 a' |
    a'4 \skip { a'8 a' a' a' } a' a' |
    s2 a'
  }
>>

[image of music]

La commande \skip préserve les effets de la commande unfoldRepeats qui la contiendrait, à l’inverse de la fonction Scheme skip-of-length.

MyCadenza = \fixed c' {
  \repeat volta 2 {
    d8 e f g g4 f4
  }
}

music = <<
  \new Staff {
    \MyCadenza
    c'1
  }
  \new Staff {
    #(skip-of-length MyCadenza)
    c'1
  }
  \new Staff {
    \skip \MyCadenza
    c'1
  }
>>

\unfoldRepeats \music

[image of music]

La commande \skip ne fait que sauter du temps musical ; elle ne produit rien du tout, pas même un symbole transparent.

% This is valid input, but does nothing
{ \skip 1 \skip1 \skip 1 }

[image of music]

Voir aussi

Manuel d’initiation : Visibilité et couleur des objets.

Manuel de notation : Dictée à trous, Visibilité des objets.

Morceaux choisis : Rythme.

Référence des propriétés internes : SkipMusic.

Problèmes connus et avertissements

Dans la mesure où l’argument fourni à la commande \skip – durée ou fragment musical – affecte différemment la durée de la musique qui suit, il est de bon ton de mentionner explicitement une durée à ce qui la suit.


Silences valant une mesure

Un silence valant une ou plusieurs mesures entières s’entre avec un R majuscule. Sa durée s’indique comme pour n’importe quelle note, y compris un éventuel multiplicateur comme indiqué dans Changement d’échelle des durées.

% Rest measures contracted to single measure
\compressMMRests {
  R1*4
  R1*24
  R1*4
  b'2^"Tutti" b'4 a'4
}

[image of music]

Cet exemple illustre aussi la manière de condenser une succession de mesures vides, comme indiqué dans Compression de mesures vides.

Ceci ne peut être utile que pour une mesure complètement vide. Sa durée doit donc correspondre à la longueur de la mesure telle que définie par la métrique. C’est la raison pour laquelle on utilisera aussi des points d’augmentation ou des fractions :

\compressMMRests {
  \time 2/4
  R1 | R2 |
  \time 3/4
  R2. | R2.*2 |
  \time 13/8
  R1*13/8 | R1*13/8*12 |
  \time 10/8
  R4*5*4 |
}

[image of music]

Un R qui s’étend sur une seule mesure s’imprime tantôt comme une pause, tantôt comme une brève – ou « bâton de pause » – qui sera centrée sur la mesure quelle qu’en soit la métrique :

\time 4/4
R1 |
\time 6/4
R1*3/2 |
\time 8/4
R1*2 |

[image of music]

Vous pouvez aussi ajouter du texte à un silence multimesure en utilisant la syntaxe note-markup (cf. Mise en forme du texte).

\compressMMRests {
  \time 3/4
  R2.*10^\markup { \italic "ad lib." }
}

[image of music]

Note : C’est MultiMeasureRestText qui créera le texte, et MultiMeasureRestScript pour les articulations, non TextScript ou Script. Les commandes de dérogation ou de redéfinition doivent s’adresser à l’objet concerné, comme vous pouvez le constater dans l’exemple suivant.

% Ceci échouera : il y a erreur quant à l'objet spécifié
\override TextScript.padding = #5
\override Script.color = #blue
R1^"pas bon !"
R1\fermata
% Formulation correcte, qui fonctionnera
\override MultiMeasureRestText.padding = #5
\override MultiMeasureRestScript.color = #blue
R1^"ça marche !"
R1\fermata

[image of music]

Un silence multimesure placé directement après une commande \partial risque fort de perturber le vérificateur de limites et numéros de mesure.

Commandes prédéfinies

\textLengthOn, \textLengthOff, \compressMMRests.

Morceaux choisis

Contrôle de la taille d’un silence multimesure

Les silences multimesure ont une largeur relative à leur durée totale, contrôlée par MultiMeasureRest.space-increment. Sa valeur par défaut est fixée à 2.0.

\relative c' {
  \compressEmptyMeasures
  R1*2 R1*4 R1*64 R1*16
  \override Staff.MultiMeasureRest.space-increment = 2.5
  R1*2 R1*4 R1*64 R1*16
}

[image of music]

Positionnement des silences multimesures

Si l’on peut positionner verticalement un silence simple en le rattachant à une note, il n’en va pas de même pour un silence multimesure. Néanmoins, et uniquement dans le cadre de musique polyphonique, les silences multimesures sont positionnés différemment selon qu’ils appartiennent à une voix au numéro pair ou impair.

Le positionnement des silences multimesures peut se contrôler ainsi :

\relative c'' {
  % Multi-measure rests by default are set under the fourth line
  R1
  % They can be moved using an override
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #-2
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #0
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #2
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #3
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = #6
  R1
  \revert MultiMeasureRest.staff-position
  \break

  % In two Voices, odd-numbered voices are under the top line
  << { R1 } \\ { a1 } >>
  % Even-numbered voices are under the bottom line
  << { a1 } \\ { R1 } >>
  % Multi-measure rests in both voices remain separate
  << { R1 } \\ { R1 } >>

  % Separating multi-measure rests in more than two voices
  % requires an override
  << { R1 } \\ { R1 } \\
     \once \override MultiMeasureRest.staff-position = #0
     { R1 }
  >>

  % Using compressed bars in multiple voices requires another override
  % in all voices to avoid multiple instances being printed
  \compressMMRests
  <<
   \revert MultiMeasureRest.direction
    { R1*3 }
    \\
   \revert MultiMeasureRest.direction
    { R1*3 }
  >>
}

[image of music]

Ajout de texte à un silence multimesure

Lorsque du texte est attaché à un silence multimesure, il sera centré dans la mesure, au-dessus ou en dessous de la portée. Afin d’étirer la mesure dans le cas où ce texte est relativement long, il suffit d’insérer un accord vide auquel on attache le texte en question, avant le silence multimesure. Le texte attaché à un silence invisible sera aligné sur la gauche de là où serait positionnée la note dans la mesure. Cependant, si la taille de la mesure est déterminée par la longueur du texte, il apparaîtra comme centré.

\relative c' {
  \compressMMRests {
    \textLengthOn
    <>^\markup { [MAJOR GENERAL] }
    R1*19
    <>_\markup { \italic { Cue: ... it is yours } }
    <>^\markup { A }
    R1*30^\markup { [MABEL] }
    \textLengthOff
    c4^\markup { CHORUS } d f c
  }
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : silence multimesures.

Manuel de notation : Changement d’échelle des durées, Commentaires textuels, Compression de mesures vides, Durées, Mise en forme du texte, Texte.

Morceaux choisis : Rythme.

Référence des propriétés internes : MultiMeasureRest, MultiMeasureRestNumber, MultiMeasureRestScript, MultiMeasureRestText.

Problèmes connus et avertissements

Vous ne pouvez pas utiliser de doigtés (par ex. R1*10-4) pour positionner des nombres au dessus d’un silence multimesure, le numéro de doigt (4) risquant de chevaucher le nombre de mesures à compter (10).

Condenser plusieurs silences en un unique silence multimesure ne peut être automatisé.

Les silences multimesures peuvent générer des collisions avec d’autres silences.


Césures

La commande \caesura indique un silence de durée non déterminée. Il s’agit typiquement d’une rupture du flux sonore qui ne raccourcit pas la note qui précède.

\fixed c'' { c2. \caesura d4 }

[image of music]

En matière d’hymne et de chants liturgiques, \caesura sert plus généralement à diviser les phrases. Pour plus d’information, voir les références à la fin de cette section. Pour les coupures qui amputent la note précédente, voir Signes de respiration.

Des articulations peuvent suivre un \caesura afin d’indiquer la durée relative ou la signification de la pause. Seront alors créés des objets CaesuraScript.

\fixed c'' { c2. \caesura \fermata d4 }

[image of music]

Par défaut, \caesura crée un objet BreathingSign. L’élément breath de la propriété de contexte caesuraType contrôle lequel des signes prédéfinis sera créé par \caesura – voir Liste des marques de respiration.

\fixed c'' {
  \set Score.caesuraType = #'((breath . curvedcaesura))
  c2. \caesura d4
}

[image of music]

Afin de désigner un ou plusieurs objets CaesuraScript devant être créés pour intégrer une césure sans articulation, il faudra définir l’élément scripts de la propriété de contexte caesuraType – des scripts additionnels peuvent toutefois s’attacher en tant qu’articulations. Conjointement à l’élément breath, les scripts listés dans l’élément script s’attachent au BreathingSign ; c’est par contre au barLine qu’ils s’attacheront s’il est présent.

La propriété de contexte caesuraTypeTransform peut consister en une fonction Scheme pour permettre une forme d’adaptation plus ou moins automatisée. Le générateur de fonction at-bar-line-substitute-caesura-type prend en charge les styles pour lesquels la notation diffère lors d’une barre de mesure.

\fixed c' {
  \set Score.caesuraType =
    #'((breath . spacer)
       (scripts . (outsidecomma)))
  \set Score.caesuraTypeTransform =
    #(at-bar-line-substitute-caesura-type
      '((scripts . (fermata))))
  c'2. \caesura d'4
  b1 \caesura
  a1
}

[image of music]

Commandes prédéfinies

\caesura.

Morceaux choisis

Positionnement de points d’orgue en opposition sur une barre de mesure

Dans l’extrait suivant est construite une commande qui permet d’imprimer un point d’orgue à la fois en surplomb et en dessous d’une barre de mesure. Dans le cas où il n’y aurait normalement pas de barre à cet endroit, sera ajoutée une double barre. Sémantiquement, cette commande constuit une césure plus longue que la normale, ce qui pourrait être considéré comme un usage abusif selon le cas.

twoWayFermata = {
  \once \set Staff.caesuraType = #'((underlying-bar-line . "||"))
  \once \set Staff.caesuraTypeTransform = ##f
  \caesura ^\fermata _\fermata
}

music = {
  f'1 \twoWayFermata
  R1
  f'2 \twoWayFermata f'2
  R1
  b'1 \twoWayFermata \fine
}

\new GrandStaff <<
  \new Staff \music
  \new Staff \music
>>

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : césure.

Manuel de notation : Barre de mesure kiévienne, Barre de phrase en musique liturgique, Divisions, Signes de respiration.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.

Référence des propriétés internes : BreathingSign, Caesura_engraver, CaesuraEvent, CaesuraScript, caesuraTypeTransform, caesuraType.


LilyPond — Manuel de notation v2.23.81 (branche de développement).