LilyPond — Morceaux choisis

Ce document regroupe un certain nombre d’exemples, trucs et astuces pour LilyPond issus du LilyPond Snippet Repository (LSR). Il est dans le domaine public.

Nous profitons de ces lignes pour adresser tous nos remerciements à Sebastiano Vigna, qui assure la maintenance du site LSR et de la base de données qu’il contient, ainsi qu’à l’université de Milan qui l’héberge.

Notez bien que cet ouvrage n’est pas une simple copie du LSR. D’une part, certains exemples proviennent directement des sources de LilyPond – plus précisément le répertoire Documentation/snippets/new/ – et, d’autre part, ce qui provient du LSR est mis à jour à l’aide de convert-ly – le LSR repose sur une version stable de LilyPond, alors que ce manuel correspond à la version 2.25.17.

Les extraits sont regroupés par catégorie, correspondant au découpage du manuel de notation de LilyPond. Un même extrait peut se voir attribuer plusieurs catégories, et toutes les catégories du LSR ne sont pas forcément reprises.

Si vous consultez la version HTML de cet ouvrage, un clic sur le nom du fichier ou sur l’image vous affichera le code sous-jacent.

Note : La génération automatique de ce document ne permet malheureusement pas l’affichage des rubriques dans la langue de Molière ; veuillez nous en excuser.

Pour connaître la place qu’occupe ce manuel dans la documentation, consultez la page Manuels.

Si vous ne disposez pas de certains manuels, la documentation complète se trouve sur https://lilypond.org/.


Pitches

Pitches


Un ambitus par voix

L’ambitus peut être individualisé par voix. Il faut en pareil cas éviter qu’ils se chevauchent.

\new Staff <<
  \new Voice \with {
    \consists "Ambitus_engraver"
  } \relative c'' {
    \override Ambitus.X-offset = 2.0
    \voiceOne
    c4 a d e
    f1
  }
  \new Voice \with {
    \consists "Ambitus_engraver"
  } \relative c' {
    \voiceTwo
    es4 f g as
    b1
  }
>>

[image of music]


Ajout d’une indication d’octave pour une seule voix

Lorsque plusieurs voix cohabitent sur une même portée, déterminer l’octaviation d’une voix affecte la position des notes de toutes les voix, jusqu’à la fin du crochet d’octaviation. Si l’octaviation ne doit s’appliquer qu’à une seule voix, le Ottava_spanner_engraver devrait être déplacé dans le contexte Voice.

\layout {
  \context {
    \Staff
    \remove Ottava_spanner_engraver
  }
  \context {
    \Voice
    \consists Ottava_spanner_engraver
  }
}

{
  \clef bass
  << { <g d'>1~ q2 <c' e'> }
  \\
    {
      r2.
      \ottava -1
      <b,,, b,,>4 ~ |
      q2
      \ottava 0
      <c e>2
    }
  >>
}

[image of music]


Variante fine des notes profilées Aiken

Les notes profilées Aiken, lorsqu’elles sont blanches, deviennent difficile à distinguer avec des tailles de portée réduites, notamment en présence de ligne supplémentaire. Perdant du blanc sur leur intérieur les fait alors ressembler à des noires.

\score {
  {
    \aikenHeads
    c''2 a' c' a

    % Switch to thin-variant noteheads
    \set shapeNoteStyles = ##(doThin reThin miThin
                              faThin sol laThin tiThin)
    c'' a' c' a
  }
}

[image of music]


Modification de la hauteur de hampes ligaturées

La hauteur de hampe des notes ligaturées est gérée par la sous-propriété beamed-lengths des details de l’objet Stem. Lorsqu’elle ne comporte qu’une seule valeur, cette hauteur s’appliquera à toutes les hampes. En présence de plusieurs arguments, le premier affectera les croches, le second les doubles croches, et ainsi de suite. Le dernier argument s’appliquera aussi aux notes de plus courte durée. Les arguments peuvent être des valeurs décimales.

\relative c'' {
  \override Stem.details.beamed-lengths = #'(2)
  a8[ a] a16[ a] a32[ a]
  \override Stem.details.beamed-lengths = #'(8 10 12)
  a8[ a] a16[ a] a32[ a] r8
  \override Stem.details.beamed-lengths = #'(8)
  a8[ a]
  \override Stem.details.beamed-lengths = #'(8.5)
  a8[ a]
  \revert Stem.details.beamed-lengths
  a8[ a] a16[ a] a32[ a] r16
}

[image of music]


Ambitus

Un ambitus indique la tessiture, autrement dit les hauteurs extrêmes d’une voix.

Seules seront affichées les altérations non comprises dans l’armure. Les objets AmbitusNoteHead peuvent avoir des lignes supplémentaires.

\layout {
  \context {
    \Voice
    \consists "Ambitus_engraver"
  }
}

<<
  \new Staff {
    \relative c' {
      \time 2/4
      c4 f'
    }
  }
  \new Staff {
    \relative c' {
      \time  2/4
      \key d \major
      cis4 as'
    }
  }
>>

[image of music]


Ambitus après l’armure

L’ambitus se place par défaut à gauche de la clef. La fonction \ambitusAfter permet cependant de modifier ce positionnement ; sa syntaxe est \ambitusAfter grob-interface – voir Graphical Object Interfaces pour une liste des valeurs de grob-interface possibles.

L’un des cas d’usage est d’insérer l’ambitus entre l’armure et la métrique.

\new Staff \with {
  \consists Ambitus_engraver
} \relative {
  \ambitusAfter key-signature
  \key d \major
  es'8 g bes cis d2
}

[image of music]


Ambitus sur plusieurs voix

Si plusieurs voix se trouvent sur une même portée, on peut attribuer le graveur Ambitus_engraver au contexte Staff afin d’obtenir l’ambitus sur toutes les voix cumulées, non d’une seule des voix actives.

\new Staff \with {
  \consists "Ambitus_engraver"
  }
<<
  \new Voice \relative c'' {
    \voiceOne
    c4 a d e
    f1
  }
  \new Voice \relative c' {
    \voiceTwo
    es4 f g as
    b1
  }
>>

[image of music]


Profilage des notes selon leur degré dans la gamme

La propriété shapeNoteStyles permet d’affecter un profil particulier à chaque degré de la gamme – à partir de l’armure ou de la propriété tonic. Ses valeurs sont constituées d’une liste de symboles, qu’il s’agisse de formes géométriques (triangle, cross ou xcircle) ou basés sur la tradition des graveurs américains (avec quelques noms de note latins).

LilyPond dispose de deux raccourcis, \aikenHeads et \sacredHarpHeads, permettant de reproduire d’anciens recueils de chansons américaines.

L’exemple suivant montre plusieurs manières de profiler les têtes de note, ainsi que la capacité de transposer tout en respectant la fonction harmonique de chaque note dans la gamme.

fragment = {
  \key c \major
  c2 d
  e2 f
  g2 a
  b2 c
}

\new Staff {
  \transpose c d
  \relative c' {
    \set shapeNoteStyles = ##(do re mi fa
                               #f la ti)
    \fragment
  }

  \break

  \relative c' {
    \set shapeNoteStyles = ##(cross triangle fa #f
                               mensural xcircle diamond)
    \fragment
  }
}

[image of music]


Changement automatique de l’orientation de hampe de la note médiane selon la mélodie

Afin de suivre la ligne mélodique, LilyPond peut inverser l’orientation de hampe de la note médiane, dès lors qu’aura été ajouté au contexte de voix le graveur Melody_engraver.

La propriété de contexte suspendMelodyDecisions permet, si besoin, de désactiver temporairement ce comportement.

\relative c'' {
  \time 3/4
  a8 b g f b g |
  \set suspendMelodyDecisions = ##t
  a  b g f b g |
  \unset suspendMelodyDecisions
  c  b d c b c |
}

\layout {
  \context {
    \Voice
    \consists "Melody_engraver"
    \autoBeamOff
  }
}

[image of music]


Modification du texte des marques d’octaviation

En interne, la fonction \ottava détermine les propriétés ottavation (par ex. en "8va" ou "8vb") et middleCPosition. Vous pouvez modifier le texte d’une marque d’octaviation en définissant ottavation après avoir fait appel à ottava.

Un texte bref est particulièrement utile lorsque l’octaviation est courte.

{
  c'2
  \ottava 1
  \set Staff.ottavation = "8"
  c''2
  \ottava 0
  c'1
  \ottava 1
  \set Staff.ottavation = "Text"
  c''1
}

[image of music]


Réglage de l’affichage d’un ambitus

L’affichage d’un ambitus peut s’affiner pour répondre à vos préférences en matière d’esthétique.

\layout {
  \context {
    \Voice
    \consists "Ambitus_engraver"
  }
}

\new Staff {
  \time 2/4
  % Default setting
  c'4 g''
}

\new Staff {
  \time 2/4
  \override AmbitusLine.gap = 0
  c'4 g''
}

\new Staff {
  \time 2/4
  \override AmbitusLine.gap = 1
  c'4 g''
}

\new Staff {
  \time 2/4
  \override AmbitusLine.gap = 1.5
  c'4 g''
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Modification de l’intervalle des lignes de la portée

staffLineLayoutFunction permet de changer le positionnement des notes. Dans cet exemple, la valeur qui lui est attribuée – ly:pitch-semitones – génère une gamme chromatique où l’écart entre chaque ligne et interligne de la portée est ramené au demi ton.

scale = \relative c' {
  a4 ais b c
  cis4 d dis e
  f4 fis g gis
  a1
}

\new Staff \with {
  \remove "Accidental_engraver"
  staffLineLayoutFunction = #ly:pitch-semitones
}
{
  <<
    \scale
    \context NoteNames {
      \set printOctaveNames = ##f
      \scale
    }
  >>
}

[image of music]


Transposition arbitraire d’une clef

Les clefs peuvent être transposées d’un intervalle différent de l’octave.

\relative c' {
  \clef treble
  c4 c c c
  \clef "treble_8"
  c4 c c c
  \clef "treble_5"
  c4 c c c
  \clef "treble^3"
  c4 c c c
}

[image of music]


Coloration des notes selon leur hauteur

Les têtes de note peuvent adopter une couleur différente selon leur hauteur ou leur nom ; la fonction utilisée ici fait même la distinction entre enharmoniques.

%Association list of pitches to colors.
#(define color-mapping
   (list
    (cons (ly:make-pitch 0 0 NATURAL) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 0 SHARP) (x11-color 'green))
    (cons (ly:make-pitch 0 1 FLAT) (x11-color 'green))
    (cons (ly:make-pitch 0 2 NATURAL) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 2 SHARP) (x11-color 'green))
    (cons (ly:make-pitch 0 3 FLAT) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 3 NATURAL) (x11-color 'green))
    (cons (ly:make-pitch 0 4 SHARP) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 5 NATURAL) (x11-color 'green))
    (cons (ly:make-pitch 0 5 FLAT) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 6 SHARP) (x11-color 'red))
    (cons (ly:make-pitch 0 1 NATURAL) (x11-color 'blue))
    (cons (ly:make-pitch 0 3 SHARP) (x11-color 'blue))
    (cons (ly:make-pitch 0 4 FLAT) (x11-color 'blue))
    (cons (ly:make-pitch 0 5 SHARP) (x11-color 'blue))
    (cons (ly:make-pitch 0 6 FLAT) (x11-color 'blue))))

%Compare pitch and alteration (not octave).
#(define (pitch-equals? p1 p2)
   (and
    (= (ly:pitch-alteration p1) (ly:pitch-alteration p2))
    (= (ly:pitch-notename p1) (ly:pitch-notename p2))))

#(define (pitch-to-color pitch)
   (let ((color (assoc pitch color-mapping pitch-equals?)))
     (if color
         (cdr color))))

#(define (color-notehead grob)
   (pitch-to-color
    (ly:event-property (event-cause grob) 'pitch)))

\score {
  \new Staff \relative c' {
    \override NoteHead.color = #color-notehead
    c8 b d dis ees f g aes
  }
}

[image of music]


Création d’une séquence de notes de même hauteur

Lorsque la musique comporte à de nombreuses reprises une même séquence sur des hauteurs différentes, la fonction musicale ci-dessous peut s’avérer fort utile. Elle considère une note dont seule la hauteur est utilisée.

Cet exemple reproduit le rythme utilisé tout au long de « Mars », l’une des pièces de l’œuvre de Gustav Holst « Les planètes ».

rhythm =
#(define-music-function (p) (ly:pitch?)
   "Make the rhythm in Mars (the Planets) at the given pitch"
  #{ \tuplet 3/2 { $p 8 8 8 } 4 4 8 8 4 #})

\new Staff {
  \time 5/4
  \rhythm c'
  \rhythm c''
  \rhythm g
}

[image of music]


Création d’armures personnalisées

LilyPond accepte les armures personnalisées. Dans cet exemple, il s’agit d’une tonalité de ré mineur à laquelle on rajoute des bémols.

\new Staff \with {
  \override StaffSymbol.line-count = #8
  \override KeySignature.flat-positions = #'((-7 . 6))
  \override KeyCancellation.flat-positions = #'((-7 . 6))
  % presumably sharps are also printed in both octaves
  \override KeySignature.sharp-positions = #'((-6 . 7))
  \override KeyCancellation.sharp-positions = #'((-6 . 7))

  \override Clef.stencil = #
  (lambda (grob)(grob-interpret-markup grob
  #{ \markup\combine
    \musicglyph "clefs.C"
    \translate #'(-3 . -2)
    \musicglyph "clefs.F"
   #}))
    clefPosition = #3
    middleCPosition = #3
    middleCClefPosition = #3
}

{
  \key d\minor
  f bes, f bes,
}

[image of music]


Orientation de la tête d’un « fa » profilé en cas de fusion

Grâce à la propriété NoteCollision.fa-merge-direction, l’orientation de la tête des notes profilées « fa » (fa, faThin, etc.) peut se gérer indépendamment de la direction des hampes lorsque deux voix ayant la même hauteur et des directions de hampes différentes sont fusionnées. Lorsque cette propriété n’est pas activée sera utilisée la variante « descendante ».

{
  \clef bass

  << { \aikenHeads
       f2
       \override Staff.NoteCollision.fa-merge-direction = #UP
       f2 }
  \\ { \aikenHeads
       f2
       f2 }
  >>
}

[image of music]


Impression forcée d’un bécarre avant une accidentelle

L’exemple suivant indique comment forcer l’impression d’un bécarre avant un changement d’altération.

\relative c' {
  \key es \major
  bes c des
  \tweak Accidental.restore-first ##t
  eis
}

[image of music]


Impression forcée de la clef

Lorsqu’une clef a déjà été imprimée et qu’aucun changement n’est intervenu, LilyPond ignore toute répétition de la commande \clef puisque le signe est le même. Il est cependant possible de rappeler la clef à s’imprimer à l’aide de l’instruction \set Staff.forceClef = ##t.

\relative c' {
  \clef treble
  c1
  \clef treble
  c1
  \set Staff.forceClef = ##t
  c1
  \clef treble
  c1
}

[image of music]


Génération de notes aléatoires

Le fragment de code Scheme ci-dessous génère aléatoirement des notes. Il s’utilise ainsi :

\randomNotes n de à dur

pour générer n notes dont la hauteur varie entre de et à sur une durée de dur.

randomNotes =
#(define-music-function (n from to dur)
   (integer? ly:pitch? ly:pitch? ly:duration?)
   (let ((from-step (ly:pitch-steps from))
         (to-step (ly:pitch-steps to)))
     (make-sequential-music
      (map (lambda (_)
             (let* ((step (+ from-step
                             (random (- to-step from-step))))
                    (pitch (ly:make-pitch 0 step 0)))
               #{ $pitch $dur #}))
           (iota n)))))

\randomNotes 24 c' g'' 8

[image of music]


Non répétition de l’altération après saut de ligne sur liaison de prolongation

Cet exemple illustre comment, lorsqu’une note affublée d’une altération accidentelle est prolongée, ne pas répéter cette altération après un saut de ligne.

\relative c'' {
  \override Accidental.hide-tied-accidental-after-break = ##t
  cis1~ cis~
  \break
  cis
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Conservation de la taille lors d’un changement de clef

Lorsqu’un changement de clef intervient, le nouveau signe s’imprime dans une taille inférieure. On peut y déroger avec full-size-change.

\relative c' {
  \clef "treble"
  c1
  \clef "bass"
  c1
  \clef "treble"
  c1
  \override Staff.Clef.full-size-change = ##t
  \clef "bass"
  c1
  \clef "treble"
  c1
  \revert Staff.Clef.full-size-change
  \clef "bass"
  c1
  \clef "treble"
  c1
}

[image of music]


Exemple de musique « Makam »

Le « makam » est une forme de mélodie turque qui utilise des altérations d’un neuvième de ton.

Consultez le fichier d’initialisation ly/makam.ly pour plus de détails sur les hauteurs et altérations utilisées (voir le chapitre 5.7.4 - Autres sources d’information du manuel d’initiation pour le localiser).

% Initialize makam settings
\include "makam.ly"

\relative c' {
  \set Staff.keyAlterations = #`((6 . ,(- KOMA)) (3 . ,BAKIYE))
  c4 cc db fk
  gbm4 gfc gfb efk
  fk4 db cc c
}

[image of music]


Modification de la pente de l’extension d’octaviation

Il est possible d’adapter la pente d’une indication d’octaviation.

\relative c'' {
  \override Staff.OttavaBracket.stencil = #ly:line-spanner::print
  \override Staff.OttavaBracket.bound-details =
    #`((left . ((Y . 0)
                (attach-dir . ,LEFT)
                (padding . 0)
                (stencil-align-dir-y . ,CENTER)))
       (right . ((Y . 5.0) ; Change the number here
                 (padding . 0)
                 (attach-dir . ,RIGHT)
                 (text . ,(make-draw-dashed-line-markup
                           (cons 0 -1.2))))))
  \override Staff.OttavaBracket.left-bound-info =
     #ly:horizontal-line-spanner::calc-left-bound-info-and-text
  \override Staff.OttavaBracket.right-bound-info =
     #ly:horizontal-line-spanner::calc-right-bound-info
  \ottava 1
  c1
  c'''1
}

[image of music]


Armures inhabituelles

La commande \key détermine la propriété keyAlterations d’un contexte Staff.

Des armures inhabituelles peuvent être spécifiées en modifiant directement cette propriété. Il s’agit en l’occurrence de définir une liste :

\set Staff.keyAlterations =
  #`(((octave . pas) . altération) ((octave . pas) . altération)
  @dots{})

dans laquelle, et pour chaque élément, octave spécifie l’octave (0 pour celle allant du do médium au si supérieur), pas la note dans cette octave (0 pour do et 6 pour si), et altération sera ,SHARP ou ,FLAT ou ,DOUBLE-SHARP, etc. (attention à la virgule en préfixe).

Une formulation abrégée – (pas . altération) – signifie que l’altération de l’élément en question sera valide quelle que soit l’octave.

En ce qui concerne les gammes microtonales dans lesquelles un « dièse » n’est pas d’un centième, altération se réfère à un deux-centième de ton entier.

\include "arabic.ly"
\relative do' {
  \set Staff.keyAlterations = #`((0 . ,SEMI-FLAT)
                                 (1 . ,SEMI-FLAT)
                                 (2 . ,FLAT)
                                 (5 . ,FLAT)
                                 (6 . ,SEMI-FLAT))
%\set Staff.extraNatural = ##f
  re reb \dwn reb resd
  dod dob dosd \dwn dob |
  dobsb dodsd do do |
}

[image of music]


Easy play – chiffres en lieu et place des lettres

En mode « easy play », les têtes de note utilisent la propriété note-names attachée à l’objet NoteHead pour déterminer ce qui apparaîtra dans la tête. Intervenir sur cette propriété permet d’imprimer un chiffre correspondant au degré dans la gamme.

La création d’un graveur dédié permet de traiter toutes les notes.

#(define Ez_numbers_engraver
   (make-engraver
    (acknowledgers
     ((note-head-interface engraver grob source-engraver)
      (let* ((context (ly:translator-context engraver))
             (tonic-pitch (ly:context-property context 'tonic))
             (tonic-name (ly:pitch-notename tonic-pitch))
             (grob-pitch
              (ly:event-property (event-cause grob) 'pitch))
             (grob-name (ly:pitch-notename grob-pitch))
             (delta (modulo (- grob-name tonic-name) 7))
             (note-names
              (make-vector 7 (number->string (1+ delta)))))
        (ly:grob-set-property! grob 'note-names note-names))))))

#(set-global-staff-size 26)

\paper { tagline = ##f }

\layout {
  ragged-right = ##t
  \context {
    \Voice
    \consists \Ez_numbers_engraver
  }
}

\relative c' {
  \easyHeadsOn
  c4 d e f
  g4 a b c \break

  \key a \major
  a,4 b cis d
  e4 fis gis a \break

  \key d \dorian
  d,4 e f g
  a4 b c d
}

[image of music]


Orchestre, chœur et piano

Ce canevas illustre l’utilisation de contextes StaffGroup pour regrouper les instruments selon leur famille, imbriqués dans un GrandStaff, ainsi que le recours à la fonction \transpose pour les instruments transpositeurs. Dans tous les identificateurs, la musique est stockée en ut. Les notes peuvent tout aussi bien être saisies en ut ou dans la tonalité particulière de l’instrument avant d’être transposées puis affectées à une variable.

#(set-global-staff-size 17)

\paper {
  indent = 3.0\cm  % add space for instrumentName
  short-indent = 1.5\cm  % add less space for shortInstrumentName
}

\header { tagline = ##f }


fluteMusic = \relative c' { \key g \major g'1 b }

% Pitches as written on a manuscript for Clarinet in A
% are transposed to concert pitch.

clarinetMusic = \transpose c' a
  \relative c'' { \key bes \major bes1 d }

trumpetMusic = \relative c { \key g \major g''1 b }

% Key signature is often omitted for horns

hornMusic = \transpose c' f
  \relative c { d'1 fis }

percussionMusic = \relative c { \key g \major g1 b }

sopranoMusic = \relative c'' { \key g \major g'1 b }

sopranoLyrics = \lyricmode { Lyr -- ics }

altoIMusic = \relative c' { \key g \major g'1 b }

altoIIMusic = \relative c' { \key g \major g'1 b }

altoILyrics =  \sopranoLyrics

altoIILyrics = \lyricmode { Ah -- ah }

tenorMusic = \relative c' { \clef "treble_8" \key g \major g1 b }

tenorLyrics = \sopranoLyrics

pianoRHMusic = \relative c { \key g \major g''1 b }

pianoLHMusic = \relative c { \clef bass \key g \major g1 b }

violinIMusic = \relative c' { \key g \major g'1 b }

violinIIMusic = \relative c' { \key g \major g'1 b }

violaMusic = \relative c { \clef alto \key g \major g'1 b }

celloMusic = \relative c { \clef bass \key g \major g1 b }

bassMusic = \relative c { \clef "bass_8" \key g \major g,1 b }

\score {
  <<
    \new StaffGroup = "StaffGroup_woodwinds" <<
      \new Staff = "Staff_flute" \with { instrumentName = "Flute" }
      \fluteMusic

      \new Staff = "Staff_clarinet" \with {
        instrumentName = \markup { \concat { "Clarinet in B" \flat } }
      }

      % Declare that written Middle C in the music
      % to follow sounds a concert B flat, for
      % output using sounded pitches such as MIDI.
      %\transposition bes

      % Print music for a B-flat clarinet
      \transpose bes c' \clarinetMusic
    >>

    \new StaffGroup = "StaffGroup_brass" <<
      \new Staff = "Staff_hornI" \with { instrumentName = "Horn in F" }
       % \transposition f
        \transpose f c' \hornMusic

      \new Staff = "Staff_trumpet" \with { instrumentName = "Trumpet in  C" }
      \trumpetMusic

    >>
    \new RhythmicStaff = "RhythmicStaff_percussion"
    \with { instrumentName = "Percussion" }
    <<
      \percussionMusic
    >>
    \new PianoStaff \with { instrumentName = "Piano" }
    <<
      \new Staff { \pianoRHMusic }
      \new Staff { \pianoLHMusic }
    >>
    \new ChoirStaff = "ChoirStaff_choir" <<
      \new Staff = "Staff_soprano" \with { instrumentName = "Soprano" }
      \new Voice = "soprano"
      \sopranoMusic

      \new Lyrics \lyricsto "soprano" { \sopranoLyrics }
      \new GrandStaff = "GrandStaff_altos"
      \with { \accepts Lyrics } <<
        \new Staff = "Staff_altoI"  \with { instrumentName = "Alto I" }
        \new Voice = "altoI"
        \altoIMusic

        \new Lyrics \lyricsto "altoI" { \altoILyrics }
        \new Staff = "Staff_altoII" \with { instrumentName = "Alto II" }
        \new Voice = "altoII"
        \altoIIMusic

        \new Lyrics \lyricsto "altoII" { \altoIILyrics }
      >>

      \new Staff = "Staff_tenor" \with { instrumentName = "Tenor" }
        \new Voice = "tenor"
        \tenorMusic

      \new Lyrics \lyricsto "tenor" { \tenorLyrics }
    >>
    \new StaffGroup = "StaffGroup_strings" <<
      \new GrandStaff = "GrandStaff_violins" <<
        \new Staff = "Staff_violinI" \with { instrumentName = "Violin I" }
        \violinIMusic

        \new Staff = "Staff_violinII" \with { instrumentName = "Violin II" }
        \violinIIMusic
      >>

      \new Staff = "Staff_viola" \with { instrumentName = "Viola" }
      \violaMusic

      \new Staff = "Staff_cello" \with { instrumentName = "Cello" }
      \celloMusic

      \new Staff = "Staff_bass" \with { instrumentName = "Double Bass" }
      \bassMusic
    >>
  >>
  \layout { }
}

[image of music]


Suppression des bécarres superflus

En accord avec les règles traditionnelles de l’écriture musicale, on grave un bécarre avant un dièse ou un bémol si la note était auparavant affublée d’un double-dièse ou double-bémol. Pour adopter un comportement plus contemporain, la propriété extraNatural du contexte Staff doit se voir attribuer la valeur ##f (faux).

\relative c'' {
  aeses4 aes ais a
  \set Staff.extraNatural = ##f
  aeses4 aes ais a
}

[image of music]


Suppression des bécarres superflus lors d’un changement de tonalité

Après un changement de tonalité, un bécarre est imprimé pour annuler toute altération précédente. Ce comportement s’annule en désactivant la propriété printKeyCancellation du contexte Staff.

\relative c' {
  \key d \major
  a4 b cis d
  \key g \minor
  a4 bes c d
  \set Staff.printKeyCancellation = ##f
  \key d \major
  a4 b cis d
  \key g \minor
  a4 bes c d
}

[image of music]


Citation d’une autre voix et transposition

Les citations tiennent compte de la transposition, aussi bien celle de l’instrument d’origine que celle de la partie où elles interviennent. Dans l’exemple suivant, tous les instruments sont en tonalité de concert et seront repris par un instrument en fa. Le destinataire de la citation peut à son tour transposer à l’aide de la commande \transpose. En pareil cas, toutes les hauteurs seront transposées, y compris celles de la citation.

\addQuote clarinet {
  \transposition bes
  \repeat unfold 8 { d'16 d' d'8 }
}

\addQuote sax {
  \transposition es'
  \repeat unfold 16 { a8 }
}

quoteTest = {
  % french horn
  \transposition f
  g'4
  << \quoteDuring "clarinet" { \skip 4 } s4^"clar." >>
  << \quoteDuring "sax" { \skip 4 } s4^"sax." >>
  g'4
}

{
  \new Staff \with {
    instrumentName = \markup { \column { Horn "in F" } }
  }
  \quoteTest
  \transpose c' d' << \quoteTest s4_"up a tone" >>
}

[image of music]


Séparation entre altérations annulées et nouvelle armure

Les altérations supprimées lors d’un changement de tonalité sont par défaut accolées à la nouvelle armure. Ce comportement peut s’adapter grâce à la propriété break-align-orders de l’objet BreakAlignment.

La valeur de break-align-orders est constituée d’un vecteur à trois composantes listant l’ordre des éléments à l’occasion d’une rupture. Chaque composante liste l’ordre par défaut des éléments selon qu’ils intervennent en fin, en cours, et au début d’une ligne. Seule la deuxième liste nous intéresse ici,

Si l’on se réfère à la référence des propriétés internes à propos de l’objet break-align-orders, l’ordre du deuxième élément est :

...
staff-bar
key-cancellation
key-signature
...

C’est ce que nous voulons modifier, en déplaçant key-cancellation avant staff-bar. Nous nous appuyons sur la fonction grob-transformer qui nous donne accès au vecteur original en tant que second argument de la fonction labmda, ici appelé orig (nous n’avons pas besoin du premier argument grob). Nous retournons un nouveau vecteur dont les premier et dernier éléments restent inchangés. Pour l’élément du milieu, nous supprimons key-cancellation de la liste puis le réinsérons avant staff-bar.

#(define (insert-before where what lst)
   (cond
    ((null? lst)           ; If the list is empty,
     (list what))          ; return a single-element list.
    ((eq? where (car lst)) ; If we find symbol `where`,
     (cons what lst))      ; insert `what` before curr. position.
    (else                  ; Otherwise keep building the list by
     (cons (car lst)       ; adding the current element and
                           ; recursing with the next element.
           (insert-before where what (cdr lst))))))

cancellationFirst =
\override Score.BreakAlignment.break-align-orders =
#(grob-transformer
  'break-align-orders
  (lambda (grob orig)
    (let* ((middle (vector-ref orig 1))
           (middle (delq 'key-cancellation middle))
           (middle (insert-before
                    'staff-bar 'key-cancellation middle)))
      (vector
       ;; end of line
       (vector-ref orig 0)
       ;; middle of line
       middle
       ;; beginning of line
       (vector-ref orig 2)))))

music = { \key es \major d'1 \bar "||"
          \key a \major d'1 }

{ <>^\markup "default"
  \music }

{ <>^\markup "cancellation first"
  \cancellationFirst
  \music }

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Transposition et réduction du nombre d’altérations accidentelles

Cet exemple, grâce à un peu de code Scheme, donne la priorité aux enharmoniques afin de limiter le nombre d’altérations supplémentaires. La règle applicable est :

  • Les altérations doubles sont supprimées
  • Si dièse -> Do
  • Mi dièse -> Fa
  • Do bémol -> Si
  • Fa bémol -> Mi

Cette façon de procéder aboutit à plus d’enharmoniques naturelles.

#(define (naturalize-pitch p)
   (let ((o (ly:pitch-octave p))
         (a (* 4 (ly:pitch-alteration p)))
         ;; alteration, a, in quarter tone steps,
         ;; for historical reasons
         (n (ly:pitch-notename p)))
     (cond
      ((and (> a 1) (or (eqv? n 6) (eqv? n 2)))
       (set! a (- a 2))
       (set! n (+ n 1)))
      ((and (< a -1) (or (eqv? n 0) (eqv? n 3)))
       (set! a (+ a 2))
       (set! n (- n 1))))
     (cond
      ((> a 2) (set! a (- a 4)) (set! n (+ n 1)))
      ((< a -2) (set! a (+ a 4)) (set! n (- n 1))))
     (if (< n 0) (begin (set! o (- o 1)) (set! n (+ n 7))))
     (if (> n 6) (begin (set! o (+ o 1)) (set! n (- n 7))))
     (ly:make-pitch o n (/ a 4))))

#(define (naturalize music)
   (let ((es (ly:music-property music 'elements))
         (e (ly:music-property music 'element))
         (p (ly:music-property music 'pitch)))
     (if (pair? es)
         (ly:music-set-property!
          music 'elements
          (map naturalize es)))
     (if (ly:music? e)
         (ly:music-set-property!
          music 'element
          (naturalize e)))
     (if (ly:pitch? p)
         (begin
           (set! p (naturalize-pitch p))
           (ly:music-set-property! music 'pitch p)))
     music))

naturalizeMusic =
#(define-music-function (m)
   (ly:music?)
   (naturalize m))

music = \relative c' { c4 d e g }

\score {
  \new Staff {
    \transpose c ais { \music }
    \naturalizeMusic \transpose c ais { \music }
    \transpose c deses { \music }
    \naturalizeMusic \transpose c deses { \music }
  }
  \layout { }
}

[image of music]


Exemple de makam turc

Ce canevas utilise le début d’un saz semai turc bien connu du répertoire aux fins d’illustrer certains éléments de la notation musicale turque.

\paper { tagline = ##f }

% Initialize makam settings
\include "turkish-makam.ly"

\header {
    title = "Hüseyni Saz Semaisi"
    composer = "Lavtacı Andon"
}

\relative {
  \set Staff.extraNatural = ##f
  \set Staff.autoBeaming = ##f

  \key a \huseyni
  \time 10/8

  a'4 g'16 [fb] e8. [d16] d [c d e] c [d c8] bfc |
  a16 [bfc a8] bfc c16 [d c8] d16 [e d8] e4 fb8 |
  d4 a'8 a16 [g fb e] fb8 [g] a8. [b16] a16 [g] |
  g4 g16 [fb] fb8. [e16] e [g fb e] e4 r8 |
}

[image of music]


Affinage des propriétés d’une clef

Modifier le glyphe, la position de la clef ou son octaviation ne changeront pas la position des notes ; il faut pour y parvenir modifier aussi la position du do médium. La redéfinition préalable de middleCClefPosition permet de placer l’armure sur les bonnes lignes. Le positionnement est relatif à la ligne médiane, un nombre positif faisant monter, un nombre négatif abaissant.

Par exemple, la commande \clef "treble_8" équivaut à définir clefGlyph, clefPosition – qui contrôle la position verticale de la clef – middleCPosition et clefOctavation. Une nouvelle clef apparaîtra dès lors que l’une de ces propriétés, à l’exception de middleCPosition, aura été modifiée.

Les exemples qui suivent illustrent les différentes possibilités de définir ces propriétés manuellement. Sur la première ligne, la position relative des notes par rapport aux clefs est préservée, ce qui n’est pas le cas pour la deuxième ligne.

{
  % The default treble clef
  \key f \major
  c'1
  % The standard bass clef
  \set Staff.clefGlyph = "clefs.F"
  \set Staff.clefPosition = 2
  \set Staff.middleCPosition = 6
  \set Staff.middleCClefPosition = 6
  \key g \major
  c'1
  % The baritone clef
  \set Staff.clefGlyph = "clefs.C"
  \set Staff.clefPosition = 4
  \set Staff.middleCPosition = 4
  \set Staff.middleCClefPosition = 4
  \key f \major
  c'1
  % The standard choral tenor clef
  \set Staff.clefGlyph = "clefs.G"
  \set Staff.clefPosition = -2
  \set Staff.clefTransposition = -7
  \set Staff.middleCPosition = 1
  \set Staff.middleCClefPosition = 1
  \key f \major
  c'1
  % A non-standard clef
  \set Staff.clefPosition = 0
  \set Staff.clefTransposition = 0
  \set Staff.middleCPosition = -4
  \set Staff.middleCClefPosition = -4
  \key g \major
  c'1 \break

  % The following clef changes do not preserve
  % the normal relationship between notes, key signatures
  % and clefs:

  \set Staff.clefGlyph = "clefs.F"
  \set Staff.clefPosition = 2
  c'1
  \set Staff.clefGlyph = "clefs.G"
  c'1
  \set Staff.clefGlyph = "clefs.C"
  c'1
  \set Staff.clefTransposition = 7
  c'1
  \set Staff.clefTransposition = 0
  \set Staff.clefPosition = 0
  c'1

  % Return to the normal clef:

  \set Staff.middleCPosition = 0
  c'1
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Utilisation d’autoChange avec plus d’une voix

L’instruction \autoChange est opérationnelle y compris en présence de voix multiples.

\score {
  \new PianoStaff
  <<
    \new Staff = "up" {
      <<
        \set Timing.beamExceptions = #'()
        \set Timing.beatStructure = #'(4)
        \new Voice {
          \voiceOne
          \autoChange
          \relative c' {
            g8 a b c d e f g
            g,8 a b c d e f g
          }
        }

        \new Voice {
          \voiceTwo
          \autoChange
          \relative c' {
            g8 a b c d e f g
            g,,8 a b c d e f g
          }
        }
      >>
    }

    \new Staff = "down" {
      \clef bass
    }
  >>
}

[image of music]


Rhythms

Rhythms


Coexistence de ligatures et liaisons avec des rythmes comprenant des n-olets

La syntaxe de LilyPond demande parfois un positionnement inhabituel des parenthèses, crochets, etc. qui peuvent s’entrelacer.

Par exemple, le crochet ouvrant une ligature manuelle se place à la suite de la note de départ et sa durée, non pas avant. De même, le crochet fermant se place à la fin de la ligature, y compris lorsque la dernière note se trouve incluse dans un n-olet.

Cet extrait illustre la manière de combiner ligatures manuelles, liaisons d’articulation, de prolongation ou de phrasé, avec des n-olets bornées par des accolades.

{
  r16[ g16 \tuplet 3/2 { r16 e'8] }
  g16( a \tuplet 3/2 { b d e') }
  g8[( a \tuplet 3/2 { b d') e'] ~ }
  \time 2/4
  \tuplet 5/4 { e'32\( a b d' e' } a'4.\)
}

[image of music]


Ajout de parties de batterie

Grâce à la puissance des outils préconfigurés tels que la fonction \drummode et le contexte DrumStaff, la saisie de parties pour percussions est extrêmement simplifiée : chaque composant d’une batterie trouve sa place sur une portée dédiée (avec une clef particulière) et les têtes de note sont spécifiques à chaque élément. Il est également possible d’affecter un symbole particulier à chaque élément, tout comme de restreindre le nombre de lignes de la portée.

drh = \drummode {
        cymc4.^"crash" hhc16^"h.h." hh hhc8 hho hhc8 hh16 hh
        hhc4 r4 r2
      }
drl = \drummode {
        bd4 sn8 bd bd4 << bd ss >>
        bd8 tommh tommh bd toml toml bd tomfh16 tomfh
      }
timb = \drummode {
         timh4 ssh timl8 ssh r timh r4
         ssh8 timl r4 cb8 cb
       }

\score {
  <<
    \new DrumStaff \with {
      instrumentName = "timbales"
      drumStyleTable = #timbales-style
      \override StaffSymbol.line-count = #2
      \override BarLine.bar-extent = #'(-1 . 1)
    }
    <<
      \timb
    >>
    \new DrumStaff \with { instrumentName = "drums" }
    <<
      \new DrumVoice { \stemUp \drh }
      \new DrumVoice { \stemDown \drl }
    >>
  >>
  \layout { }
  \midi { \tempo 4 = 120 }
}

[image of music]


Ajustement de l’espacement des notes d’ornement

La propriété spacing-increment de Score.GraceSpacing permet d’ajuster l’espacement d’un groupe de notes d’ornement.

graceNotes = {
  \grace { c4 c8 c16 c32 }
  c8
}

\relative c'' {
  c8
  \graceNotes
  \override Score.GraceSpacing.spacing-increment = #2.0
  \graceNotes
  \revert Score.GraceSpacing.spacing-increment
  \graceNotes
}

[image of music]


Alignement des numéros de mesure

Les numéros de mesure s’alignent en principe sur la droite de l’objet dont ils dépendent. C’est normalement le coin gauche de la portée ou, en cours de ligne, à gauche de la barre. Vous pouvez toutefois les centrer par rapport à la barre ou les afficher à droite de la barre.

\relative c' {
  \set Score.currentBarNumber = 111
  \override Score.BarNumber.break-visibility = #all-visible
  % Increase the size of the bar number by 2
  \override Score.BarNumber.font-size = 2
  % Print a bar number every second measure
  \set Score.barNumberVisibility = #(every-nth-bar-number-visible 2)
  c1 | c1
  % Center-align bar numbers
  \override Score.BarNumber.self-alignment-X = #CENTER
  c1 | c1
  % Left-align bar numbers
  \override Score.BarNumber.self-alignment-X = #LEFT
  c1 | c1
}

[image of music]


Brève alternative, avec deux barres verticales

Voici comment obtenir une brève – aussi appelée note carée – flanquée de deux barres verticales, au lieu d’une comme habituellement.

\relative c'' {
  \time 4/2
  c\breve |
  \override Staff.NoteHead.style = #'altdefault
  b\breve
  \override Staff.NoteHead.style = #'baroque
  b\breve
  \revert Staff.NoteHead.style
  a\breve
}

[image of music]


Appoggiature avant une barre de mesure

Par défaut, appogiatures et autres notes d’ornement sur le premier temps d’une mesure s’impriment après la barre. Elles peuvent toutefois précéder la barre grâce à l’insertion d’une barre invisible puis d’une visible, comme indiqué ici.

{
  R1
  %% default
  \appoggiatura d''8 c''4 r2.
  %% cheated
  \appoggiatura { \bar "" d''8 \bar "|" } c''4 r2.
}

[image of music]


Subdivision de ligatures automatiques

Dès lors que la propriété subdivideBeams aura été activée, une ligature sera subdivisée autant que possible. Les limites dans la profondeur sont gérées par les propriétés minimumBeamSubdivisionInterval et maximumBeamSubdivisionInterval.

\new Staff {
  \relative c'' {
    <<
      {
        \voiceOne
        \set subdivideBeams = ##t
        b32[ a g f c' b a g
        b32^"subdivide beams" a g f c' b a g]
      }
      \new Voice {
        \voiceTwo
        b32_"default"[ a g f c' b a g
        b32 a g f c' b a g]
      }
    >>
    \oneVoice
    \once \set minimumBeamSubdivisionInterval = \musicLength 8
    b32^"minimumBeamSubdivisionInterval 1 8"[ a g f c' b a g]
    \once \set maximumBeamSubdivisionInterval = \musicLength 16
    b32^"maximumBeamSubdivisionInterval 1 16"[ a g f c' b a g]
  }
}

[image of music]


Changement automatique des durées

shiftDurations permet de modifier la longueur des notes d’un morceau.

Cette instruction prend deux arguments : un coefficient d’échelonnement (une puissance de deux) et un nombre de points d’augmentation (entier positif).

\paper {
  indent = 0
  tagline = ##f
}

music = \relative c'' { a1 b2 c4 d8 r }

{
  \time 4/2
  \music
  \time 4/4
  \shiftDurations 1 0 \music
  \time 2/4
  \shiftDurations 2 0 \music
  \time 4/1
  \shiftDurations -1 0 \music
  \time 8/1
  \shiftDurations -2 0 \music
  \time 6/2
  \shiftDurations 0 1 \music
  \time 7/2
  \shiftDurations 0 2 \music
}

[image of music]


Définition de règles de ligature pour la partition

Les règles de ligature définies au niveau du contexte Score s’appliqueront à toutes les portées. Il est toutefois possible de moduler au niveau Staff ou Voice :

\relative c'' {
  \time 5/4
  % Set default beaming for all staves
  \set Score.baseMoment = \musicLength 8
  \set Score.beatStructure = 3,4,3
  <<
    \new Staff {
      c8 c c c c c c c c c
    }
    \new Staff {
      % Modify beaming for just this staff
      \set Staff.beatStructure = 6,4
      c8 c c c c c c c c c
    }
    \new Staff {
      % Inherit beaming from Score context
      <<
        {
          \voiceOne
          c8 c c c c c c c c c
        }
        % Modify beaming for this voice only
        \new Voice {
          \voiceTwo
          \set Voice.beatStructure = 6,4
          a8 a a a a a a a a a
        }
      >>
    }
  >>
}

[image of music]


Ligature au moment d’un saut de ligne

Il est normalement impensable qu’un saut de ligne tombe au milieu d’une ligature. LilyPond le permet néanmoins en activant Beam.breakable.

\relative c'' {
  \override Beam.breakable = ##t
  c8 c[ c] c[ c] c[ c] c[ \break
  c8] c[ c] c[ c] c[ c] c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Ligature et directions de hampe inversées

LilyPond insère automatiquement des ligatures coudées – certaines hampes vers le haut, d’autres vers le bas – lorsqu’il détecte un intervalle important entre des têtes de notes. Ce comportement peut être changé par l’intermédiaire de l’objet auto-knee-gap – défini par défaut à 5,5 espaces, plus la largeur et la pente de la ligature en question.

{
  f8 f''8 f8 f''8
  \override Beam.auto-knee-gap = 6
  f8 f''8 f8 f''8
}

[image of music]


Modifier l’apparence d’un silence multimesure

Dans le cas où ce silence dure moins de dix mesures, LilyPond imprime sur la portée des « silences d’église » – Kirchenpause en allemand – et qui sont une simple suite de rectangles. La propriété expand-limit permet d’obtenir un silence unique :

\relative c'' {
  \compressMMRests {
    R1*2 | R1*5 | R1*9
    \override MultiMeasureRest.expand-limit = 3
    R1*2 | R1*5 | R1*9
  }
}

[image of music]


Spécification du nombre de points d’augmentation d’une note

Le nombre de points d’augmentation affectés à une note en particulier peut se modifier indépendamment des points placés après la note.

\relative c' {
  c4.. a16 r2 |
  \override Dots.dot-count = 4
  c4.. a16 r2 |
  \override Dots.dot-count = 0
  c4.. a16 r2 |
  \revert Dots.dot-count
  c4.. a16 r2 |
}

[image of music]


Changement de tempo sans indication sur la partition

Vous pouvez indiquer un changement de tempo pour le fichier MIDI sans pour autant l’imprimer. Il suffit alors de le rendre invisible aux musiciens.

\score {
  \new Staff \relative c' {
    \tempo 4 = 160
    c4 e g b
    c4 b d c
    \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 96
    d,4 fis a cis
    d4 cis e d
  }
  \layout { }
  \midi { }
}

[image of music]


Modifier l’apparence du chiffre de n-olet

LilyPond imprime par défaut le numérateur de la fraction fournie en argument à la commande \tuplet du côté du crochet de n-olet.

Il est toutefois possible d’imprimer la fraction entière num:den, voire de ne rien imprimer du tout.

\relative c'' {
  \tuplet 3/2 { c8 c c }
  \tuplet 3/2 { c8 c c }
  \override TupletNumber.text = #tuplet-number::calc-fraction-text
  \tuplet 3/2 { c8 c c }
  \omit TupletNumber
  \tuplet 3/2 { c8 c c }
}

[image of music]


Modification de la métrique au sein d’un fragment polymétrique à l’aide de \scaleDurations

La propriété measureLength, conjointement avec measurePosition, détermine l’endroit où une barre de mesure est requise. L’utilisation d’un \scaleDurations a l’inconvénient que l’échelonnement des durées rend compliqués les changements de métrique. Il est nécessaire en pareil cas de définir manuellement measureLength, avec un appel à ly:make-moment. Le second argument devra être identique au deuxième argument de \scaleDurations.

\layout {
  \context {
    \Score
    \remove "Timing_translator"
  }
  \context {
    \Staff
    \consists "Timing_translator"
  }
}

<<
  \new Staff {
    \scaleDurations 8/5 {
      \time 6/8
      \set Timing.measureLength = \musicLength 1*6/5
      b8 b b b b b
      \time 2/4
      \set Timing.measureLength = \musicLength 1*4/5
      b4 b
    }
  }
  \new Staff {
    \clef bass
    \time 2/4
    c2 d e f
  }
>>

[image of music]


Notation pour psalmodie

Ce style de notation permet d’indiquer la mélodie d’une psalmodie lorsque les strophes sont de longueur inégale.

stemOff = \hide Staff.Stem
stemOn  = \undo \stemOff

\score {
  \new Staff \with { \remove "Time_signature_engraver" }
  {
    \key g \minor
    \cadenzaOn
    \stemOff a'\breve bes'4 g'4
    \stemOn a'2 \section
    \stemOff a'\breve g'4 a'4
    \stemOn f'2 \section
    \stemOff a'\breve^\markup { \italic flexe }
    \stemOn g'2 \fine
  }
}

[image of music]


Métrique décomposée

Des métriques telles que « 5/8 » peuvent s’interpréter sous une forme décomposée – « 3/8 + 2/8 » par exemple – qui combine plusieurs métriques.

LilyPond est capable de rendre ce type de notation, plus facile à lire et à interpréter, en imprimant cette métrique composite et en adaptant les règles de ligature automatique en conséquence.

\relative c' {
  \compoundMeter #'((2 8) (3 8))
  c8 d e fis gis
  c8 fis, gis e d
  c8 d e4 gis8
}

[image of music]


Signes de direction, signes de sous-groupe

Les règles de ligature par mesure sont gérées par la propriété de contexte beatStructure. Ses valeurs par défaut sont répertoriées, par métrique, dans le fichier scm/time-signature-settings.scm. Elles sont modifiables grâce à la commande \set.

La fonction Scheme set-time-signature permet quant à elle de définir à la fois la métrique et la pulsation. Celle-ci prend trois arguments : le nombre de pulsations, la durée de la pulsation et le regroupement des pulsations dans la mesure. \time et set-time-signature s’appliquent tous deux au contexte Timing ; ils ne redéfiniront donc pas les valeurs de beatStructure ou baseMoment lorsqu’elles sont modifiées dans un contexte de niveau inférieur comme Voice par exemple.

Si l’on fait appel au Measure_grouping_engraver, la fonction set-time-signature créera aussi des symboles MeasureGrouping. Ces symboles aident à la lecture des œuvres modernes à la rythmique complexe. Dans l’exemple qui suit, la mesure à 9/8 est divisée en 2, 2, 2 et 3, alors que la mesure à 5/8 répond aux règles par défaut contenues dans le fichier scm/time-signature-settings.scm.

\score {
  \new Voice \relative c'' {
    \time 9/8
    g8 g d d g g a( bes g) |
    \set Timing.beatStructure = 2,2,2,3
    g8 g d d g g a( bes g) |
    \time 4,5 9/8
    g8 g d d g g a( bes g) |
    \time 5/8
    a4. g4 |
  }
  \layout {
    \context {
      \Staff
      \consists "Measure_grouping_engraver"
    }
  }
}

[image of music]


Adaptation de l’alignement des numéros de mesure

L’alignement des numéros de mesure par la gauche peut générer des problèmes de chevauchement, notamment avec les crochets de regroupement de portées.

L’exemple ci-dessous offre une solution en alignant par la droite le numéro de la mesure suivant un saut de ligne.

consistentlyLeftAlignedBarNumbers = {
  \override Score.BarNumber.break-visibility = #end-of-line-invisible
  \override Score.BarNumber.self-alignment-X =
    #(lambda (grob)
       (let ((break-dir (ly:item-break-dir grob)))
         (if (= break-dir RIGHT) RIGHT LEFT)))
}

\new ChoirStaff <<
  \new Staff {
    \relative c' {
      \set Score.barNumberVisibility = #(every-nth-bar-number-visible 3)
      \bar ""
      \consistentlyLeftAlignedBarNumbers

      \set Score.currentBarNumber = #112
      \repeat unfold 8 { R1 }
      \break
      \repeat unfold 9 { R1 }
      \break
      \repeat unfold 7 { R1 }
    }
  }
  \new Staff {
    \relative c' {
      \repeat unfold 24 { R1 }
    }
  }
>>

\layout {
  indent = #0
  ragged-right = ##t
  ragged-last = ##t
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Contrôle de l’impression des crochets de n-olet

Selon la tradition, les crochets indicateurs de n-olet sont toujours imprimés, sauf dans le cas où ils seraient de la même longueur qu’une ligature.

LilyPond permet, au travers de la propriété bracket-visibility, de contôler précisément leur affichage : déterminée à #t, ils seront toujours imprimés ; #f permet de ne jamais les imprimer – donc omettre l’objet TupletBracket –, et if-no-beam les imprimera en l’absence de ligature (comportement par défaut).

music = \relative c'' {
  \tuplet 3/2 { c16[ d e } f8]
  \tuplet 3/2 { c8 d e }
  \tuplet 3/2 { c4 d e }
}

\new Voice {
  \relative c' {
    \override Score.TextMark.non-musical = ##f
    \textMark "default" \music
    \override TupletBracket.bracket-visibility = #'if-no-beam
    \textMark \markup \typewriter "'if-no-beam" \music
    \override TupletBracket.bracket-visibility = ##t
    \textMark \markup \typewriter "#t" \music
    \override TupletBracket.bracket-visibility = ##f
    \textMark \markup \typewriter "#f" \music
    \omit TupletBracket
    \textMark \markup \typewriter "omit" \music
  }
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Cow and ride bell example

Two different bells, entered with ’cb’ (cowbell) and ’rb’ (ridebell).

\paper { tagline = ##f }

#(define mydrums '((ridebell default #f  3)
                   (cowbell  default #f -2)))

\new DrumStaff \with { instrumentName = #"Different Bells" }

\drummode {
  \set DrumStaff.drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)
  \set DrumStaff.clefPosition = 0.5
  \override DrumStaff.StaffSymbol.line-positions = #'(-2 3)
  \override Staff.BarLine.bar-extent = #'(-1.0 . 1.5)

  \time 2/4
  rb8 8 cb8 16 rb16-> ~ |
  16 8 16 cb8 8 |
}

[image of music]


Création d’une indication métronomique sous forme d’étiquette

Vous pouvez créer des indications de tempo sous la forme d’étiquettes textuelles – des objets markup –, notamment des équivalences. Cependant, elles n’apparaîtront pas dans le fichier MIDI.

\relative c' {
  \tempo \markup {
    \concat {
      (
      \smaller \general-align #Y #DOWN \note {16.} #1
      " = "
      \smaller \general-align #Y #DOWN \note {8} #1
      )
    }
  }
  c1
  c4 c' c,2
}

[image of music]


Dessin à main levée de liaisons de tenue

Il est possible de graver manuellement les liaisons de tenue, en modifiant la propriété staff-position (un décalage) de l’objet Tie. Lorsqu’il y en a plusieurs, elles peuvent être ajustées manuellement à l’aide de la propriété tie-configuration de l’objet TieColumn, constituée d’une liste de paires. Pour chaque paire, le premier nombre indique la distance à la portée, en espaces de portée, et le second la direction (1 pour haut, −1 pour bas).

Notez bien que LilyPond fait la distinction, au niveau du décalage, entre valeur exacte et valeur inexacte. Dans le cas d’une valeur exacte – autrement dit un entier ou une fraction comme (/ 4 5) – celle-ci servira de position verticale brute, ensuite afinée par LilyPond de sorte à éviter les lignes de la portée. Dans le cas d’une valeur inexacte, tel un nombre à virgule flottante, c’est elle qui servira à positionner verticalement, sans ajustement.

\relative c' {
  <>^"default"
  g'1 ^~ g

  <>^"0"
  \once \override Tie.staff-position = 0
  g1 ^~ g

  <>^"0.0"
  \once \override Tie.staff-position = 0.0
  g1 ^~ g

  <>^"reset"
  \revert Tie.staff-position
  g1 ^~ g
}

\relative c' {
  \override TextScript.outside-staff-priority = ##f
  \override TextScript.padding = 0

  <>^"default"
  <c e g>1~ <c e g>

  <>^"0, -2, -4"
  \override TieColumn.tie-configuration =
    #'((0 . 1) (-2 . 1) (-4 . 1))
  <c e g>1~ <c e g>

  <>^"0.0, -2.0, -4.0"
  \override TieColumn.tie-configuration =
    #'((0.0 . 1) (-2.0 . 1) (-4.0 . 1))
  <c e g>1~ <c e g>

  <>^"reset"
  \override TieColumn.tie-configuration = ##f
  <c e g>1~ <c e g>
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Impression de trémolo avec ligature flottante

Lorsque la durée totale d’un trémolo est inférieure à la noire, égale une blanche, ou bien entre une blanche et une ronde, il est d’usage que toutes les ligatures soient en contact avec les hampes. Certains styles de gravure font cependant apparaître des ligatures détachées, centrées entre les hampes. Pour ce type de trémolo, le nombre de hampes flottantes se gère au travers de la propriété gap-count de l’objet Beam, et l’écart entre ligature et hampe se définit par la propriété gap.

\relative c'' {
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #1
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #2
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #3
  \repeat tremolo 8 { a32 f }

  \override Beam.gap-count = #3
  \override Beam.gap = #1.33
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #1
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #0.67
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #0.33
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
}

[image of music]


Plusieurs triolets avec une seule commande \tuplet

La propriété tupletSpannerDuration spécifie la longueur voulue de chaque crochet. Avec elle, vous pouvez faire plusieurs n-olets en ne tapant \tuplet qu’une fois, ce qui évite une longue saisie.

Il existe différents moyens de définir tupletSpannerDuration. La commande \tupletSpan lui affecte une durée arbitraire qui sera réinitialisée dès l’intervention d’une durée à \default. Vous pouvez aussi opter pour fournir un argument supplémentaire à la commande \tuplet.

\relative c' {
  \time 2/4
  \tupletSpan 4
  \tuplet 3/2 { c8^"\\tupletSpan 4" c c c c c }
  \tupletSpan \default
  \tuplet 3/2 { c8^"\\tupletSpan \\default" c c c c c }
  \tuplet 3/2 4 { c8^"\\tuplet 3/2 4 {...}" c c c c c }
}

[image of music]


Crochet rectiligne et débordement de ligature

En combinant stemLeftBeamCount, stemRightBeamCount et des paires de [], vous pourrez obtenir des crochets rectilignes et des ligatures qui débordent à leurs extrémités.

Pour des crochets rectilignes à droite sur des notes isolées, il suffit d’ajouter une paire d’indicateurs de ligature [] et de déterminer stemLeftBeamCount à zéro, comme dans l’exemple 1.

Pour des crochets rectiligne à gauche, c’est stemRightBeamCount qu’il faudra déterminer (exemple 2).

Pour que les barres de ligature débordent sur la droite, stemRightBeamCount doit avoir une valeur positive ; pour un débordement à gauche, c’est sur stemLeftBeamCount qu’il faut jouer. Tout ceci est illustré par l’exemple 3.

Il est parfois judicieux, lorsqu’une note est encadrée de silences, de l’affubler de crochets rectilignes de part et d’autre. L’exemple 4 montre qu’il suffit d’adjoindre à cette note un [].

(Notez bien que \set stemLeftBeamCount sera toujours synonyme de \once \set. Autrement dit, la détermination des ligatures n’est pas « permanente » ; c’est la raison pour laquelle les crochets du c'16[] isolé du dernier exemple n’ont rien à voir avec le \set indiqué deux notes auparavant.)

\score {
  <<
    % Example 1
    \new RhythmicStaff {
      \set stemLeftBeamCount = 0
      c16[]
      r8.
    }
    % Example 2
    \new RhythmicStaff {
      r8.
      \set stemRightBeamCount = 0
      16[]
    }
    % Example 3
    \new RhythmicStaff {
      16 16
      \set stemRightBeamCount = 2
      16 r r
      \set stemLeftBeamCount = 2
      16 16 16
    }
    % Example 4
    \new RhythmicStaff {
      16 16
      \set stemRightBeamCount = 2
      16 r16
      16[]
      r16
      \set stemLeftBeamCount = 2
      16 16
    }
  >>
}

[image of music]


Fixation arbitraire du numéro de repère de départ

Voici comment initialiser arbitrairement une indication automatique de repère, qu’elle soit alphabétique ou numérique :

\relative c'' {
  c1 \mark \default
  c1 \mark \default
  c1 \mark \default
  c1 \mark #14
  c1 \mark \default
  c1 \mark \default
  c1 \mark \default
  c1
}

[image of music]


Génération de crochets personnalisés

Une fonction Scheme personnalisée permet de redéfinir la propriété stencil de l’objet Flag, de sorte à modifier le glyphe utilisé pour les crochets de croche.

#(define-public (weight-flag grob)
   (let* ((stem-grob (ly:grob-parent grob X))
          (log (- (ly:grob-property stem-grob 'duration-log) 2))
          (is-up? (eqv? (ly:grob-property stem-grob 'direction) UP))
          (yext (if is-up? (cons (* log -0.8) 0) (cons 0 (* log 0.8))))
          (flag-stencil (make-filled-box-stencil '(-0.4 . 0.4) yext))
          (stroke-style (ly:grob-property grob 'stroke-style))
          (stroke-stencil (if (equal? stroke-style "grace")
                              (make-line-stencil 0.2 -0.9 -0.4 0.9 -0.4)
                              empty-stencil)))
     (ly:stencil-add flag-stencil stroke-stencil)))


% Create a flag stencil by looking up the glyph from the font
#(define (inverted-flag grob)
   (let* ((stem-grob (ly:grob-parent grob X))
          (dir (if (eqv? (ly:grob-property stem-grob 'direction) UP) "d" "u"))
          (flag (retrieve-glyph-flag "" dir "" grob))
          (line-thickness (ly:staff-symbol-line-thickness grob))
          (stem-thickness (ly:grob-property stem-grob 'thickness))
          (stem-width (* line-thickness stem-thickness))
          (stroke-style (ly:grob-property grob 'stroke-style))
          (stencil (if (null? stroke-style)
                       flag
                       (add-stroke-glyph flag stem-grob dir stroke-style "")))
          (rotated-flag (ly:stencil-rotate-absolute stencil 180 0 0)))
     (ly:stencil-translate rotated-flag (cons (- (/ stem-width 2)) 0))))

snippetexamplenotes =
{
  \autoBeamOff c'8 d'16 c'32 d'64 \acciaccatura {c'8} d'64
}

{
  \time 1/4
  \textMark "Normal flags"
  \snippetexamplenotes

  \textMark "Custom flag: inverted"
  \override Flag.stencil = #inverted-flag
  \snippetexamplenotes

  \textMark "Custom flag: weight"
  \override Flag.stencil = #weight-flag
  \snippetexamplenotes

  \textMark "Revert to normal"
  \revert Flag.stencil
  \snippetexamplenotes
}

[image of music]


Rythmique et guitare

En matière de notation pour guitare, il arrive que soient indiqués les « coups de gratte » en plus de la mélodie, grilles d’accords et diagrammes de tablature.

\include "predefined-guitar-fretboards.ly"
<<
  \new ChordNames {
    \chordmode {
      c1 | f | g | c
    }
  }
  \new FretBoards {
    \chordmode {
      c1 | f | g | c
    }
  }
  \new Voice \with {
    \consists "Pitch_squash_engraver"
  } {
    \relative c'' {
      \improvisationOn
      c4 c8 c c4 c8 c
      f4 f8 f f4 f8 f
      g4 g8 g g4 g8 g
      c4 c8 c c4 c8 c
    }
  }
  \new Voice = "melody" {
    \relative c'' {
      c2 e4 e4
      f2. r4
      g2. a4
      e4 c2.
    }
  }
  \new Lyrics {
    \lyricsto "melody" {
      This is my song.
      I like to sing.
    }
  }
>>

[image of music]


Indication personnalisée d’une polymétrie complexe

Bien que la métrique complexe ne soit pas l’élément primordial de cet exemple, elle permet d’indiquer la pulsation de cette pièce qui, par ailleurs, constitue le canevas d’une chanson traditionnelle des Balkans.

melody = \relative c'' {
  \key g \major
  \compoundMeter #'((3 8) (2 8) (2 8) (3 8) (2 8) (2 8)
                    (2 8) (2 8) (3 8) (2 8) (2 8))
  c8 c c d4 c8 c b c b a4 g fis8 e d c b' c d e4-^ fis8 g \break
  c,4. d4 c4 d4. c4 d c2 d4. e4-^ d4
  c4. d4 c4 d4. c4 d c2 d4. e4-^ d4 \break
  c4. d4 c4 d4. c4 d c2 d4. e4-^ d4
  c4. d4 c4 d4. c4 d c2 d4. e4-^ d4 \break
}

drum = \new DrumStaff \drummode {
  \repeat volta 2 {
    bd4.^\markup { Drums } sn4 bd \bar ";"
    sn4. bd4 sn \bar ";"
    bd sn bd4. sn4 bd
  }
}

\new Staff \with {
  instrumentName = \markup { \concat { "B" \flat " Sop." } }
}

{
  \melody
  \drum
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


High and Low woodblock example

Two Woodblocks, entered with ’wbh’ (high woodblock) and ’wbl’ (low woodblock). The length of the barline has been altered with an \override command otherwise it would be too short. The positions of the two stafflines also have to be explicitly defined.

\paper { tagline = ##f }

% These lines define the position of the woodblocks in the stave;
% if you like, you can change it or you can use special note heads
% for the woodblocks.
#(define mydrums '((hiwoodblock default #f  3)
                   (lowoodblock default #f -2)))

woodstaff = {
  % This defines a staff with only two lines.
  % It also defines the positions of the two lines.
  \override Staff.StaffSymbol.line-positions = #'(-2 3)

  % This is necessary; if not entered,
  % the barline would be too short!
  \override Staff.BarLine.bar-extent = #'(-1.0 . 1.5)
  % small correction for the clef:
  \set DrumStaff.clefPosition = 0.5
}

\new DrumStaff {
  % with this you load your new drum style table
  \set DrumStaff.drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)

  \woodstaff

  \drummode {
    \time 2/4
    wbl8 16 16 8-> 8 |
    wbl8 16 16-> ~ 16 16 r8 |
  }
}

[image of music]


Recours à la propriété transparent pour rendre des objets invisibles

Une modification de la propriété transparent permet d’imprimer un objet « à l’encre sympathique » : l’objet n’est pas affiché bien que tous ses attributs soient préservés. L’objet en question occupe donc sa place, est pris en compte lors de collisions, et peut se voir attaché liaisons ou ligatures.

Cet exemple illustre la manière de connecter deux voix par une liaison de prolongation. Les liaisons de prolongation ne peuvent normalement intervenir que dans la même voix. Dès lors que la liaison est entamée dans une autre voix et que la première hampe ascendante est rendue transparente dans cette même voix, la liaison semble passer d’une voix à l’autre.

\relative {
  \time 2/4
  <<
    {
      \once \hide Stem
      \once \override Stem.length = #8
      b'8 ~ 8\noBeam
      \once \hide Stem
      \once \override Stem.length = #8
      g8 ~ 8\noBeam
    }
    \\
    {
      b8 g g e
    }
  >>
}

[image of music]


Dessin d’une liaison d’articulation au trait discontinu

Grâce à la propriété dash-definition, une liaison d’articulation peut être formée de traits discontinus variables. dash-definition se compose d’une liste de segments-discontinus (dash-elements). Chaque segment-discontinu contient une liste de paramètres qui déterminent le comportement du trait pour une section de la liaison.

Cette liaison se définit selon le paramètre de Bézier t qui est compris entre 0 (l’extrémité gauche de la liaison) et 1 (l’extrémité droite de la liaison). Chaque segment-discontinu se composera selon la liste (t-début t-fin segment-style segment-taille). La portion de liaison allant de t-début à t-fin aura un trait segment-style de longueur segment-taille. segment-taille est exprimé en espace de portée ; un segment-style à 1 donnera un trait plein.

\relative c' {
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.3 0.1 0.75)
                                (0.3 0.6 1 1)
                                (0.65 1.0 0.4 0.75))
  c4( d e f)
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.25 1 1)
                                (0.3 0.7 0.4 0.75)
                                (0.75 1.0 1 1))
  c4( d e f)
}

[image of music]


Contrôle manuel du positionnement des ligatures

Le positionnement et la pente des ligatures peuvent être contrôlés manuellement à l’aide d’une adaptation de la propriété positions de l’objet Beam.

\relative c' {
  \time 2/4
  % from upper staff-line (position 2) to center (position 0)
  \override Beam.positions = #'(2 . 0)
  c8 c
  % from center to one above center (position 1)
  \override Beam.positions = #'(0 . 1)
  c8 c
}

[image of music]


Fusion de silences multimesures dans une partie polyphonique

Dans le cadre d’un portée polyphonique, les silences multimesures sont positionnés différemment selon la voix à laquelle ils appartiennent. Le réglage suivant permet néanmoins de les imprimer sur une même ligne.

normalPos = \revert MultiMeasureRest.direction

{
  <<
    {
      c''1
      R1
      c''1
      \normalPos
      R1
    }
    \\
    {
      c'1
      R1
      c'1
      \normalPos
      R1
    }
  >>
}

[image of music]


Modification de la longueur d’un crochet de n-olet

Les crochets indiquant un n-olet peuvent être prolongés jusqu’à un élément de rupture ou jusqu’à la note suivante. LilyPond termine un crochet de n-olet sur la droite de sa dernière tête de note par défaut ; un crochet de pleine longueur s’étendra plus avant, soit jusqu’à la note suivante et en traversant tous les éléments non rythmiques, soit sur tout l’espace précédant le prochain élément de notation, que ce soit une clef, une métrique, une armure ou une autre note. L’exemple suivant illustre la manière d’activer ces deux fonctionnalités.

\new RhythmicStaff {
  % Set tuplets to be extendable...
  \set tupletFullLength = ##t
  % ...to cover all items up to the next note
  \set tupletFullLengthNote = ##t
  \time 2/4
  \tuplet 3/2 { c4 4 4 }
  % ...or to cover just whitespace
  \set tupletFullLengthNote = ##f
  \time 4/4
  \tuplet 5/4 { 4 1 }
  \time 3/4
  2.
}

[image of music]


Déplacement des notes pointées dans une polyphonie

Une note pointée appartenant à la voix supérieure d’une portée polyphonique sera par défaut décalée vers la droite afin d’éviter les collisions avec les autres voix. Ce comportement peut être outrepassé à l’aide de la propriété prefer-dotted-right de NoteCollision.

\new Staff \relative c' <<
  {
    f2. f4
    \override Staff.NoteCollision.prefer-dotted-right = ##f
    f2. f4
    \override Staff.NoteCollision.prefer-dotted-right = ##t
    f2. f4
  }
  \\
  { e4 e e e e e e e e e e e }
>>

[image of music]


Contrôle de la taille d’un silence multimesure

Les silences multimesure ont une largeur relative à leur durée totale, contrôlée par MultiMeasureRest.space-increment. Sa valeur par défaut est fixée à 2.0.

\relative c' {
  \compressEmptyMeasures
  R1*2 R1*4 R1*64 R1*16
  \override Staff.MultiMeasureRest.space-increment = 2.5
  R1*2 R1*4 R1*64 R1*16
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Ajout de texte à un silence multimesure

Lorsque du texte est attaché à un silence multimesure, il sera centré dans la mesure, au-dessus ou en dessous de la portée. Afin d’étirer la mesure dans le cas où ce texte est relativement long, il suffit d’insérer un accord vide auquel on attache le texte en question, avant le silence multimesure. Le texte attaché à un silence invisible sera aligné sur la gauche de là où serait positionnée la note dans la mesure. Cependant, si la taille de la mesure est déterminée par la longueur du texte, il apparaîtra comme centré.

\relative c' {
  \compressMMRests {
    \textLengthOn
    <>^\markup { [MAJOR GENERAL] }
    R1*19
    <>_\markup { \italic { Cue: ... it is yours } }
    <>^\markup { A }
    R1*30^\markup { [MABEL] }
    \textLengthOff
    c4^\markup { CHORUS } d f c
  }
}

[image of music]


N-olets au chiffrage inhabituel

LilyPond sait aussi gérer des n-olets dont le chiffrage imprimé ne correspond pas exactement à la fraction de mesure à laquelle ils se réfèrent, tout comme ceux auxquels une valeur de note vient en complément du chiffre.

\relative c'' {
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::non-default-tuplet-denominator-text 7)
  \tuplet 3/2  { c4. c4. c4. c4. }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::non-default-tuplet-fraction-text 12 7)
  \tuplet 3/2  { c4. c4. c4. c4. }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::append-note-wrapper
      (tuplet-number::non-default-tuplet-fraction-text 12 7)
      (ly:make-duration 3 0))
  \tuplet 3/2  { c4. c4. c4. c4. }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::append-note-wrapper
      tuplet-number::calc-denominator-text
      (ly:make-duration 2 0))
  \tuplet 3/2  { c8 c8 c8 c8 c8 c8 }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::append-note-wrapper
      tuplet-number::calc-fraction-text
      (ly:make-duration 2 0))
  \tuplet 3/2  { c8 c8 c8 c8 c8 c8 }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::fraction-with-notes
      (ly:make-duration 2 1) (ly:make-duration 3 0))
  \tuplet 3/2  { c4. c4. c4. c4. }
  \once \override TupletNumber.text =
    #(tuplet-number::non-default-fraction-with-notes 12
      (ly:make-duration 3 0) 4 (ly:make-duration 2 0))
  \tuplet 3/2  { c4. c4. c4. c4. }
}

[image of music]


Dénombrer une unique mesure de silence

Les silences multimesures affichent leur longueur sauf s’il n’y a qu’une seule mesure. Ceci peut se modifier en réglant restNumberThreshold.

{
  \compressEmptyMeasures
  R1 R1*10 R1*11 \bar "||"
  \set restNumberThreshold = 0
  R1 R1*10 R1*11 \bar "||"
  \set restNumberThreshold = 10
  R1 R1*10 R1*11
}

[image of music]


PartCombine et autoBeamOff

La fonction \autoBeamOff dans le cadre d’un \partCombine agit de façon bien particulière ; c’est pourquoi il vaut mieux tout d’abord recourir à

\set Staff.autobeaming = ##f

pour désactiver les ligatures automatiques pour l’ensemble de la portée concernée.

L’instruction \partCombine fonctionne apparemment sur la base de trois voix : solo hampes montantes, solo hampes descendantes et ensemble hampes montantes.

Lorsque \autoBeamOff apparaît dans le premier argument de la combinaison, il s’applique à la voix active à ce moment précis, qu’il s’agisse du solo hampes montantes ou du combiné hampes montantes. Lorsqu’elle est introduite dans le second argument, la commande \autoBeamOff s’appliquera au solo hampes descendantes.

Vous devrez donc, afin que \autoBeamOff soit pleinement opérationnel dans le cadre d’un \partCombine, l’introduire aux trois niveaux.

{
  % \set Staff.autoBeaming = ##f % turns off all auto-beaming

  \partCombine {
    \autoBeamOff   % applies to split up-stems
    \repeat unfold 4 a'16
    % \autoBeamOff % applies to combined stems
    \repeat unfold 4 a'8
    \repeat unfold 4 a'16
    % \autoBeamOff % applies to solo
    \repeat unfold 4 a'16
    r4
  } {
    % \autoBeamOff % applies to split down-stems
    \repeat unfold 4 f'8
    \repeat unfold 8 f'16 |
    r4
    \repeat unfold 4 a'16
  }
}

[image of music]


Exemple pour percussions

Ce court exemple est tiré de « L’histoire du Soldat » de Stravinsky.

#(define mydrums '((bassdrum   default #f  4)
                   (snare      default #f -4)
                   (tambourine default #f  0)))

\paper { tagline = ##f }

global = {
  \time 3/8 s4.
  \time 2/4 s2*2
  \time 3/8 s4.
  \time 2/4 s2
}

drumsA = {
  \context DrumVoice <<
    { \global }
    { \drummode {
        \autoBeamOff
        \stemDown sn8 \stemUp tamb s8 |
        sn4 \stemDown sn4 |
        \stemUp tamb8 \stemDown sn8 \stemUp sn16 \stemDown sn \stemUp sn8 |
        \stemDown sn8 \stemUp tamb s8 |
        \stemUp sn4 s8 \stemUp tamb
      }
    }
  >>
}

drumsB = {
  \drummode {
    s4 bd8 s2*2 s4 bd8 s4 bd8 s8
  }
}

\layout {
  indent = 40
  \context {
    \DrumStaff
    drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)
  }
}

\score {
  \new StaffGroup <<
    \new DrumStaff \with {
      instrumentName = \markup \center-column {
        "Tambourine"
        "et"
        "caisse claire s. timbre"
        }
  }
  \drumsA
  \new DrumStaff \with {
    instrumentName = "Grosse Caisse"
  }
  \drumsB
  >>
}

[image of music]


Saut de ligne au milieu d’un n-olet avec ligature

Cet exemple peu académique démontre comment il est possible d’insérer un saut de ligne dans un n-olet portant une ligature. Ces ligatures doivent toutefois être explicites.

\paper { tagline = ##f }
\layout {
  \context {
    \Voice
    % Permit line breaks within tuplets
    \remove "Forbid_line_break_engraver"
    % Allow beams to be broken at line breaks
    \override Beam.breakable = ##t
  }
}
\relative c'' {
  a8
  \repeat unfold 5 { \tuplet 3/2 { c[ b a] } }
  % Insert a manual line break within a tuplet
  \tuplet 3/2 { c[ b \bar "" \break a] }
  \repeat unfold 5 { \tuplet 3/2 { c[ b a] } }
  c8
}

[image of music]


Positionnement des ligatures de notes d’ornement à la hauteur de celles des notes normales

La ligature de notes se trouvant sur des lignes supplémentaires est généralement centrée sur la portée. Les notes d’ornement ayant une hampe raccourcie, leur ligature peut se retrouver en dehors de la portée lorsqu’elles sont sur des lignes supplémentaires. LilyPond permet de rallonger les hampes en pareil cas.

\relative c {
  f8[ e]
  \grace {
    f8[ e]
    \override Stem.no-stem-extend = ##f
    f8[ e]
    \revert Stem.no-stem-extend
  }
  f8[ e]
}

[image of music]


Positionnement des notes d’ornement avec espace flottant

Lorsqu’est activée la propriété strict-grace-spacing, l’espacement des notes d’ornement se fera de manière « élastique ». Autrement dit, elles seront décollées de leur note de rattachement : LilyPond commence par espacer les notes normales, puis les ornements sont placés à la gauche de leur note de rattachement.

\relative c'' {
  <<
    \override Score.SpacingSpanner.strict-grace-spacing = ##t
    \new Staff \new Voice {
      \afterGrace c4 { c16[ c8 c16] }
      c8[ \grace { b16 d } c8]
      c4 r
    }
    \new Staff {
      c16 c c c c c c c c4 r
    }
  >>
}

[image of music]


Positionnement des silences multimesures

Si l’on peut positionner verticalement un silence simple en le rattachant à une note, il n’en va pas de même pour un silence multimesure. Néanmoins, et uniquement dans le cadre de musique polyphonique, les silences multimesures sont positionnés différemment selon qu’ils appartiennent à une voix au numéro pair ou impair.

Le positionnement des silences multimesures peut se contrôler ainsi :

\relative c'' {
  % Multi-measure rests by default are set under the fourth line
  R1
  % They can be moved using an override
  \override MultiMeasureRest.staff-position = -2
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = 0
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = 2
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = 3
  R1
  \override MultiMeasureRest.staff-position = 6
  R1
  \revert MultiMeasureRest.staff-position
  \break

  % In two Voices, odd-numbered voices are under the top line
  << { R1 } \\ { a1 } >>
  % Even-numbered voices are under the bottom line
  << { a1 } \\ { R1 } >>
  % Multi-measure rests in both voices remain separate
  << { R1 } \\ { R1 } >>

  % Separating multi-measure rests in more than two voices
  % requires an override
  << { R1 } \\ { R1 } \\
     \once \override MultiMeasureRest.staff-position = 0
     { R1 }
  >>

  % Using compressed bars in multiple voices requires another override
  % in all voices to avoid multiple instances being printed
  \compressMMRests
  <<
   \revert MultiMeasureRest.direction
    { R1*3 }
    \\
   \revert MultiMeasureRest.direction
    { R1*3 }
  >>
}

[image of music]


Positionnement de points d’orgue en opposition sur une barre de mesure

Dans l’extrait suivant est construite une commande qui permet d’imprimer un point d’orgue à la fois en surplomb et en dessous d’une barre de mesure. Dans le cas où il n’y aurait normalement pas de barre à cet endroit, sera ajoutée une double barre. Sémantiquement, cette commande constuit une césure plus longue que la normale, ce qui pourrait être considéré comme un usage abusif selon le cas.

twoWayFermata = {
  \once \set Staff.caesuraType = #'((underlying-bar-line . "||"))
  \once \set Staff.caesuraTypeTransform = ##f
  \caesura ^\fermata _\fermata
}

music = {
  f'1 \twoWayFermata
  R1
  f'2 \twoWayFermata f'2
  R1
  b'1 \twoWayFermata \fine
}

\new GrandStaff <<
  \new Staff \music
  \new Staff \music
>>

[image of music]


Préservation de l’indication de n-olet lors d’un repère final

L’ajout d’une marque-repère en fin de pièce peut entraîner la perte de la dernière indication de n-olet. La désactivation de TupletBracket.full-length-to-extent pallie ce problème.

% due to issue 2362 a long mark such as
%   \textEndMark "Composed Feb 2007 - Feb 2008"
% cannot be used here.

\paper { tagline = ##f }

\new Staff {
   \set tupletFullLength = ##t
   \time 1/8
   \tuplet 3/2 8 { c'16 c' c' c' c' c' c' c' c' }
   \tweak direction #DOWN \textEndMark "1234"
}

\new Staff {
  \set tupletFullLength = ##t
  \override TupletBracket.full-length-to-extent = ##f

  \time 1/8
   \tuplet 3/2 8 { c'16 c' c' c' c' c' c' c' c' }
   \tweak direction #DOWN \textEndMark "1234"
}

[image of music]


Imprimer les numéros de mesure à intervalle régulier

Vous pouvez imprimer un numéro de mesure à intervalle régulier plutôt qu’en tête de chaque ligne seulement, en recourant à la propriété barNumberVisibility. Voici comment afficher le numéro toutes les deux mesures sauf en fin de ligne.

\relative c' {
  \override Score.BarNumber.break-visibility = #end-of-line-invisible
  \set Score.currentBarNumber = 11
  % Print a bar number every second measure
  \set Score.barNumberVisibility = #(every-nth-bar-number-visible 2)
  c1 | c | c | c | c
  \break
  c1 | c | c | c | c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Impression du numéro des mesures tronquées

L’objet BarNumber (numéro de mesure) n’est pas répété en début de ligne pour une mesure tronquée. Il apparaîtra, entre parenthèses, dès lors que la propriété barNumberVisibility sera affublée de first-bar-number-invisible-save-broken-bars.

\layout {
  \context {
    \Score
    barNumberVisibility = #first-bar-number-invisible-save-broken-bars
    \override BarNumber.break-visibility = ##(#f #t #t)
  }
}

\relative c' {
  c1 | d | e | f2 \bar "" \break
  fis | g1 | e2 \bar "" \break
  <>^"reenabled default"
  % back to default -
  % \unset Score.barNumberVisibility would do so as well
  \set Score.barNumberVisibility =
    #first-bar-number-invisible-and-no-parenthesized-bar-numbers
  es | d1 | c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Inscrire le numéro de mesure dans un cadre ou un cercle

Les numéros de mesure peuvent être encadrés ou entourés d’un cercle.

\relative c' {
  % Prevent bar numbers at the end of a line and permit them elsewhere
  \override Score.BarNumber.break-visibility = #end-of-line-invisible
  \set Score.barNumberVisibility = #(every-nth-bar-number-visible 4)

  % Increase the size of the bar number by 2
  \override Score.BarNumber.font-size = 2

  % Draw a box round the following bar number(s)
  \override Score.BarNumber.stencil
    = #(make-stencil-boxer 0.1 0.25 ly:text-interface::print)
  \repeat unfold 5 { c1 }

  % Draw a circle round the following bar number(s)
  \override Score.BarNumber.stencil
    = #(make-stencil-circler 0.1 0.25 ly:text-interface::print)
  \repeat unfold 4 { c1 } \bar "|."
}

[image of music]


Impression du numéro de mesure selon modulo-bar-number-visible

Lorsque le reste de la division du numéro de la mesure courante par le premier argument de modulo-bar-number-visible égale le deuxième argument, LilyPond imprime le BarNumber.

Ceci permet d’imprimer le numéro de mesure à un intervalle donné, par exemple :

  • (modulo-bar-number-visible 3 2) -> affichage à 2, 5, 8…
  • (modulo-bar-number-visible 4 2) -> affichage à 2, 6, 10…
  • (modulo-bar-number-visible 3 1) -> affichage à 3, 5, 7…
  • (modulo-bar-number-visible 5 2) -> affichage à 2, 7, 12…
\layout {
  \context {
    \Score
    \override BarNumber.break-visibility = ##(#f #t #t)
    barNumberVisibility = #(modulo-bar-number-visible 3 2)
  }
}

\relative c' {
  c1 | d | e | f \break
  g1 | e | d | c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Changement de la fréquence d’impression du numéro de mesure

La fonction de contexte set-bar-number-visibility permet de modifier la fréquence à laquelle les numéros de mesures s’impriment.

\relative c' {
  \override Score.BarNumber.break-visibility = #end-of-line-invisible
  \context Score \applyContext #(set-bar-number-visibility 4)
  \repeat unfold 10 c'1
  \context Score \applyContext #(set-bar-number-visibility 2)
  \repeat unfold 10 c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Impression du métronome et des repères sous la portée

Les indications de tempo et les marques de repère s’impriment par défaut au-dessus de la portée. Le fait de régler en conséquence la propriété direction des objets MetronomeMark et RehearsalMark les placera au-dessous de la portée.

\layout {
  indent = 0
  ragged-right = ##f
}

{
  % Metronome marks below the staff
  \override Score.MetronomeMark.direction = #DOWN
  \tempo 8. = 120
  c''1

  % Rehearsal marks below the staff
  \override Score.RehearsalMark.direction = #DOWN
  \mark \default
  c''1
}

[image of music]


Impression de musique aux métriques différentes

Bien qu’ayant des métriques bien différentes, les deux parties ci-dessous présentées restent synchrones.

Les barres de mesure ne peuvent plus être gérées au niveau du contexte Score ; le Timing_translator doit être déplacé du contexte Score au contexte Staff afin de permettre des barres de mesure individualisées.

Le Bar_number_engraver devra lui aussi être déplacé, puisqu’il dépend de propriétés attachées au Timing_translator, afin de numéroter les mesures. L’utilisation d’un bloc \with dans la portée concernée permettra un affichage des numéros de mesure.

\paper {
  indent = #0
  ragged-right = ##t
  tagline = ##f
}

global = { \time 3/4 { s2.*3 } \bar "" \break { s2.*3 } }

\layout {
  \context {
    \Score
    \remove "Timing_translator"
    \remove "Bar_number_engraver"
    \override SpacingSpanner.uniform-stretching = ##t
    \override SpacingSpanner.strict-note-spacing = ##t
    proportionalNotationDuration = \musicLength 64
  }
  \context {
    \Staff
    \consists "Timing_translator"
  }
  \context {
    \Voice
    \remove "Forbid_line_break_engraver"
    tupletFullLength = ##t
  }
}

Bassklarinette = \new Staff \with {
  \consists "Bar_number_engraver"
  barNumberVisibility = #(every-nth-bar-number-visible 2)
  \override BarNumber.break-visibility = #end-of-line-invisible
} <<
  \global {
    \bar "|"
    \clef treble
    \time 3/8
    d''4.

    \bar "|"
    \time 3/4
    r8 des''2( c''8)

    \bar "|"
    \time 7/8
    r4. ees''2 ~

    \bar "|"
    \time 2/4
    \tupletUp
    \tuplet 3/2 { ees''4 r4 d''4 ~ }

    \bar "|"
    \time 3/8
    \tupletUp
    \tuplet 4/3 { d''4 r4 }

    \bar "|"
    \time 2/4
    e''2

    \bar "|"
    \time 3/8
    es''4.

    \bar "|"
    \time 3/4
    r8 d''2 r8
    \bar "|"
  }
>>

Perkussion = \new StaffGroup <<
  \new Staff <<
    \global {
      \bar "|"
      \clef percussion
      \time 3/4
      r4 c'2 ~

      \bar "|"
      c'2.

      \bar "|"
      R2.

      \bar "|"
      r2 g'4 ~

      \bar "|"
      g'2. ~

      \bar "|"
      g'2.
    }
  >>
  \new Staff <<
    \global {
      \bar "|"
      \clef percussion
      \time 3/4
      R2.

      \bar "|"
      g'2. ~

      \bar "|"
      g'2.

      \bar "|"
      r4 g'2 ~

      \bar "|"
      g'2 r4

      \bar "|"
      g'2.
    }
  >>
>>

\score {
  <<
    \Bassklarinette
    \Perkussion
  >>
}

[image of music]


Afficher le numéro de la première mesure

Par défaut, LilyPond n’affiche pas le premier numéro de mesure s’il est inférieur à 2. Le fait de définir barNumberVisibility à all-bar-numbers-visible vous permettra d’imprimer n’importe quel numéro pour la première mesure.

\layout {
  indent = 0
  ragged-right = ##t
}

\relative c' {
  \set Score.barNumberVisibility = #all-bar-numbers-visible
  c1 | d | e | f \break
  g1 | e | d | c
}

[image of music]


Affichage du crochet de n-olet du côté des têtes de note

Quelle que soit l’option choisie pour contrôler la visibilité d’une indication de n-olet, elle s’affichera ou sera masquée indépendamment de son positionnement (côté hampe ou tête de note). Toutefois, lorsqu’elle se place du côté des têtes de note, certains auteurs recommandent de toujours afficher un crochet. L’option visible-over-note-heads permet d’y parvenir.

music = \relative c'' {
  \tupletNeutral \tuplet 3/2 { c16[ d e } f8]
  \tupletUp \tuplet 3/2 { c8 d e }
}

\new Voice {
  \relative c' {
    \time 2/4
    \override TupletBracket.visible-over-note-heads = ##t
    \override Score.TextMark.non-musical = ##f
    { \textMark \markup "default" \music }
    \override TupletBracket.bracket-visibility = #'if-no-beam
    { \textMark \markup \typewriter "'if-no-beam" \music }
  }
}

[image of music]


Redéfinition des réglages de mise en forme par défaut des notes d’ornement

Les réglages par défaut des notes d’ornement sont stockés dans les variables suivantes :

startGraceMusic
stopGraceMusic
startAcciaccaturaMusic
stopAcciaccaturaMusic
startAppoggiaturaMusic
stopAppoggiaturaMusic

Ces variables sont définies dans le fichier ly/grace-init.ly. Amender leur définition permet d’en varier les effets.

startAcciaccaturaMusic = {
  <>(
  \override Flag.stroke-style = "grace"
  \slurDashed
}

stopAcciaccaturaMusic = {
  \revert Flag.stroke-style
  \slurSolid
  <>)
}

\relative c'' {
  \acciaccatura d8 c1
}

[image of music]


Suppression des numéros de mesure d’une partition

Désactiver le graveur concerné – Bar_number_engraver – donnera une partition – contexte Score – sans numéros de mesure.

\layout {
  \context {
    \Score
    \omit BarNumber
    % or:
    %\remove "Bar_number_engraver"
  }
}

\relative c'' {
  c4 c c c \break
  c4 c c c
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Suppression de la partie interportée des barres de mesure d’un regroupement autre que ChoirStaff

Les barres de mesure des regroupements StaffGroup, PianoStaff et GrandStaff sont par défaut d’un seul tenant. La portion entre les portées – l’objet SpanBar – peut néanmoins être supprimée, portée par portée.

\relative c' {
  \new StaffGroup <<
    \new Staff {
      e1 | e
      \once \override Staff.BarLine.allow-span-bar = ##f
      e1 | e | e
    }
    \new Staff {
      c1 | c | c
      \once \override Staff.BarLine.allow-span-bar = ##f
      c1 | c
    }
    \new Staff {
      a1 | a | a | a | a
    }
  >>
}

[image of music]


Styles de silences

Les silences peuvent être gravés selon différents styles.

restsA = {
  r\maxima r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 s32
  s64 s128 s256 s512 s1024 s1024
}
restsB = {
  r\maxima r\longa r\breve r1 r2 r4 r8 r16 r32
  r64 r128 r256 r512 r1024 s1024
}

\new Staff \relative c {
  \omit Score.TimeSignature
  \cadenzaOn

  \override Staff.Rest.style = #'mensural
  <>^\markup \typewriter { mensural } \restsA \bar "" \break

  \override Staff.Rest.style = #'neomensural
  <>^\markup \typewriter { neomensural } \restsA \bar "" \break

  \override Staff.Rest.style = #'classical
  <>^\markup \typewriter { classical } \restsB \bar "" \break

  \override Staff.Rest.style = #'z
  <>^\markup \typewriter { z-style } \restsB \bar "" \break

  \override Staff.Rest.style = #'default
  <>^\markup \typewriter { default } \restsB \bar "" \break
}

\paper {
  indent = 0
  tagline = ##f
}

[image of music]


Annulation des règles de ligature par défaut

Pour obtenir des ligatures en groupes de 3-4-3-2 croches, dans une mesure à 12/8, il faudra préalablement annuler les réglages par défaut relatifs à 12/8, puis ajouter les règles adaptées :

\relative c'' {
  \time 12/8

  % Default beaming
  a8 a a a a a a a a a a a

  % Set new values for beam endings
  \set Score.beatStructure = 3,4,3,2
  a8 a a a a a a a a a a a
}

[image of music]


Barres rythmiques

Il arrive, dans une feuille de chant « simple », que les notes soient remplacées par une « pulsation » et que la structure de la chanson soit indiquée par les accords au-dessus des mesures. Ceci peut être utile lorsque l’on crée ou retranscrit la structure d’une chanson, ainsi que pour donner au guitariste et musiciens de jazz une pseudo partition.

startPat = {
  \improvisationOn
  \omit Stem
}
stopPat = {
  \improvisationOff
  \undo \omit Stem
}

\new Voice \with {
  \consists Pitch_squash_engraver
} {
  c'4 d' e' f' |
  \startPat
  4 4 4 4 |
  \stopPat
  f'4 e' d' c'
}

[image of music]


Sauts de notes en mode paroles

La syntaxe s qui permet de « faire un saut dans le temps » n’est disponible qu’en mode notes et en mode accords. Dans les autres situations, comme en mode paroles par exemple, la commande \skip produit les mêmes effets.

<<
  \relative c'' { a1 | a }
  \new Lyrics \lyricmode { \skip 1 bla1 }
>>

[image of music]


Sauts de notes en mode paroles (2)

Sachant qu’un s au sein d’un bloc \lyricmode est interprété non comme de l’espace mais comme une syllabe, l’utilisation de paires de guillemets informatiques ("") ou un caractère souligné simple (_) permet de « sauter » une note.

<<
  \relative c'' { a4 b c d }
  \new Lyrics \lyricmode { a4 "" _ gap }
>>

[image of music]


Moignons de hampe

Certaines conventions en matière de notation autorisent les ligatures à enjamber des silences. Dans certains cas, des moignons de hampe accrochés à la ligature offrent une meilleure visibilité du rythme ; certaines éditions modernes vont même alors jusqu’à omettre le silence.

Cet exemple illustre la progression : notation traditionnelle, ligature enjambant le silence, silence surplombé d’un moignon et enfin seule une hampe tronquée. Les moignons s’obtiennent par amendement de la propriété stemlet-length de l’objet Stem, alors que les silences sont masqués par activation de la propriété de transparence.

Les markups ajoutés au code ci-dessous mettent en exergue les différentes notations.

\paper { ragged-right = ##f }

{
  c'16^\markup { traditional } d' r f'
  g'16[^\markup { beams over rests } f' r d']

  % N.B. use Score.Stem to set for the whole score.
  \override Staff.Stem.stemlet-length = #0.75

  c'16[^\markup { stemlets over rests } d' r f']
  g'16[^\markup { stemlets and no rests } f'
  \once \hide Rest
  r16 d']
}

[image of music]


Ligature à la pulsation

Une sous-ligature tronquée peut pointer en direction de la pulsation à laquelle elle se rattache. Dans l’exemple suivant, la première ligature évite toute troncature (comportement par défaut), alors que la deuxième respecte rigoureusement la pulsation.

\relative c'' {
  \time 6/8
  a8. a16 a a
  \set strictBeatBeaming = ##t
  a8. a16 a a
}

[image of music]


Subdivision des ligatures

Les ligatures d’une succession de notes de durée inférieure à la double croche ne sont pas subdivisées par défaut. Autrement dit, tous les traits de ligature (deux ou plus) seront continus. Ce comportement peut être modifié afin de diviser la ligature en sous-groupes grâce à la propriété subdivideBeams. Lorsqu’elle est activée, un certain nombre de traits de ligature entre deux hampes est supprimé à des intervalles correspondant à la durée de sous-groupe souhaitée.

Les propriétés minimumBeamSubdivisionInterval et maximumBeamSubdivisionInterval permettent de configurer les limites de la subdivision automatique des ligatures : l’intervalle rythmique minimum auquel subdiviser et le nombre de tronçons supprimés selon cet intervalle. Lorsque le nombre fourni à maximumBeamSubdivisionInterval n’est pas une puissance de 2, la plus petite durée pour subdiviser sera de maximumBeamSubdivisionInterval divisé par une puissance de 2 tout en restant supérieur ou égal à minimumBeamSubdivisionInterval.

Lorsque la propriété respectIncompletBeams est activée, la profondeur de la subdivision (le nombre de traits de ligature) correspond à la durée la plus longue de sous-groupe possible à partir de la hampe considérée. Les deux dernières hampes de la ligature sont toutefois exclues de cette règle.

\relative c'' {
  c32[ c c c c c c c]

  \set subdivideBeams = ##t
  c32[ c c c c c c c]

  % Set minimum beam subdivision interval to 1/8 just for this beam
  \once \set minimumBeamSubdivisionInterval = \musicLength 8
  c32[ c c c c c c c]

  % Set maximum beam subdivision interval to 1/16 just for this beam
  \once \set maximumBeamSubdivisionInterval = \musicLength 16
  c32[ c c c c c c c]

  % Set maximum beam subdivision interval to 3/8 just for this beam
  \once \set maximumBeamSubdivisionInterval = \musicLength 8*3
  c64[ c c c c c c c c c c c c c c c]

  r2.

  % Shorten beam by 1/32
  c32[ c c c c c c] r32

  % Shorten beam by 3/32
  c32[ c c c c] r16.

  % Respect the incomplete beams of the previous two examples
  \set respectIncompleteBeams = ##t
  c32[ c c c c c c] r32
  % no visual change here as last two stems are exempt from this
  % special rule
  c32[ c c c c] r16.
}

[image of music]


Exemple pour tam-tam

Un simple exemple pour tam-tam, saisi « tt ».

#(define mydrums '((tamtam default #f 0)))

\new DrumStaff \with { instrumentName = #"Tamtam" }

\drummode {
  \set DrumStaff.drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)
  \override Staff.StaffSymbol.line-positions = #'( 0 )
  \override Staff.BarLine.bar-extent = #'(-1.5 . 1.5)

  tt 1 \pp \laissezVibrer
}

\paper { tagline = ##f }

[image of music]


Tambourine example

A tambourine example, entered ’tamb’

\paper { tagline = ##f }

#(define mydrums '((tambourine default #f 0)))

\new DrumStaff \with { instrumentName = #"Tambourine" }

\drummode {
  \set DrumStaff.drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)
  \override Staff.StaffSymbol.line-positions = #'( 0 )
  \override Staff.BarLine.bar-extent = #'(-1.5 . 1.5)

  \time 6/8
  tamb8. 16 8 8 8 8 |
  tamb4. 8 8 8 |
  % the trick with the scaled duration and the shorter rest
  % is neccessary for the correct ending of the trill-span!
  tamb2.*5/6 \startTrillSpan s8 \stopTrillSpan |
}

[image of music]


Encadrement sur trois côtés

Voici comment construire une commande de markup chargée d’agrémenter du texte ou autre annotation, d’une bordure sur trois côtés.

% New command to add a three sided box, with sides north, west and south
% Based on the box-stencil command defined in scm/stencil.scm
% Note that ";;" is used to comment a line in Scheme
#(define-public (NWS-box-stencil stencil thickness padding)
   "Add a box around STENCIL, producing a new stencil."
   (let* ((x-ext (interval-widen (ly:stencil-extent stencil X) padding))
          (y-ext (interval-widen (ly:stencil-extent stencil Y) padding))
          (y-rule (make-filled-box-stencil (cons 0 thickness) y-ext))
          (x-rule (make-filled-box-stencil
                   (interval-widen x-ext thickness) (cons 0 thickness))))
     ;; (set! stencil (ly:stencil-combine-at-edge stencil X 1 y-rule padding))
     (set! stencil (ly:stencil-combine-at-edge stencil X LEFT y-rule padding))
     (set! stencil (ly:stencil-combine-at-edge stencil Y UP x-rule 0.0))
     (set! stencil (ly:stencil-combine-at-edge stencil Y DOWN x-rule 0.0))
     stencil))

% The corresponding markup command, based on the \box command defined
% in scm/define-markup-commands.scm
#(define-markup-command (NWS-box layout props arg) (markup?)
   #:properties ((thickness 0.1) (font-size 0) (box-padding 0.2))
   "Draw a box round @var{arg}.  Looks at @code{thickness},
@code{box-padding} and @code{font-size} properties to determine line
thickness and padding around the markup."
   (let ((pad (* (magstep font-size) box-padding))
         (m (interpret-markup layout props arg)))
     (NWS-box-stencil m thickness pad)))

% Test it:

\relative c' {
  c1^\markup { \NWS-box ABCD }
  c1^\markup { \NWS-box \note {4} #1.0 }
}

[image of music]


Time signature in brackets

The time signature can be enclosed within brackets.

\relative c'' {
  \override Staff.TimeSignature.stencil = #(lambda (grob)
    (bracketify-stencil (ly:time-signature::print grob) Y 0.1 0.2 0.1))
  \time 2/4
  a4 b8 c
}

[image of music]


Métrique entre parenthèses

Une métrique peut être mise entre parenthèses.

\relative c'' {
  \override Staff.TimeSignature.stencil = #(lambda (grob)
    (parenthesize-stencil (ly:time-signature::print grob) 0.1 0.4 0.4 0.1))
  \time 2/4
  a4 b8 c
}

[image of music]


Affichage seulement du numérateur d’une métrique (au lieu d’une fraction)

La métrique est parfois indiquée non pas par une fraction (par ex. 7/4) mais simplement par son numérateur (le chiffre 7 dans ce cas). L’instruction \override Staff.TimeSignature.style = #'single-number permet de déroger au style par défaut de manière permanente – un \revert Staff.TimeSignature.style annulera ces modifications. Lorsque cette métrique sous la forme d’un seul chiffre ne se présente qu’une seule fois, il suffit de faire précéder l’instruction \override d’un simple \once.

\relative c'' {
  \time 3/4
  c4 c c
  % Change the style permanently
  \override Staff.TimeSignature.style = #'single-number
  \time 2/4
  c4 c
  \time 3/4
  c4 c c
  % Revert to default style:
  \revert Staff.TimeSignature.style
  \time 2/4
  c4 c
  % single-number style only for the next time signature
  \once \override Staff.TimeSignature.style = #'single-number
  \time 5/4
  c4 c c c c
  \time 2/4
  c4 c
}

[image of music]


Mise en forme des notes d’ornement

Il est possible de changer globalement la mise en forme des notes d’ornement dans un morceau, au moyen des fonctions add-grace-property et remove-grace-property.

Ici, par exemple, on ôte la définition de l’orientation des objets Stem pour toutes les petites notes, afin que les hampes ne soient pas toujours orientées vers le haut, et on leur préfère des têtes en forme de croix.

\relative c'' {
  \new Staff {
    $(remove-grace-property 'Voice 'Stem 'direction)
    $(add-grace-property 'Voice 'NoteHead 'style 'cross)
    \new Voice {
       \acciaccatura { f16 } g4
       \grace { d16 e } f4
       \appoggiatura { f,32 g a } e2
    }
  }
}

[image of music]


Personnalisation de la métrique

Il est possible de définir de nouveaux styles de métrique. La métrique de la deuxième mesure devrait être sens dessus dessous sur les deux portées.

#(add-simple-time-signature-style 'topsy-turvy
   (lambda (fraction)
     (make-rotate-markup 180 (make-compound-meter-markup fraction))))

<<
  \new Staff {
    \time 3/4 f'2.
    \override Score.TimeSignature.style = #'topsy-turvy
    \time 3/4 R2. \bar "|."
  }
  \new Staff {
    R2. e''
  }
>>

[image of music]


Crochets de style alternatif

Une dérogation à la propriété stencil de l’objet Flag permet aux croches et notes de durée inférieure d’adopter une autre forme de crochet. Sont disponibles les variantes modern-straight-flag, old-straight-flag et flat-flag.

testnotes = {
  \autoBeamOff
  c8 d16 c32 d64 \acciaccatura { c8 } d64 r4
}

\score {
  \relative c' {
    \time 2/4
    \testnotes

    \override Flag.stencil = #modern-straight-flag
    \testnotes

    \override Flag.stencil = #old-straight-flag
    \testnotes

    \override Flag.stencil = #flat-flag
    \testnotes

    \revert Flag.stencil
    \testnotes
  }
  \layout {
    indent = 0
    \context {
      \Score
      \override NonMusicalPaperColumn.line-break-permission = ##f
    }
  }
}

[image of music]


Utilisation de hampe barrée pour une note normale

Le trait que l’on trouve sur les hampes des acciaccatures peut être appliqué dans d’autres situations.

\relative c'' {
  \override Flag.stroke-style = "grace"
  c8( d2) e8( f4)
}

[image of music]


Liaison de tenue et arpège

Les liaisons de tenue servent parfois à rendre un accord arpégé. Dans ce cas, les notes liées ne sont pas toutes consécutives. Il faut alors assigner à la propriété tieWaitForNote la valeur #t (true pour « vrai »). Cette même méthode peut servir, par exemple, à lier un trémolo à un accord.

\relative c' {
  \set tieWaitForNote = ##t
  \grace { c16[ ~ e ~ g] ~ } <c, e g>2
  \repeat tremolo 8 { c32 ~ c' ~ } <c c,>1
  e8 ~ c ~ a ~ f ~ <e' c a f>2
  \tieUp
  c8 ~ a
  \tieDown
  \tieDotted
  g8 ~ c g2
}

[image of music]


Expressive marks

Expressive marks


Coexistence de ligatures et liaisons avec des rythmes comprenant des n-olets

La syntaxe de LilyPond demande parfois un positionnement inhabituel des parenthèses, crochets, etc. qui peuvent s’entrelacer.

Par exemple, le crochet ouvrant une ligature manuelle se place à la suite de la note de départ et sa durée, non pas avant. De même, le crochet fermant se place à la fin de la ligature, y compris lorsque la dernière note se trouve incluse dans un n-olet.

Cet extrait illustre la manière de combiner ligatures manuelles, liaisons d’articulation, de prolongation ou de phrasé, avec des n-olets bornées par des accolades.

{
  r16[ g16 \tuplet 3/2 { r16 e'8] }
  g16( a \tuplet 3/2 { b d e') }
  g8[( a \tuplet 3/2 { b d') e'] ~ }
  \time 2/4
  \tuplet 5/4 { e'32\( a b d' e' } a'4.\)
}

[image of music]


Mise entre parenthèses d’un signe d’interprétation ou d’une note d’un accord

La fonction \parenthesize, qui permet de mettre un objet entre parenthèses, a ceci de particulier qu’elle est associée à un objet graphique ParenthesesItem.

\relative c' {
  c2-\parenthesize ->
  \override Parentheses.padding = #0.1
  \override Parentheses.font-size = #-4
  <d \parenthesize f a>2
}

[image of music]


Ajout de marques temporelles à un long glissando

Lorsqu’un glissando s’étend dans la durée, on trouve parfois des indications temporelles, matérialisées par des hampes sans tête de note. De telles hampes permettent aussi d’indiquer des éléments intermédiaires.

L’alignement des hampes avec la ligne de glissando peut requérir quelques aménagements.

glissandoSkipOn = {
  \override NoteColumn.glissando-skip = ##t
  \hide NoteHead
  \override NoteHead.no-ledgers = ##t
}

glissandoSkipOff = {
  \revert NoteColumn.glissando-skip
  \undo \hide NoteHead
  \revert NoteHead.no-ledgers
}

\relative c'' {
  r8 f8\glissando
  \glissandoSkipOn
  f4 g a a8\noBeam
  \glissandoSkipOff
  a8

  r8 f8\glissando
  \glissandoSkipOn
  g4 a8
  \glissandoSkipOff
  a8 |

  r4 f\glissando \<
  \glissandoSkipOn
  a4\f \>
  \glissandoSkipOff
  b8\! r |
}

[image of music]


Ajustement du positionnement vertical d’unel liaison

Il est possible, à l’aide d’un \override Slur.positions, de définir le positionnement vertical des extrémités d’une liaison à des valeurs absolues (ou, plutôt, forcer l’algoritme de LilyPond à considérer ces valeurs comme étant préférables). Dans de nombreux cas, ceci demande de procéder à tâtons pour obtenir une valeur acceptable, d’autant que la commande \offset est inéfficace pour les liaisons et affiche un avertissement.

Le code ci-dessous parmet d’ajuster le positionnement du début et de la fin d’une liaison en spécifiant des modifications relatives comme le ferait un \offset.

Syntaxe : \offsetPositions #'(dy1 . dy2)

offsetPositions =
#(define-music-function (offsets) (number-pair?)
  #{
     \once \override Slur.control-points =
       #(lambda (grob)
          (match-let ((((_ . y1) _ _ (_ . y2))
                       (ly:slur::calc-control-points grob))
                      ((off1 . off2) offsets))
            (set! (ly:grob-property grob 'positions)
                  (cons (+ y1 off1) (+ y2 off2)))
            (ly:slur::calc-control-points grob)))
  #})

\relative c'' {
  c4(^"default" c, d2)
  \offsetPositions #'(0 . 1)
  c'4(^"(0 . 1)" c, d2)
  \offsetPositions #'(0 . 2)
  c'4(^"(0 . 2)" c, d2)
  \bar "||"
  g4(^"default" a d'2)
  \offsetPositions #'(1 . 0)
  g,,4(^"(1 . 0)" a d'2)
  \offsetPositions #'(2 . 0)
  g,,4(^"(2 . 0)" a d'2)
}

[image of music]


Ajustement du galbe des chutes ou sauts

La propriété shortest-duration-space peut devoir être retouchée pour ajuster l’apparence des chutes ou sauts.

\relative c'' {
  \override Score.SpacingSpanner.shortest-duration-space = 4.0
  c2-\bendAfter 5
  c2-\bendAfter -4.75
  c2-\bendAfter 8.5
  c2-\bendAfter -6
}

[image of music]


Alignement des bornes de soufflet relativement aux NoteColumns

Les terminaisons des soufflets peuvent s’aligner sur la gauche, au centre ou sur la droite des grobs NoteColumn à l’aide d’une dérogation à la propriété endpoint-alignmentsLEFT, CENTER ou RIGHT – sous forme de paire représentant les extrémités gauche et droite du soufflet. Les endpoint-alignments devraient être des directions (soit −1, 0 ou 1), les autres valeurs entraînant l’émission d’un avertissement. L’extrémité droite d’un soufflet se terminant sur un silence ne sera pas affectée et s’alignera toujours sur le bord gauche de ce silence.

{
  c'2\< <c' d'>\! |
  \override Hairpin.endpoint-alignments = #'(1 . -1)
  c'2\< <c' d'>\! |
  \override Hairpin.endpoint-alignments = #`(,LEFT . ,CENTER)
  c'2\< <c' d'>\! |
}

[image of music]


Brève alternative, avec deux barres verticales

Voici comment obtenir une brève – aussi appelée note carée – flanquée de deux barres verticales, au lieu d’une comme habituellement.

\relative c'' {
  \time 4/2
  c\breve |
  \override Staff.NoteHead.style = #'altdefault
  b\breve
  \override Staff.NoteHead.style = #'baroque
  b\breve
  \revert Staff.NoteHead.style
  a\breve
}

[image of music]


Liaison asymétrique

Une liaison peut adopter une courbe asymétrique afin de s’adapter au mieux à la ligne mélodique.

slurNotes = { d,8( a' d f a f' d, a) }

\relative c' {
  \stemDown
  \slurUp
  \slurNotes
  \once \override Slur.eccentricity = #3.0
  \slurNotes
}

[image of music]


Signes de respiration

Les indications de respiration sont disponibles sous différentes formes : virgule (par défaut), trait, en V ou en « voie de chemin de fer » (césure).

\new Staff \relative c'' {
  \key es \major
  \time 3/4
  % this bar contains no \breathe
  << { g4 as g } \\ { es4 bes es } >> |
  % Modern notation:
  % by default, \breathe uses the rcomma, just as if saying:
  % \override BreathingSign.text =
  %   #(make-musicglyph-markup "scripts.rcomma")
  << { g4 as g } \\ { es4 \breathe bes es } >> |

  % rvarcomma and lvarcomma are variations of the default rcomma
  % and lcomma
  % N.B.: must use Staff context here, since we start a Voice below
  \override Staff.BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.rvarcomma" }
  << { g4 as g } \\ { es4 \breathe bes es } >> |

  % raltcomma and laltcomma are alternative variations of the
  % default rcomma and lcomma
  \override Staff.BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.raltcomma" }
  << { g4 as g } \\ { es4 \breathe bes es } >> |

  % vee
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.upbow" }
  es8[ d es f g] \breathe f |

  % caesura
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.caesura.curved" }
  es8[ d] \breathe es[ f g f] |
  es2 r4 \bar "||"
}

[image of music]


Soufflet de crescendo partiellement interrompu

Une portion d’un soufflet de crescendo peut être rendue invisible. Il suffit pour cela de dessiner un rectangle par dessus ce tronçon, ce qui aura pour effet de le rendre invisible. Ce rectangle est défini au sein d’un markup par du code PostScript.

La commande de markup with-dimensions indique à LilyPond de ne prendre en considération que l’extrémité inférieure du rectangle lors de son positionnement par rapport au soufflet. L’ajustement de la propriété staff-padding permet d’éviter au rectangle de venir s’intercaler entre le soufflet et la portée.

Le soufflet doit se trouver à un niveau inférieur à celui du markup afin que le dessin du rectangle puisse effectivement le recouvrir.

\relative c' {
  <<
    {
      \dynamicUp
      r2 r16 c'8.\pp r4
    }
    \\
    {
      \override DynamicLineSpanner.layer = #0
      des,2\mf\< ~
      \override TextScript.layer = #2
      \once\override TextScript.staff-padding = #6
      \once\override TextScript.vertical-skylines = #'()
      des16_\markup \with-dimensions #'(2 . 7) #'(0 . 0)
                    \with-color #white
                    \filled-box #'(2 . 7) #'(0 . 2) #0
      r8. des4 ~ des16->\sff r8.
    }
  >>
}

[image of music]


Césure en forme de « voie de chemin de fer » avec point d’orgue

Une césure peut parfois s’indiquer par une double respiration surmontée d’un point d’orgue. Le code ci-dessous permet d’obtenir la combinaison répondant à cette esthétique.

\relative c'' {
  c2.
  % construct the symbol
  \override BreathingSign.text = \markup {
    \override #'(direction . 1)
    \override #'(baseline-skip . 1.8)
    \dir-column {
      \translate #'(0.155 . 0)
        \center-align \musicglyph "scripts.caesura.curved"
      \center-align \musicglyph "scripts.ufermata"
    }
  }
  \breathe c4
  % set the breath mark back to normal
  \revert BreathingSign.text
  c2. \breathe c4
  \bar "|."
}

[image of music]


Texte centré sous un soufflet

La fonction comprise dans l’extrait suivant permet d’ajouter du texte – comme « molto » ou « poco » – en dessous d’un soufflet de (de)crescendo. Cet exemple présente aussi comment, à l’aide de code Scheme, influencer la manière dont un objet est normalement imprimé.

\paper { tagline = ##f }

hairpinWithCenteredText =
#(define-music-function (text) (markup?)
  #{
    \once \override Voice.Hairpin.after-line-breaking =
      #(lambda (grob)
        (let* ((stencil (ly:hairpin::print grob))
               (par-y (ly:grob-parent grob Y))
               (dir (ly:grob-property par-y 'direction))
               (staff-line-thickness
                 (ly:output-def-lookup (ly:grob-layout grob) 'line-thickness))
               (new-stencil (ly:stencil-aligned-to
                 (ly:stencil-combine-at-edge
                   (ly:stencil-aligned-to stencil X CENTER)
                   Y dir
                   (ly:stencil-aligned-to
                     (grob-interpret-markup
                       grob
                       (make-fontsize-markup
                         (magnification->font-size
                           (+ (ly:staff-symbol-staff-space grob)
                              (/ staff-line-thickness 2)))
                           text)) X CENTER))
                 X LEFT))
               (staff-space (ly:output-def-lookup
                 (ly:grob-layout grob) 'staff-space))
               (par-x (ly:grob-parent grob X))
               (dyn-text (grob::has-interface par-x 'dynamic-text-interface))
               (dyn-text-stencil-x-length
                 (if dyn-text
                   (interval-length
                     (ly:stencil-extent (ly:grob-property par-x 'stencil) X))
                   0))
               (x-shift
                 (if dyn-text
                   (-
                     (+ staff-space dyn-text-stencil-x-length)
                     (* 0.5 staff-line-thickness)) 0)))

        (ly:grob-set-property! grob 'Y-offset 0)
        (ly:grob-set-property! grob 'stencil
           (ly:stencil-translate-axis
            new-stencil
            x-shift X))))
  #})

hairpinMolto =
\hairpinWithCenteredText \markup { \italic molto }

hairpinMore =
\hairpinWithCenteredText \markup { \larger moltissimo }

\layout { ragged-right = ##f }

\relative c' {
  \hairpinMolto
  c2\< c\f
  \hairpinMore
  c2\ppppp\< c\f
  \break
  \hairpinMolto
  c2^\< c\f
  \hairpinMore
  c2\ppppp\< c\f
}

[image of music]


Modification du texte et de l’extension de nuances textuelles

Le texte par défaut des crescendos et decrescendos se change en modifiant les propriétés de contexte crescendoText et decrescendoText.

L’aspect de la ligne d’extension est fonction de la propriété 'style du DynamicTextSpanner. Sa valeur par défaut est 'dashed-line, mais d’autres valeurs sont disponibles, comme 'line, 'dotted-line et 'none.

\relative c'' {
  \set crescendoText = \markup { \italic { cresc. poco } }
  \set crescendoSpanner = #'text
  \override DynamicTextSpanner.style = #'dotted-line
  a2\< a
  a2 a
  a2 a
  a2 a\mf
}

[image of music]


Modification de l’aspect des liaisons d’articulation

Une liaison d’articulation peut se présenter sous la forme d’un trait continu ou discontinu, voire en pointillé.

\relative c' {
  c4( d e c)
  \slurDotted
  c4( d e c)
  \slurSolid
  c4( d e c)
  \slurDashed
  c4( d e c)
  \slurSolid
  c4( d e c)
}

[image of music]


Modification de l’indicateur de respiration

On peut choisir le glyphe imprimé par cette commande, en modifiant la propriété text de l’objet BreathingSign, pour lui affecter n’importe quelle indication textuelle.

\relative c'' {
  c2
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.rvarcomma" }
  \breathe
  d2
}

[image of music]


Spécification du nombre de points d’augmentation d’une note

Le nombre de points d’augmentation affectés à une note en particulier peut se modifier indépendamment des points placés après la note.

\relative c' {
  c4.. a16 r2 |
  \override Dots.dot-count = 4
  c4.. a16 r2 |
  \override Dots.dot-count = 0
  c4.. a16 r2 |
  \revert Dots.dot-count
  c4.. a16 r2 |
}

[image of music]


Combinaison de nuance et de texte

Certaines indications de nuance peuvent requérir un complément textuel, comme « più forte » ou « piano subito ». Elles se réalisent aisément à l’aide d’un bloc \markup.

piuF = \markup { \italic più \dynamic f }

\layout { ragged-right = ##f }

\relative c'' {
  c2\f c-\piuF
}

[image of music]


Glissando contemporain

De nos jours, il peut arriver que la note d’arrivée d’un glissando soit absente de la partition. Pour ce faire, il vous faudra utiliser une cadence et « masquer » la note d’arrivée.

\relative c'' {
  \time 3/4
  \override Glissando.style = #'zigzag
  c4 c
  \cadenzaOn
  c4\glissando
  \hideNotes
  c,,4
  \unHideNotes
  \cadenzaOff
  \bar "|"
}

[image of music]


Contrôle de la visibilité des extensions d’objet après saut de ligne

La visibilité des extensions qui se terminent sur la première note après un saut de ligne est contrôlée par un appel de after-line-breaking à la fonction ly:spanner::kill-zero-spanned-time.

Pour des objets tels qu’un glissando ou un soufflet, le comportement par défaut est de ne pas être reportés après un saut de ligne. L’extension sera donc reprise dès lors que l’appel aura été désactivé.

Il en va inversement pour les extensions qui, par défaut pour les textes notamment, sont reportées après un saut de ligne ; il faudra alors activer l’appel pour empêcher leur report.

\paper {
  ragged-right = ##t
  tagline = ##f
}

\relative c'' {
  \override Hairpin.to-barline = ##f
  \override Glissando.breakable = ##t
  % show hairpin
  \override Hairpin.after-line-breaking = ##t
  % hide text span
  \override TextSpanner.after-line-breaking =
    #ly:spanner::kill-zero-spanned-time
  e2\<\startTextSpan
  % show glissando
  \override Glissando.after-line-breaking = ##t
  f2\glissando
  \break
  f,1\!\stopTextSpan
}

[image of music]


Contrôle de l’ordre vertical des articulations et ornements

Les symboles s’ordonnent verticalement suivant la propriété script-priority. Plus sa valeur numérique est faible, plus le symbole sera proche de la note. Dans l’exemple suivant, l’objet TextScript – le dièse – a d’abord la propriété la plus basse et se voit donc placé au plus près de la note ; ensuite, c’est l’objet Script – le mordant – qui a la propriété la plus basse, et se place alors sous le dièse. Lorsque deux objets ont la même priorité, c’est l’ordre dans lequel ils sont indiqués qui détermine lequel sera placé en premier.

Il est à noter que pour les objets Fingering, StringNumber et StrokeFinger, lorsqu’ils apparaissent dans un accord, leur ordonnancement vertical est aussi déterminé par le positionnement vertical de leur tête de note d’attachement qui sera ajoutée (ou soustraite selon la direction) de la valeur de script-priority du grob. Ceci permet de s’assurer que, pour des doigtés au-dessous d’un accord, la note la plus basse soit associée au doigté le plus bas, et inversement. L’ordre dans lequel les hauteurs sont saisies dans l’accord est ici sans importance.

Par défaut, les scripts les moins techniques sont inscrits au plus près de la tête de note. L’ordrre de base est articulation, flageolet, doigté, doigté main droite, numéro de corde, point d’orgue, archet et script textuel.

\relative c''' {
  \once \override TextScript.script-priority = -100
  a2^\prall^\markup { \sharp }

  \once \override Script.script-priority = -100
  a2^\prall^\markup { \sharp }

  \set fingeringOrientations = #'(up)
  <c-2 a-1>2
  <a-1 c\tweak script-priority -100 -2>2
}

[image of music]


Création d’un groupetto retardé

Obtenir un groupetto retardé et dans lequel la note la plus basse est altérée requiert quelques surcharges. La propriété outside-staff-priority doit être désactivée (#f) pour éviter qu’elle prenne le pas sur la propriété avoid-slur. L’ajustement du positionnement horizontal s’effectue en jouant sur la fraction 2/3.

\relative c'' {
  \after 2*2/3 \turn c2( d4) r |
  \after 4 \turn c4.( d8)
  \after 4
  {
    \once \set suggestAccidentals = ##t
    \once \override AccidentalSuggestion.outside-staff-priority = ##f
    \once \override AccidentalSuggestion.avoid-slur = #'inside
    \once \override AccidentalSuggestion.font-size = -3
    \once \override AccidentalSuggestion.script-priority = -1
    \once \hideNotes
    cis8\turn \noBeam
  }
  d4.( e8)
}

[image of music]


Arpège distribué sur plusieurs voix

Affecter le graveur Span_arpeggio_engraver au contexte de la portée (Staff) permet de distribuer un arpège sur plusieurs voix.

\new Staff \with {
  \consists "Span_arpeggio_engraver"
}
\relative c' {
  \set Staff.connectArpeggios = ##t
  <<
    { <e' g>4\arpeggio <d f> <d f>2 }
    \\
    { <d, f>2\arpeggio <g b>2 }
  >>
}

[image of music]


Arpège distribué sur une partition pour piano

Dans une double portée pour piano (PianoStaff), un arpège peut s’étendre sur les deux portées grâce à la propriété PianoStaff.connectArpeggios.

\new PianoStaff \relative c'' <<
  \set PianoStaff.connectArpeggios = ##t
  \new Staff {
    <c e g c>4\arpeggio
    <g c e g>4\arpeggio
    <e g c e>4\arpeggio
    <c e g c>4\arpeggio
  }
  \new Staff {
    \clef bass
    \repeat unfold 4 {
      <c,, e g c>4\arpeggio
    }
  }
>>

[image of music]


Arpège distribué pour un autre contexte que le piano

Il est possible de distribuer un arpège sur plusieurs portées d’un système autre que le PianoStaff dès lors que vous incluez le Span_arpeggio_engraver au contexte Score.

\score {
  \new ChoirStaff {
    \set Score.connectArpeggios = ##t
    <<
      \new Voice \relative c' {
        <c e>2\arpeggio
        <d f>2\arpeggio
        <c e>1\arpeggio
      }
      \new Voice \relative c {
        \clef bass
        <c g'>2\arpeggio
        <b g'>2\arpeggio
        <c g'>1\arpeggio
      }
    >>
  }
  \layout {
    \context {
      \Score
      \consists "Span_arpeggio_engraver"
    }
  }
}

[image of music]


Création de doigtés sur deux caractères

Il est tout à fait possible de noter un doigté supérieur à 5.

\relative c' {
  c1-10
  c1-50
  c1-36
  c1-29
}

[image of music]


Indications de nuance vraiment entre parenthèses

Bien que le moyen le plus simple pour ajouter des parenthèses à une indication de nuance consiste à utiliser un bloc \markup, cette pratique a un inconvénient : les objets ainsi créés seront considérés comme des annotations textuelles, non comme des nuances.

Il est néanmoins possible de créer des objets particuliers en partant de code Scheme – comme expliqué dans le manuel de notation – avec la fonction make-dynamic-script. Les markups ainsi créés seront alors considérés comme étant des indications de nuance, et de ce fait pourront se voir appliquer les effets des commandes \dynamicUp et \dynamicDown.

paren =
#(define-event-function (dyn) (ly:event?)
   (make-dynamic-script
    #{ \markup \concat {
         \normal-text \italic \fontsize #2 (
	 \pad-x #0.2 #(ly:music-property dyn 'text)
	 \normal-text \italic \fontsize #2 )
       }
    #}))

\relative c'' {
  c4\paren\f c c \dynamicUp c\paren\p
}

[image of music]


Création d’une liaison entre plusieurs voix

Dans certaines situations, il peut être nécessaire de lier des notes appartenant à des voix différentes. La solution consiste à ajouter une note invisible dans l’une des voix, à l’aide de la commande \hideNotes.

Voici par exemple la mesure 235 de la chaconne de la seconde partita pour violon solo, BWV 1004, de Bach.

\relative c' {
  <<
    {
      d16( a') s a s a[ s a] s a[ s a]
    }
    \\
    {
      \slurUp
      bes,16[ s e](
      \hideNotes a)
      \unHideNotes f[(
      \hideNotes a)
      \unHideNotes fis](
      \hideNotes a)
      \unHideNotes g[(
      \hideNotes a)
      \unHideNotes gis](
      \hideNotes a)
    }
  >>
}

[image of music]


Création d’extensions de texte

Les commandes \startTextSpan et \stopTextSpan permettent d’ajouter une ligne de prolongation aux indications textuelles, à l’instar des indications de pédale ou d’octaviation. Jouer sur les propriétés de l’objet TextSpanner permet d’en modifier le rendu.

\paper { ragged-right = ##f }

\relative c'' {
  \override TextSpanner.bound-details.left.text = #"bla"
  \override TextSpanner.bound-details.right.text = #"blu"
  a4 \startTextSpan
  b4 c
  a4 \stopTextSpan

  \override TextSpanner.style = #'line
  \once \override TextSpanner.bound-details.left.stencil-align-dir-y = #CENTER
  a4 \startTextSpan
  b4 c
  a4 \stopTextSpan

  \override TextSpanner.style = #'dashed-line
  \override TextSpanner.bound-details.left.text =
    \markup { \draw-line #'(0 . 1) }
  \override TextSpanner.bound-details.right.text =
    \markup { \draw-line #'(0 . -2) }
  \once \override TextSpanner.bound-details.right.padding = #-2

  a4 \startTextSpan
  b4 c
  a4 \stopTextSpan

  \set Staff.middleCPosition = #-13
  \override TextSpanner.dash-period = #10
  \override TextSpanner.dash-fraction = #0.5
  \override TextSpanner.thickness = #10
  a4 \startTextSpan
  b4 c
  a4 \stopTextSpan
}

[image of music]


Personnalisation des extenseurs de nuance postfix

Il s’agit de fonctions postfix pour personnaliser l’extension des crescendos textuels. L’extension devrait débuter sur la première note de la mesure. Il faut utiliser -\mycresc – comme une articulation – sous peine que le départ de l’extension n’apparaisse qu’à la note suivante.

% Two functions for (de)crescendo spanners where you can explicitly
% give the spanner text.
mycresc =
#(define-music-function (mymarkup) (markup?)
   (make-music 'CrescendoEvent
               'span-direction START
               'span-type 'text
               'span-text mymarkup))
mydecresc =
#(define-music-function (mymarkup) (markup?)
   (make-music 'DecrescendoEvent
               'span-direction START
               'span-type 'text
               'span-text mymarkup))

\relative c' {
  c4-\mycresc "custom cresc" c4 c4 c4 |
  c4 c4 c4 c4 |
  c4-\mydecresc "custom decresc" c4 c4 c4 |
  c4 c4\! c4 c4
}

[image of music]


Extensions de nuance postfix

Les lignes d’extension des commandes \cresc, \dim et \decresc peuvent désormais être personnalisées facilement sous forme d’opérateurs postfix. Soufflets et (de)crescendos peuvent cohabiter. \< et \> produiront par défaut des soufflets, alors que \cresc, etc. produiront une indication textuelle avec extension.

% Some sample text dynamic spanners, to be used as postfix operators
crpoco =
#(make-music 'CrescendoEvent
             'span-direction START
             'span-type 'text
             'span-text "cresc. poco a poco")

\relative c' {
  c4\cresc d4 e4 f4 |
  g4 a4\! b4\crpoco c4 |
  c4 d4 e4 f4 |
  g4 a4\! b4\< c4 |
  g4\dim a4 b4\decresc c4\!
}

[image of music]


Glissando par dessus un objet graphique

Un glissando peut sauter un objet NoteColumn.

\relative c' {
  a2 \glissando
  \once \override NoteColumn.glissando-skip = ##t
  f''4 d,
}

[image of music]


Stylisation des lignes de soufflet

Les lignes d’un soufflet peuvent adopter tous les styles permis par la line-interface : discontinu, pointillé, continu, ondulé ou en zigzag.

\relative c' {
  c2\< c\!
  \override Hairpin.style = #'dashed-line
  c2\< c\!
  \override Hairpin.style = #'dotted-line
  c2\< c\!
  \override Hairpin.style = #'line
  c2\< c\!
  \override Hairpin.style = #'trill
  c2\< c\!
  \override Hairpin.style = #'zigzag
  c2\< c\!
  \revert Hairpin.style
  c2\< c\!
}

[image of music]


Masquage de l’extension des nuances textuelles

Les crescendos et decrescendos indiqués textuellement – tels que cresc. ou dim. – sont suivis de pointillés qui montrent leur étendue. On peut empêcher l’impression de ces pointillés.

\relative c'' {
  \override DynamicTextSpanner.style = #'none
  \crescTextCresc
  c1\< | d | b | c\!
}

[image of music]


Alignement de nuances personnalisées comme « sempre pp », « più f » ou « subito p »

Certaines indications de nuance requièrent un complément textuel, comme « sempre pp ». Dans la mesure où les nuances sont habituellement centrées sous la note, le pp se trouvera repoussé loin après la note à laquelle il s’applique.

Différentes approches permettent de correctement aligner horizontalement ce « sempre pp » :

  • Un simple \once \override DynamicText.X-offset = #-9.2 avant la note considérée de telle sorte que la nuance soit décalée manuellement à la bonne place. Inconvénient : il faut le faire manuellement à chaque fois qu’intervient ce markup.
  • L’intégration d’un rembourrage (#:hspace 7.1) à la définition de cette nuance personnalisée afin qu’une fois centrée par LilyPond elle soit correctement alignée. Inconvénient : le rembourrage occupera exactement cet espace et ne permettra à aucun autre markup ou nuance d’apparaître à cet endroit.
  • L’application d’un décalage au script de nuance \once \override … X-offset = …. Inconvénient : là aussi il faut le faire à chaque fois.
  • L’attribution arbitraire d’une dimension à 0 du texte additionnel à l’aide d’un #:with-dimensions '(0 . 0) '(0 . 0). Inconvénient : LilyPond considère que « sempre » n’occupe pas d’espace, et donc pourra mettre à cet endroit d’autres éléments, ce qui pourrait générer des collisions qui ne seront pas détectées par les routines ad hoc. D’autre part, il semble persister un espacement, ce qui laisse l’impression d’un alignement différent en l’absence de texte additionnel.
  • L’ajout, explicite, du décalage directement dans la fonction Scheme du script de nuance.
  • La définition d’un alignement explicite au sein du script de nuance. Ceci ne sera suivi d’effet, par défaut, qu’en jouant sur X-offset. Inconvénient : il faut définir DynamicText.X-offset, ce qui s’appliquera à toutes les nuances textuelles. Par ailleurs, l’alignement sera réalisé sur le bord droit du texte additionnel, non sur le milieu de pp.
\paper {
  ragged-right = ##f
  indent = 2.5\cm
  tagline = ##f
}

% Solution 1: Using a simple markup with a particular halign value
% Drawback: It's a markup, not a dynamic command, so \dynamicDown
%           etc. will have no effect
semppMarkup = \markup { \halign #1.4 \italic "sempre" \dynamic "pp" }

% Solution 2: Using a dynamic script & shifting with
%             \once \override ...X-offset = ..
% Drawback: \once \override needed for every invocation
semppK =
#(make-dynamic-script
  (markup #:line
          (#:normal-text
           #:italic "sempre"
           #:dynamic "pp")))

% Solution 3: Padding the dynamic script so the center-alignment
%             puts it at the correct position
% Drawback: the padding really reserves the space, nothing else can be there
semppT =
#(make-dynamic-script
  (markup #:line
          (#:normal-text
           #:italic "sempre"
           #:dynamic "pp"
           #:hspace 7.1)))

% Solution 4: Dynamic, setting the dimensions of the additional text to 0
% Drawback: To lilypond "sempre" has no extent, so it might put
%           other stuff there => collisions
% Drawback: Also, there seems to be some spacing, so it's not exactly the
%           same alignment as without the additional text
semppM =
#(make-dynamic-script
  (markup #:line
          (#:with-dimensions '(0 . 0) '(0 . 0)
                             #:right-align
                             #:normal-text
                             #:italic "sempre"
                             #:dynamic "pp")))

% Solution 5: Dynamic with explicit shifting inside the scheme function
semppG =
#(make-dynamic-script
  (markup #:hspace 0
          #:translate '(-18.85 . 0)
          #:line (#:normal-text
                  #:italic "sempre"
                  #:dynamic "pp")))

% Solution 6: Dynamic with explicit alignment. This has only effect
%             if one sets X-offset!
% Drawback: One needs to set DynamicText.X-offset!
% Drawback: Aligned at the right edge of the additional text,
%           not at the center of pp
semppMII =
#(make-dynamic-script
  (markup #:line (#:right-align
                  #:normal-text
                  #:italic "sempre"
                  #:dynamic "pp")))

\new StaffGroup <<
  \new Staff = "s" \with { instrumentName = \markup \column { Normal } }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      c4\pp c\p c c | c\ff c c\pp c
    }
  >>
  \new Staff = "sMarkup" \with {
    instrumentName = \markup \column { Normal markup }
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      c4-\semppMarkup c\p c c | c\ff c c-\semppMarkup c
    }
  >>
  \new Staff = "sK" \with {
    instrumentName = \markup \column { Explicit shifting }
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      \once \override DynamicText.X-offset = #-9.2
      c4\semppK c\p c c
      c4\ff c
      \once \override DynamicText.X-offset = #-9.2
      c4\semppK c
    }
  >>
  \new Staff = "sT" \with {
    instrumentName = \markup \column { Right padding }
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      c4\semppT c\p c c | c\ff c c\semppT c
    }
  >>
  \new Staff = "sM" \with {
    instrumentName = \markup \column { Set dimension "to zero" }
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      c4\semppM c\p c c | c\ff c c\semppM c
    }
  >>
  \new Staff = "sG" \with {
    instrumentName = \markup \column { Shift inside dynamics}
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      c4\semppG c\p c c | c\ff c c\semppG c
    }
  >>
  \new Staff = "sMII" \with {
    instrumentName = \markup \column { Alignment inside dynamics }
  }
  <<
    \relative c'' {
      \key es \major
      % Setting to ##f (false) gives the same result
      \override DynamicText.X-offset = #0
      c4\semppMII c\p c c | c\ff c c\semppMII c
    }
  >>
>>

\layout { \override Staff.InstrumentName.self-alignment-X = #LEFT }

[image of music]


Insertion d’une césure

Une surcharge de la propriété text de l’objet BreathingSign permet de créer une marque de césure.

LilyPond dispose également d’une variante courbée.

\relative c'' {
  \override BreathingSign.text = \markup {
    \musicglyph "scripts.caesura.straight"
  }
  c8 e4. \breathe g8. e16 c4

  \override BreathingSign.text = \markup {
    \musicglyph "scripts.caesura.curved"
  }
  g8 e'4. \breathe g8. e16 c4
}

[image of music]


Liaison « Laissez vibrer »

Les indications de « laisser vibrer » ont une taille fixe. Leur formatage est accessible au travers de la propriété tie-configuration.

\relative c' {
  <c e g>4\laissezVibrer r <c f g>\laissezVibrer r
  <c d f g>4\laissezVibrer r <c d f g>4.\laissezVibrer r8

  <c d e f>4\laissezVibrer r
  \override LaissezVibrerTieColumn.tie-configuration
     = #`((-7 . ,DOWN)
          (-5 . ,DOWN)
          (-3 . ,UP)
          (-1 . ,UP))
  <c d e f>4\laissezVibrer r
}

[image of music]


Terminaison de ligne en flèche

Les extensions de texte, tout comme les indications sous forme de ligne tel un glissando, peuvent se voir pourvues d’une extrémité en flèche.

\relative c'' {
  \override TextSpanner.bound-padding = #1.0
  \override TextSpanner.style = #'line
  \override TextSpanner.bound-details.right.arrow = ##t
  \override TextSpanner.bound-details.left.text = #"fof"
  \override TextSpanner.bound-details.right.text = #"gag"
  \override TextSpanner.bound-details.right.padding = #0.6

  \override TextSpanner.bound-details.right.stencil-align-dir-y = #CENTER
  \override TextSpanner.bound-details.left.stencil-align-dir-y = #CENTER

  \override Glissando.bound-details.right.arrow = ##t
  \override Glissando.arrow-length = #0.5
  \override Glissando.arrow-width = #0.25

  a8\startTextSpan gis a4 b\glissando b,
  g'4 c\stopTextSpan c2
}

[image of music]


Dessin d’une liaison d’articulation au trait discontinu

Grâce à la propriété dash-definition, une liaison d’articulation peut être formée de traits discontinus variables. dash-definition se compose d’une liste de segments-discontinus (dash-elements). Chaque segment-discontinu contient une liste de paramètres qui déterminent le comportement du trait pour une section de la liaison.

Cette liaison se définit selon le paramètre de Bézier t qui est compris entre 0 (l’extrémité gauche de la liaison) et 1 (l’extrémité droite de la liaison). Chaque segment-discontinu se composera selon la liste (t-début t-fin segment-style segment-taille). La portion de liaison allant de t-début à t-fin aura un trait segment-style de longueur segment-taille. segment-taille est exprimé en espace de portée ; un segment-style à 1 donnera un trait plein.

\relative c' {
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.3 0.1 0.75)
                                (0.3 0.6 1 1)
                                (0.65 1.0 0.4 0.75))
  c4( d e f)
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.25 1 1)
                                (0.3 0.7 0.4 0.75)
                                (0.75 1.0 1 1))
  c4( d e f)
}

[image of music]


Modification de la signification des raccourcis pour les signes d’articulation

Les raccourcis sont répertoriés dans le fichier ‘ly/script-init.ly’, dans lequel on retrouve les variables dashHat, dashPlus, dashDash, dashBang, dashLarger, dashDot et dashUnderscore ainsi que leur valeur par défaut. Ces valeurs peuvent être modifiées selon vos besoins. Il suffit par exemple, pour affecter au raccourci -+ (dashPlus) le symbole du trille en lieu et place du + (caractère plus), d’assigner la valeur \trill à la variable dashPlus :

\paper { tagline = ##f }

\relative c'' { c1-+ }

dashPlus = \trill

\relative c'' { c1-+ }

[image of music]


Déplacement vertical des liaisons d’articulation

Le positionnement vertical d’une liaison se contrôle par la propriété positions de l’objet Slur. Cette propriété dispose de deux paramètres : le premier affecte l’extrémité gauche de la liaison, le second son extrémité droite. La valeur des paramètres n’aura aucune influence sur le galbe de la liaison. LilyPond ne s’en servira que pour adapter le positionnement de la courbe. Des valeurs positives décalent la liaison vers le haut et s’utilisent pour des hampes descendantes. Des valeurs négatives entraînent un décalage vers le bas.

\relative c' {
  \stemDown
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(1 . 1)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(2 . 2)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(3 . 3)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(4 . 4)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(5 . 5)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(0 . 5)
  e4( a)
  \override Slur.positions = #'(5 . 0)
  e4( a)
  \stemUp
  \override Slur.positions = #'(-5 . -5)
  e4( a)
  \stemDown
  \revert Slur.positions
  e4( a)
}

[image of music]


Déplacer les extrémités de soufflets

Les terminaisons des soufflets peuvent être décalées en jouant sur la propriété shorten-pair de l’objetHairpin. Les valeurs positives déplacent vers l’intérieur, les négatives vers l’extérieur. Contrairement à la propriété minimum-length, cette propriété n’affecte que l’apparence du soufflet sans ajuster l’espacement horizontal (y compris avec les nuances textuelles). Cette méthode est donc appropriée aux situations dans lesquelles un soufflet requiert un ajustement fin dans l’espace qui lui est alloué.

{
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  \once \override Hairpin.shorten-pair = #'(2 . 2)
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  \once \override Hairpin.shorten-pair = #'(-2 . -2)
  c'1~\<
  c'2~ c'\!
  c'1~\p-\tweak shorten-pair #'(2 . 0)\<
  c'2~ c'\ffff
}

[image of music]


Positionnement des arpeggios

L’ajustement de la taille d’une indication d’arpeggio s’effectue au travers du positionnement de ses extrémités haute ou basse.

\relative c' {
  <c e g b>1\arpeggio
  \once \override Arpeggio.positions = #'(-5 . 0)
  <c e g b>1\arpeggio
  \once \override Arpeggio.positions = #'(0 . 5)
  <c e g b>1\arpeggio
  \once \override Arpeggio.positions = #'(-5 . 5)
  <c e g b>1\arpeggio
}

[image of music]


Positionnement d’une annotation à l’intérieur d’une liaison

Lorsqu’une annotation doit s’incrire à l’intérieur d’une liaison, la propriété outside-staff-priority doit être désactivée.

\relative c'' {
  \override TextScript.avoid-slur = #'inside
  \override TextScript.outside-staff-priority = ##f
  c2(^\markup { \halign #-10 \natural } d4.) c8
}

[image of music]


Différents styles de soufflet

Les soufflets de nuance peuvent adopter des styles différents.

\paper { tagline = ##f }

\relative c'' {
  \override Hairpin.stencil = #flared-hairpin
  a4\< a a a\f
  a4\p\< a a a\ff
  a4\sfz\< a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #constante-hairpin
  a4\< a a a\f
  a4\p\< a a a\ff
  a4\sfz\< a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #flared-hairpin
  a4\> a a a\f
  a4\p\> a a a\ff
  a4\sfz\> a a a\!
  \override Hairpin.stencil = #constante-hairpin
  a4\> a a a\f
  a4\p\> a a a\ff
  a4\sfz\> a a a\!
}

[image of music]


Impression de soufflets « al niente »

Des crescendos ou decrescendos al niente peuvent être indiqués de manière graphique, en assignant vrai (#t) à la propriété circled-tip, ce qui affiche un cercle à leur extrémité.

\relative c'' {
  \override Hairpin.circled-tip = ##t
  c2\< c\!
  c4\> c\< c2\!
}

[image of music]


Impression du métronome et des repères sous la portée

Les indications de tempo et les marques de repère s’impriment par défaut au-dessus de la portée. Le fait de régler en conséquence la propriété direction des objets MetronomeMark et RehearsalMark les placera au-dessous de la portée.

\layout {
  indent = 0
  ragged-right = ##f
}

{
  % Metronome marks below the staff
  \override Score.MetronomeMark.direction = #DOWN
  \tempo 8. = 120
  c''1

  % Rehearsal marks below the staff
  \override Score.RehearsalMark.direction = #DOWN
  \mark \default
  c''1
}

[image of music]


Soufflets et barres de mesure

En principe, un soufflet – (de)crescendo imprimé sous forme graphique – commence au bord gauche de la note de départ, et se termine au bord droit de la note d’arrivée. Cependant, si la note d’arrivée est sur un premier temps, le soufflet s’arrêtera au niveau de la barre de mesure qui la précède. Ce comportement peut être annulé en assignant faux (#f) à la propriété to-barline.

\relative c'' {
  e4\< e2.
  e1\!
  \override Hairpin.to-barline = ##f
  e4\< e2.
  e1\!
}

[image of music]


Ajustement de la longueur d’un soufflet

Si un soufflet est trop court, il suffit d’ajuster la propriété minimum-length de l’objet Hairpin pour l’allonger.

<<
  {
    \after 4 \< \after 2 \> \after 2. \! f'1
    \override Hairpin.minimum-length = 8
    \after 4 \< \after 2 \> \after 2. \! f'1
  }
  {
    \repeat unfold 8 c'4
  }
>>

[image of music]


Impression d’une même articulation des deux côtés d’une note ou d’un accord

LilyPond ne permet pas, par défaut, qu’une même articulation (accent, flageolet, point d’orgue, etc.) se retrouve à la fois au-dessus et au-dessous d’une note. Par exemple, c4_\fermata^\fermata ne donnera qu’un seul point d’orgue en dessous du do ; celui du dessus sera tout bonnement ignoré.

On peut néanmoins accoler des scripts, tels des doigtés, à l’intérieur d’un accord ; il peut donc y avoir autant d’articulations que de besoin, ce qui, par voie de conséquence, permet de s’affranchir de la présence des hampes et de positionner l’articulation relativement à la tête de note comme dans le cas du flageolet ci-dessous. L’imitation du traitement d’un script externe à un accord requérant un 'add-stem-support demande de libeller la note comme étant un accord et d’ajouter les articulations au sein de la construction <…>.

Un simple amendement permettra de rectifier le positionnement habituel en surplomb : <c-\tweak direction #DOWN-\fermata^\fermata>

\relative c' {
  <>^"Wrong"
  c2_\fermata^\fermata % The second fermata is ignored!
  <e d'>2^\flageolet_\flageolet

  \stopStaff s1 \startStaff

  <>^"Works if written inside a chord"
  <e_\flageolet d'^\flageolet>2
  <e_\flageolet d'^\flageolet>2
  <e_\flageolet^\flageolet>2
  <e_\fermata^\fermata>2
}

[image of music]


Slap ou pizzicato Bartok

Un slap, aussi appelé pizzicato à la Bartók, est un pizzicato où, au lieu de tirer la corde de côté comme à l’accoutumée, « on la pince en la soulevant plus fortement, et à la verticale, en la lâchant violemment. Celle-ci frappe alors la touche, et produit à la fois la note et le son percussif » (Wikipedia). Il s’indique par un cercle flanqué d’un trait vertical.

\relative c' {
  c4\snappizzicato
  <c' e g>4\snappizzicato
  <c' e g>4^\snappizzicato
  <c, e g>4_\snappizzicato
}

[image of music]


Remplacement du signe de respiration par une coche

Les musiques vocales ou pour vents utilisent souvent une coche en tant que signe de respiration. Ceci indique une respiration qui enlève une fraction à la note précédente plutôt qu’une véritable pause comme le fait un signe sous forme de virgule. La coche peut être remontée un peu afin de l’isoler de la portée.

\relative c'' {
  c2
  \breathe
  d2
  \override BreathingSign.Y-offset = #2.6
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.tickmark" }
  c2
  \breathe
  d2
}

[image of music]


Utilisation d’un arpeggioBracket pour rendre les divisions plus évidentes

Un crochet d’arpège (arpeggioBracket) permet de mettre en évidence les divisions d’un pupitre en l’absence de hampe, comme on le voit régulièrement dans les partitions pour chœur.

\include "english.ly"

\score {
  \relative c'' {
    \key a \major
    \time 2/2
    <<
      \new Voice = "upper"
      <<
        { \voiceOne \arpeggioBracket
          a2( b2
          <b d>1\arpeggio)
          <cs e>\arpeggio ~
          <cs e>4
        }
        \addlyrics { \lyricmode { A -- men. } }
      >>
      \new Voice = "lower"
      { \voiceTwo
        a1 ~
        a
        a ~
        a4 \bar "|."
      }
    >>
  }
  \layout { ragged-right = ##t }
}

[image of music]


Accords et double liaison d’articulation

Certains compositeurs utilisent deux liaisons lorsqu’ils veulent lier des accords. Dans LilyPond, il faut pour cela activer la propriété doubleSlurs.

\relative c' {
  \set doubleSlurs = ##t
  <c e>4( <d f> <c e> <d f>)
}

[image of music]


Utilisation de la propriété whiteout

Tout objet graphique peut s’imprimer sur un fond blanc afin de masquer une partie des objets qu’il recouvre. Ceci trouve toute son utilité pour améliorer certaines collisions, notamment dans des situations où un repositionnement d’objets est irréaliste. Il faut alors explicitement définir la propriété layer afin de contrôler quels objets seront masqués par le fond blanc.

Dans l’exemple ci-dessous, la liaison est en collision avec la métrique ; la situation est améliorée dès lors que la portion de liaison qui traverse la métrique est masquée par l’affectation de la propriété whiteout à l’objet TimeSignature. Pour ce faire, TimeSignature est déplacé sur un calque au-dessus de celui de Tie – il reste sur le calque par défaut (1) –, puis le StaffSymbol est placé sur un calque supérieur à celui de TimeSignature pour ne pas être masqué.

{
  \override Score.StaffSymbol.layer = 4
  \override Staff.TimeSignature.layer = 3
  b'2 b'~
  \once \override Staff.TimeSignature.whiteout = ##t
  \time 3/4
  b' r4
}

[image of music]


Articulation baroque en forme de coche

On trouve régulièrement, en musique baroque, cette courte ligne verticale. Sa signification peut varier, mais elle indique le plus souvent une note plus « appuyée ». Voici comment générer ce signe particulier.

upline =
\tweak stencil
  #(lambda (grob)
    (grob-interpret-markup grob #{ \markup \draw-line #'(0 . 1) #}))
  \stopped

\relative c' {
  a'4^\upline a( c d')_\upline
}

[image of music]


Alignement vertical des nuances sur plusieurs notes

Des nuances qui commencent, finissent ou se produisent sur une même note auront le même alignement vertical. L’augmentation de la propriété staff-padding de l’objet DynamicLineSpanner permet d’aligner différentes nuances affectées à différentes notes.

\relative c' {
  \override DynamicLineSpanner.staff-padding = #4
  c2\p f\mf
  g2\< b4\> c\!
}

[image of music]


Repeats

Repeats


Ajout du crochet de reprise à d’autres portées

D’ordinaire, le graveur Volta_engraver réside dans le contexte Score ; les crochets précédant une reprise s’impriment donc seulement au-dessus de la portée du haut. On peut ajuster cela en déplaçant ce graveur vers les contextes de portée (Staff) qui doivent comporter ces crochets.

<<
  \new Staff { \repeat volta 2 { c'1 } \alternative { c' } }
  \new Staff { \repeat volta 2 { c'1 } \alternative { c' } }
  \new Staff \with { \consists "Volta_engraver" } { c'2 g' e' a' }
  \new Staff { \repeat volta 2 { c'1 } \alternative { c' } }
>>

[image of music]


Numéros de mesure centrés

Les partitions pour grands ensembles disposent souvent de la numérotation des mesures centrée en dessous du système. L’extrait ci-dessous indique comment le Measure_counter_engraver permet de répondre à cette pratique. Le graveur est ici ajouté à un contexte Dynamics.

Il s’agit ici de code historique. Dès LilyPond 2.23.3, un simple \set Score.centerBarNumbers = ##t suffit.

\layout {
  \context {
    \Dynamics
    \consists #Measure_counter_engraver
    \override MeasureCounter.direction = #DOWN
    \override MeasureCounter.font-encoding = #'latin1
    \override MeasureCounter.font-shape = #'italic
    % to control the distance of the Dynamics context from the staff:
    \override VerticalAxisGroup.nonstaff-relatedstaff-spacing.padding = #2
  }
  \context {
    \Score
    \remove "Bar_number_engraver"
  }
}

pattern = \repeat unfold 7 { c'4 d' e' f' }

\new StaffGroup <<
  \new Staff {
    \pattern
  }
  \new Staff {
    \pattern
  }
  \new Dynamics {
    \startMeasureCount
    s1*7
    \stopMeasureCount
  }
>>

[image of music]


Modification des barres de mesure par défaut

Les barres de mesure par défaut peuvent se modifier grâce à leur redéfinition au sein d’un contexte Score.

% http://lsr.di.unimi.it/LSR/Item?id=964
%%=> http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2014-03/msg00126.html
%%=> http://lilypond.1069038.n5.nabble.com/Changing-the-default-end-repeat-bracket-tc169357.html

\layout {
  \context {
    \Score
    %% Changing the defaults from engraver-init.ly
    measureBarType = "!"
    startRepeatBarType = "[|:"
    endRepeatBarType = ":|]"
    doubleRepeatBarType = ":|][|:"
  }
}

%% example:
{
  c'1
  \repeat volta 2 { \repeat unfold 2 c' }
  \repeat volta 2 { \repeat unfold 2 c' }
  \alternative {
    { c' }
    {
      %% v2.18 workaround
      \once\override Score.VoltaBracket.shorten-pair = #'(1 . -1)
      c'
    }
  }
  \bar "|."
}

[image of music]


Controlling the appearance of tremolo slashes

Using various properties of the StemTremolo grob it is possible to control the appearance of tremolo slashes.

  • Property slope sets the slope for tremolo slashes.
  • Property shape determines whether tremolo slashes look like rectangles (value rectangle) or like very small beams (value beam-like).
  • Property style sets both the slope and the shape depending on whether the note has flags, beams, or only a plain stem. This is in contrast to the previous two properties, which change the slope and shape unconditionally. There are two styles defined.
    • default: slashes for down-stem flags are longer and more sloped than slashes for up-stem flags; slashes on beamed notes have a rectangular shape and are parallel to the beam.
    • constant: all slashes are beam-like and have the same slope except for down-stem flags.
music = {
  a''4:32 a':
  e''8: \noBeam e':
  a'':[ a':]
  f':[ g':]
  d':[ d':]
}

\new Staff {
  <>^\markup "default"
  \music
}

\new Staff {
  <>^\markup \typewriter "style = #'constant"
  \override StemTremolo.style = #'constant
  \music
}

\new Staff {
  <>^\markup \typewriter "shape = #'rectangle"
  \override StemTremolo.shape = #'rectangle
  \music
}

\new Staff {
  <>^\markup \typewriter "shape = #'beam-like"
  \override StemTremolo.shape = #'beam-like
  \music
}

\new Staff {
  <>^\markup \typewriter "slope = -0.2"
  \override StemTremolo.slope = -0.2
  \music
}

\paper {
  indent = 0
  tagline = ##f
}

[image of music]


Trémolo et changement de portée

Dans la mesure où \repeat tremolo requiert deux arguments musicaux pour un trémolo d’accords, la note ou l’accord de la portée opposée doit être encadré par des accolades et se voir adjoindre la commande \change Staff.

\new PianoStaff <<
  \new Staff = "up" \relative c'' {
    \key a \major
    \time 3/8
    s4.
  }
  \new Staff = "down" \relative c'' {
    \key a \major
    \time 3/8
    \voiceOne
    \repeat tremolo 6 {
      <a e'>32
      {
        \change Staff = "up"
        \voiceTwo
        <cis a' dis>32
      }
    }
  }
>>

[image of music]


Impression de trémolo avec ligature flottante

Lorsque la durée totale d’un trémolo est inférieure à la noire, égale une blanche, ou bien entre une blanche et une ronde, il est d’usage que toutes les ligatures soient en contact avec les hampes. Certains styles de gravure font cependant apparaître des ligatures détachées, centrées entre les hampes. Pour ce type de trémolo, le nombre de hampes flottantes se gère au travers de la propriété gap-count de l’objet Beam, et l’écart entre ligature et hampe se définit par la propriété gap.

\relative c'' {
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #1
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #2
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap-count = #3
  \repeat tremolo 8 { a32 f }

  \override Beam.gap-count = #3
  \override Beam.gap = #1.33
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #1
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #0.67
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
  \override Beam.gap = #0.33
  \repeat tremolo 8 { a32 f }
}

[image of music]


Répétition en pourcent isolée

Des symboles de pourcentage isolés peuvent aussi être obtenus au moyen d’un silence multimesure dont on modifie l’aspect :

makePercent =
#(define-music-function (note) (ly:music?)
   "Make a percent repeat the same length as NOTE."
   (make-music 'PercentEvent
               'length (ly:music-length note)))

\relative c'' {
  \makePercent s1
}

[image of music]


Compteur de mesures

Le code ci-dessous permet, de façon détournée, d’afficher un compteur de mesures à l’aide d’une répétition en pourcent rendue transparente.

<<
  \context Voice = "foo" {
    \clef bass
    c4 r g r
    c4 r g r
    c4 r g r
    c4 r g r
  }
  \context Voice = "foo" {
    \set countPercentRepeats = ##t
    \hide PercentRepeat
    \override PercentRepeatCounter.st