2.2.1 Définition de fonctions Scheme

D’une manière générale, une fonction Scheme se définit ainsi :

fonction =
#(define-scheme-function
     (arg1 arg2…)
     (type1? type2?…)
   corps)

argNn-ième argument.
typeN?un type de prédicat Scheme pour lequel argN devra retourner #t. Il existe aussi une forme spécifique – (prédicat? default) – qui permet de fournir des argument optionnels. En l’absence d’argument réel au moment de l’appel à la fonction, c’est la valeur par défaut qui lui sera substituée. Les valeurs par défaut sont évaluées dès l’apparition de la définition, y compris dans le cas de blocs de code LilyPond ; vous devrez donc, si ces valeurs par défaut ne peuvent être déterminées que plus tard, mentionner une valeur spéciale que vous reconnaîtrez facilement. Lorsque vous mentionnez un prédicat entre parenthèses sans toutefois fournir sa valeur par défaut, celle-ci sera considérée comme étant #f. Les valeurs par défaut d’un prédicat? ne sont vérifiées ni au moment de la définition, ni à l’exécution ; il est de votre ressort de gérer les valeurs que vous spécifiez. Une valeur par défaut constituée d’une expression musicale est recopiée dès la définition de origin à l’emplacement courant du code.
corpsune séquence de formules Scheme évaluées dans l’ordre, la dernière servant de valeur de retour de la fonction. Il peut contenir des blocs de code LilyPond, enchâssés dans des accolades et hashes#{…#} – comme indiqué à la rubrique Blocs de code LilyPond. Au sein d’un bloc de code LilyPond, un # permet de référencer des arguments de la fonction – tel ‘#arg1’ – ou d’ouvrir une expression Scheme contenant les arguments de la fonction – par exemple ‘#(cons arg1 arg2)’. Dans le cas où une expression Scheme introduite par # ne vous permet pas de parvenir à vos fins, vous pourriez devoir revenir à une expression Scheme « immédiate » à l’aide d’un $, comme ‘$music’. Lorsque votre fonction retourne une expression musicale, lui est attribuée la valeur origin.

La recevabilité des arguments est déterminée par un appel effectif au prédicat après que LilyPond les a déjà convertis en expression Scheme. Par voie de conséquence, l’argument peut tout à fait se libeller en syntaxe Scheme – introduite par un # ou en tant que résultat d’un appel à une fonction Scheme. Par ailleurs, LilyPond convertira en Scheme un certain nombre de constructions purement LilyPond avant même d’en avoir vérifié le prédicat. C’est notamment le cas de la musique, des postévénements, des chaînes simples (avec ou sans guillemets), des nombres, des markups et listes de markups, ainsi que des blocs score, book, bookpart, ou qui définissent un contexte ou un format de sortie.

Il existe certaines situations pour lesquelles LilyPond lèvera toute ambiguïté grâce aux fonctions de prédicat : un ‘-3’ est-il un postévénement de type doigté ou un nombre négatif ? Un "a" 4 en mode paroles est-il une chaîne suivie d’un nombre ou bien un événement syllabe de durée 4 ? LilyPond répondra à ces questions par des interprétations successives du prédicat de l’argument, dans un ordre défini de sorte à minimiser les interprétations erronées et le besoin de lecture en avance.

Un prédicat qui accepte par exemple aussi bien une expression musicale qu’une hauteur considèrera c'' comme étant une hauteur plutôt qu’une expression musicale. Les durées ou postévénements qui viennent juste après viendront modifier cette interprétation. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux éviter des prédicats par trop permissifs tel que Scheme? lorsque l’application fait plutôt appel à des types d’argument plus spécifiques.

Les différents types de prédicat propres à LilyPond sont recensés à l’annexe Types de prédicats prédéfinis.

Voir aussi

Manuel de notation : Types de prédicats prédéfinis.

Fichiers d’initialisation : ‘lily/music-scheme.cc’, ‘scm/c++.scm’, ‘scm/lily.scm’.


LilyPond — Extension des fonctionnalités v2.22.2 (branche stable).