2.5.1 Vue d’ensemble des percussions

La notation rythmique sert avant tout aux parties de percussions ou de batterie, mais on peut aussi s’en servir à des fins pédagogiques, pour montrer le rythme d’une mélodie.


Références en matière de notation pour percussions

Voir aussi

Manuel de notation : Génération de fichiers MIDI, Gravure de lignes rythmiques, Initialisation de nouvelles portées.

Morceaux choisis : Percussion.


Notation de base pour percussions

Les parties de percussions peuvent être saisies avec le mode \drummode, qui est l’équivalent du mode standard utilisé pour les notes à hauteur déterminée. Le moyen plus simple pour saisir une partie de percussion est d’utiliser la commande \drums, qui crée un contexte spécifique :

\drums {
  hihat4 hh bassdrum bd
}

[image of music]

Il s’agit en fait d’un raccourci pour

\new DrumStaff \drummode {
  hihat4 hh bassdrum bd
  }

[image of music]

Chaque instrument de percussion peut avoir, dans le fichier LilyPond, un nom complet et un nom raccourci. Ces noms sont inventoriés à l’annexe Génération de fichiers MIDI.

Notez bien que l’utilisation de hauteurs (comme un cis4) dans un contexte DrumStaff déclenchera immanquablement une erreur. Un contexte DrumStaff fait automatiquement appel à une clef spécifique ; vous pouvez la spécifier explicitement ou utiliser une autre clef.

\drums {
  \clef percussion
  bd4 4 4 4
  \clef treble
  hh4 4 4 4
}

[image of music]

Certains instruments à percussion connaissent quelques problèmes quant à leur prise en charge au niveau de la génération de fichiers MIDI ; de plus amples informations sont disponibles à la rubrique Génération de fichiers MIDI.

Voir aussi

Manuel de notation : Génération de fichiers MIDI, Notes utilisées en percussion.

Fichiers d’initialisation : ‘ly/drumpitch-init.ly

Morceaux choisis : Percussion.


Roulements de tambour

Les roulements de tambour s’indiquent par une triple barre en travers des hampes. Qu’il s’agisse d’une noire ou d’une durée plus longue, cette triple barre s’affiche explicitement. Dans le cas de croches, seules deux barres traversent les hampes (la troisième faisant office de ligature). Si ce roulement s’applique à des notes plus courtes que la croche, LilyPond fait apparaître une seule barre en travers des hampes en supplément du nombre de barres de ligature. Ces différents graphismes s’obtiennent à l’aide d’une notation de trémolo, en suivant les préceptes mentionnés à la rubrique Répétitions en trémolo.

\drums {
  \time 2/4
  sn16 8 16 8 8:32 ~
  8 8 4:32 ~
  4 8 16 16
  4 r4
}

[image of music]

Les coups de baguette peuvent s’indiquer à l’aide de markups "D" et "G" au-dessus ou en dessous des notes comme indiqué à la rubrique Direction et positionnement. Vous devrez peut-être jouer sur la propriété staff-padding pour obtenir une ligne de base satisfaisante.

\drums {
  \repeat unfold 2 {
    sn16^"G" 16^"D" 16^"G" 16^"G" 16^"D" 16^"G" 16^"D" 16^"D"
    \stemUp
    sn16_"G" 16_"D" 16_"G" 16_"G" 16_"D" 16_"G" 16_"D" 16_"D"
  }
}

[image of music]

Voir aussi

Manuel de notation : Direction et positionnement, Répétitions en trémolo.

Morceaux choisis : Percussion.


Hauteurs en percussions

Certains instruments à percussion émettent des hauteurs, comme le xylophone, le vibraphone ou les timbales ; ils utilisent donc des portées classiques. Cette possibilité est abordée dans d’autres parties du manuel.

Voir aussi

Manuel de notation : Gestion des instruments MIDI.

Morceaux choisis : Percussion.


Portées de percussion

Une partie de percussions utilisant plusieurs instruments requiert en général une portée de plusieurs lignes, où chaque hauteur sur la portée représente un instrument à percussion. La gravure d’une telle musique requiert que les notes soient situées dans des contextes DrumStaff et DrumVoice.

up = \drummode {
  crashcymbal4 hihat8 halfopenhihat hh hh hh openhihat
}
down = \drummode {
  bassdrum4 snare8 bd r bd sn4
}
\new DrumStaff <<
  \new DrumVoice { \voiceOne \up }
  \new DrumVoice { \voiceTwo \down }
>>

[image of music]

L’exemple ci-dessus montre une notation polyphonique détaillée. La notation polyphonique abrégée peut être employée – voir la rubrique J'entends des Voix – comme ici :

\new DrumStaff <<
  \drummode {
    bd4 sn4 bd4 sn4
    << {
      \repeat unfold 16 hh16
    } \\ {
      bd4 sn4 bd4 sn4
    } >>
  }
>>

[image of music]

On peut choisir d’autres mises en forme si l’on définit la propriété drumStyleTable dans le contexte DrumVoice. Quelques variables prédéfinies sont disponibles :

drums-style

La notation par défaut : une batterie standard, sur une portée de cinq lignes.

[image of music]

Le plan de la batterie peut inclure jusqu’à six toms différents. Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de tous les utiliser si la musique en prévoit moins ; par exemple, les trois toms des lignes du milieu sont tommh, tomml, et tomfh.

agostini-drums-style

Inventée par le percussionniste français Dante Agostini en 1965, cette notation s’est répandue au-delà de l’hexagone.

[image of music]

timbales-style

Ce style permet de saisir une partie de timbales, sur une portée à deux lignes.

[image of music]

congas-style

Ce style produit une portée à deux lignes pour une partie de congas.

[image of music]

bongos-style

Ce style produit une portée à deux lignes pour une partie de bongos.

[image of music]

percussion-style

Ce style permet de saisir toute sorte de percussions sur des portées d’une ligne.

[image of music]

Il est par ailleurs possible de définir son propre style, comme indiqué dans Personnalisation de portées de percussion.

Voir aussi

Manuel d’initiation : J'entends des Voix.

Manuel de notation : Personnalisation de portées de percussion.

Fichiers d’initialisation : ‘ly/drumpitch-init.ly’.

Morceaux choisis : Percussion.


Personnalisation de portées de percussion

LilyPond offre la possibilité de construire son propre style de percussion grâce à une définition de la propriété drumStyleTable. Les notations existantes peut se redéfinir au travers d’une liste associative dans laquelle chaque entrée doit comporter quatre éléments : un nom, le style de tête de note (ou default), un éventuel signe d’articulation (ou #f dans le cas contraire) et, enfin, le positionnement de la tête de note sur la portée. Cette liste devra alors être convertie en table de hachage à l’aide de la fonction alist->hash-table.

#(define mydrums '(
         (bassdrum        default   #f           -1)
         (snare           default   #f           0)
         (hihat           cross     #f           1)
         (halfopenhihat   cross     "halfopen"   1)
         (pedalhihat      xcircle   "stopped"    2)
         (lowtom          diamond   #f           3)))

up = \drummode { hh8 hh hhho hhho hhp4 hhp }
down = \drummode { bd4 sn bd toml8 toml }

\new DrumStaff <<
  \set DrumStaff.drumStyleTable = #(alist->hash-table mydrums)
  \new DrumVoice { \voiceOne \up }
  \new DrumVoice { \voiceTwo \down }
>>

[image of music]

De nouveaux noms peuvent venir s’ajouter à ces notations personnalisées grâce à la variable drumPitchNames qui peut être redéfinie en tant que liste associative (ou augmentée par ajout d’une nouvelle liste aux valeurs existantes comme indiqué ci-dessous). Ceci permet par ailleurs de définir des alias : raccourcis pour la saisie de certaines notations.

drumPitchNames =
  #(append
    '((leftsnap . sidestick)
      (rightsnap . ridecymbal))
    drumPitchNames)

drumPitchNames.ls = #'sidestick
drumPitchNames.rs = #'ridecymbal

\drums {
  leftsnap4. rightsnap8 leftsnap4 rightsnap
  ls8 rs ls rs ls4 rs
}

[image of music]

De la même manière, la propriété drumPitchTable associe une hauteur spécifique (autrement dit un son instrumental différent tel que fourni par les fontes sonores MIDI disponibles) à chaque notation. Cette propriété requiert d’être définie sous forme de table de hachage, convertie elle aussi à partir d’une liste associative (enregistrée par défaut en tant que variable midiDrumPitches). La redéfinition de ces associations s’effectue comme indiqué ci-dessus, soit en créant l’intégralité d’une liste associative, soit certains de ses membres. L’exemple ci-dessous démontre la manière de créer un jeu entier de notation, avec sa propre syntaxe de saisie, sa notation personnalisée et les instruments MIDI correspondants.

drumPitchNames.dbass      = #'dbass
drumPitchNames.dba        = #'dbass  % 'db is in use already
drumPitchNames.dbassmute  = #'dbassmute
drumPitchNames.dbm        = #'dbassmute
drumPitchNames.do         = #'dopen
drumPitchNames.dopenmute  = #'dopenmute
drumPitchNames.dom        = #'dopenmute
drumPitchNames.dslap      = #'dslap
drumPitchNames.ds         = #'dslap
drumPitchNames.dslapmute  = #'dslapmute
drumPitchNames.dsm        = #'dslapmute

#(define djembe-style
  '((dbass      default  #f         -2)
    (dbassmute  default  "stopped"  -2)
    (dopen      default  #f          0)
    (dopenmute  default  "stopped"   0)
    (dslap      default  #f          2)
    (dslapmute  default  "stopped"   2)))

midiDrumPitches.dbass     = g
midiDrumPitches.dbassmute = fis
midiDrumPitches.dopen     = a
midiDrumPitches.dopenmute = gis
midiDrumPitches.dslap     = b
midiDrumPitches.dslapmute = ais

test = \drummode { dba4 do ds dbm dom dsm }

\score {
  \new DrumStaff \with {
    \override StaffSymbol.line-count = #3
    instrumentName = "Djembé "
    drumStyleTable = #(alist->hash-table djembe-style)
    drumPitchTable = #(alist->hash-table midiDrumPitches)
  } {
    \time 3/4
    \test
  }
  \layout {}
  \midi {}
}

[image of music]

Voir aussi

Fichiers d’initialisation : ‘ly/drumpitch-init.ly’.

Morceaux choisis : Percussion.

Référence des propriétés internes : DrumStaff, DrumVoice.


Notes fantômes

Des notes fantômes, qu’on appelle aussi en anglais dead, muted, silenced ou false notes, peuvent être créées pour les parties de percussion, grâce à la commande \parenthesize décrite à la rubrique Parenthèses.

\new DrumStaff
<<
  \context DrumVoice  = "1" { s1 }
  \context DrumVoice  = "2" { s1 }
  \drummode {
    <<
      {
        hh8[ 8] <hh sn> hh16
        \parenthesize sn hh
        \parenthesize sn hh8 <hh sn> hh
      } \\
      {
        bd4 r4 bd8 8 r8 bd
      }
    >>
  }
>>

[image of music]

Voir aussi

Manuel de notation : Parenthèses.

Morceaux choisis : Percussion.


LilyPond — Manuel de notation v2.22.1 (branche stable).