1.3.2 Signes d’interprétation sous forme de courbe

Ce chapitre traite des signes d’interprétation imprimés sous forme de courbe : liaisons d’articulation ou de phrasé, respirations, chutes et sauts.


Liaisons d’articulation

Une liaison d’articulation indique que les notes doivent être jouées liées, ou legato. Ces liaisons s’indiquent au moyen de parenthèses.

Note : Lorsque la musique est polyphonique, la liaison doit se terminer dans la voix où elle a été entamée.

\relative {
  f''4( g a) a8 b(
  a4 g2 f4)
  <c e>2( <b d>2)
}

[image of music]

Vous pouvez décider de l’orientation des liaisons par rapport à la portée, comme indiqué au chapitre Direction et positionnement.

Plusieurs liaisons peuvent intervenir simultanément ou concurremment, ce qui requiert une attention spéciale. Dans la majorité des cas, la liaison externe indique un phrasé, et un phrasé peut recouvrir plusieurs liaisons d’articulation – voir Liaisons de phrasé. Dans le cas où plusieurs liaisons d’articulation interviennent au sein d’un même contexte Voice, leurs début et fin doivent être labellisés par un \= suivi d’un identifiant (symbole ou entier positif).

\fixed c' {
  <c~ f\=1( g\=2( >2 <c e\=1) a\=2) >
}

[image of music]

Une liaison est par défaut dessinée d’un trait plein. Il est aussi possible de l’imprimer sous la forme de tirets ou en pointillé :

\relative {
  c'4( e g2)
  \slurDashed
  g4( e c2)
  \slurDotted
  c4( e g2)
  \slurSolid
  g4( e c2)
}

[image of music]

En utilisant \slurHalfDashed, la première moitié de la liaison aura un trait discontinu et continu pour la seconde. L’inverse s’obtient avec \slurHalfSolid.

\relative {
  c'4( e g2)
  \slurHalfDashed
  g4( e c2)
  \slurHalfSolid
  c4( e g2)
  \slurSolid
  g4( e c2)
}

[image of music]

Vous pouvez même personnaliser la densité des tirets d’une liaison :

\relative {
  c'4( e g2)
  \slurDashPattern #0.7 #0.75
  g4( e c2)
  \slurDashPattern #0.5 #2.0
  c4( e g2)
  \slurSolid
  g4( e c2)
}

[image of music]

Commandes prédéfinies

\slurUp, \slurDown, \slurNeutral, \slurDashed, \slurDotted, \slurHalfDashed, \slurHalfSolid, \slurDashPattern, \slurSolid.

Morceaux choisis

Accords et double liaison d’articulation

Certains auteurs utilisent deux liaisons lorsqu’ils veulent lier des accords. Dans LilyPond, il faut pour cela activer la propriété doubleSlurs.

\relative c' {
  \set doubleSlurs = ##t
  <c e>4( <d f> <c e> <d f>)
}

[image of music]

Positionnement d’une annotation à l’intérieur d’une liaison

Lorsqu’une annotation doit s’incrire à l’intérieur d’une liaison, la propriété outside-staff-priority doit être désactivée.

\relative c'' {
  \override TextScript.avoid-slur = #'inside
  \override TextScript.outside-staff-priority = ##f
  c2(^\markup { \halign #-10 \natural } d4.) c8
}

[image of music]

Dessin d’une liaison d’articulation au trait discontinu

Grâce à la propriété dash-definition, une liaison d’articulation peut être formée de traits discontinus variables. dash-definition se compose d’une liste de segments-discontinus (dash-elements). Chaque segment-discontinu contient une liste de paramètres qui déterminent le comportement du trait pour une section de la liaison.

Cette liaison se définit selon le paramètre de Bézier t qui est compris entre 0 (l’extrémité gauche de la liaison) et 1 (l’extrémité droite de la liaison). Chaque segment-discontinu se composera selon la liste (t-début t-fin segment-style segment-taille). La portion de liaison allant de t-début à t-fin aura un trait segment-style de longueur segment-taille. segment-taille est exprimé en espace de portée ; un segment-style à 1 donnera un trait plein.

\relative c' {
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.3 0.1 0.75)
                                (0.3 0.6 1 1)
                                (0.65 1.0 0.4 0.75))
  c4( d e f)
  \once \override
    Slur.dash-definition = #'((0 0.25 1 1)
                                (0.3 0.7 0.4 0.75)
                                (0.75 1.0 1 1))
  c4( d e f)
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : liaison.

Manuel d’initiation : Non-imbrication des crochets et liaisons.

Manuel de notation : Direction et positionnement, Liaisons de phrasé.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.

Référence des propriétés internes : Slur.


Liaisons de phrasé

Une liaison de phrasé relie plusieurs notes en délimitant une phrase musicale. On indique les points de départ et d’arrivée avec \( et \) respectivement.

\relative {
  c''4\( d( e) f(
  e2) d\)
}

[image of music]

D’un point de vue typographique, rien ne distingue une liaison de phrasé d’une liaison d’articulation. Cependant, LilyPond les considère comme des objets différents. Une commande \slurUp n’affectera donc pas une liaison de phrasé. Vous pouvez décider de l’orientation des liaisons de phrasé par rapport à la portée, comme indiqué au chapitre Direction et positionnement.

Plusieurs liaisons de phrasé peuvent intervenir en même temps, dès lors qu’elles sont labellisées, comme des liaisons normales – voir Liaisons d’articulation.

Une liaison est par défaut dessinée d’un trait plein. Il est aussi possible de l’imprimer sous la forme de tirets ou en pointillé :

\relative {
  c'4\( e g2\)
  \phrasingSlurDashed
  g4\( e c2\)
  \phrasingSlurDotted
  c4\( e g2\)
  \phrasingSlurSolid
  g4\( e c2\)
}

[image of music]

En utilisant \phrasingslurHalfDashed, la première moitié de la liaison aura un trait discontinu et continu pour la seconde. L’inverse s’obtient avec \phrasingslurHalfSolid.

\relative {
  c'4\( e g2\)
  \phrasingSlurHalfDashed
  g4\( e c2\)
  \phrasingSlurHalfSolid
  c4\( e g2\)
  \phrasingSlurSolid
  g4\( e c2\)
}

[image of music]

Vous pouvez même personnaliser la densité des tirets d’une liaison :

\relative {
  c'4\( e g2\)
  \phrasingSlurDashPattern #0.7 #0.75
  g4\( e c2\)
  \phrasingSlurDashPattern #0.5 #2.0
  c4\( e g2\)
  \phrasingSlurSolid
  g4\( e c2\)
}

[image of music]

La personnalisation des lignes discontinues est identique pour les liaisons de phrasé et les liaisons d’articulation. Pour plus de détails, référez-vous aux morceaux choisis de la section Liaisons d’articulation.

Commandes prédéfinies

\phrasingSlurUp, \phrasingSlurDown, \phrasingSlurNeutral, \phrasingSlurDashed, \phrasingSlurDotted, \phrasingSlurHalfDashed, \phrasingSlurHalfSolid, \phrasingSlurDashPattern, \phrasingSlurSolid.

Voir aussi

Manuel d’initiation : Non-imbrication des crochets et liaisons.

Manuel de notation : Direction et positionnement, Liaisons d’articulation.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.

Référence des propriétés internes : PhrasingSlur.


Signes de respiration

Les indications de respiration sont indiquées par la commande \breathe.

{ c''2. \breathe d''4 }

[image of music]

Contrairement aux autres signes d’interprétation, une respiration n’est pas associée à la note qui la précède ; il s’agit d’un événement musical à part entière. Par voie de conséquence, toute autre marque attachée à la note précédente, telle un crochet indiquant une ligature manuelle ou une parenthèse indiquant une liaison, doit impérativement se placer avant l’instruction \breathe.

Un signe de respiration interrompt obligatoirement les ligatures, même automatiques. Pour passer outre ce fonctionnement, voir Barres de ligature manuelles.

\relative { c''8 \breathe d e f g2 }

[image of music]

LilyPond gère les divisiones, signes utilisés en notation ancienne pour indiquer les respirations. Pour de plus amples détails, voir Divisions.

Morceaux choisis

Modification de l’indicateur de respiration

On peut choisir le glyphe imprimé par cette commande, en modifiant la propriété text de l’objet BreathingSign, pour lui affecter n’importe quelle indication textuelle.

\relative c'' {
  c2
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.rvarcomma" }
  \breathe
  d2
}

[image of music]

Remplacement du signe de respiration par une coche

Les musiques vocales ou pour vents utilisent souvent une coche en tant que signe de respiration. Ceci indique une respiration qui enlève une fraction à la note précédente plutôt qu’une véritable pause comme le fait un signe sous forme de virgule. La coche peut être remontée un peu afin de l’isoler de la portée.

\relative c'' {
  c2
  \breathe
  d2
  \override BreathingSign.Y-offset = #2.6
  \override BreathingSign.text =
    \markup { \musicglyph "scripts.tickmark" }
  c2
  \breathe
  d2
}

[image of music]

Insertion d’une césure

Une surcharge de la propriété text de l’objet BreathingSign permet de créer une marque de césure. LilyPond dispose également d’une variante courbée.

\relative c'' {
  \override BreathingSign.text = \markup {
    \musicglyph "scripts.caesura.straight"
  }
  c8 e4. \breathe g8. e16 c4

  \override BreathingSign.text = \markup {
    \musicglyph "scripts.caesura.curved"
  }
  g8 e'4. \breathe g8. e16 c4
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musicologique : césure.

Manuel de notation : Divisions.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.

Référence des propriétés internes : BreathingEvent, BreathingSign, Breathing_sign_engraver.


Chutes et sauts

Des indications de désinence peuvent être obtenues au moyen de la commande \bendAfter. Leur direction s’indique au moyen des signes plus (vers le haut) ou moins (vers le bas). Le chiffre indique l’intervalle avec la note de départ.

\relative c'' {
  c2\bendAfter #+4
  c2\bendAfter #-4
  c2\bendAfter #+6.5
  c2\bendAfter #-6.5
  c2\bendAfter #+8
  c2\bendAfter #-8
}

[image of music]

Morceaux choisis

Ajustement du galbe des chutes ou sauts

La propriété shortest-duration-space peut devoir être retouchée pour ajuster l’apparence des chutes ou sauts.

\relative c'' {
  \override Score.SpacingSpanner.shortest-duration-space = #4.0
  c2-\bendAfter #5
  c2-\bendAfter #-4.75
  c2-\bendAfter #8.5
  c2-\bendAfter #-6
}

[image of music]

Voir aussi

Glossaire musical : chute, saut.

Morceaux choisis : Signes d’interprétation.


Autres langues : English, català, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation v2.19.82 (branche de développement).