3.3 Options applicables aux fragments de musique

Dans les lignes qui suivent, l’appellation « commande LilyPond » fait référence à toutes celles vues plus haut et qui font appel à lilypond-book pour produire un extrait musical. Pour plus de simplicité, nous ne parlerons que de la syntaxe applicable à LaTeX.

Nous attirons votre attention sur le fait que les différentes options sont lues de la gauche vers la droite. Si une option est transmise plusieurs fois, seule la dernière sera prise en compte.

Les commandes LilyPond acceptent les options suivantes :

staffsize=hauteur

Définit la taille de portée à hauteur exprimée en points.

ragged-right

Produit des lignes en pleine largeur avec un espacement naturel. En d’autres termes, sera ajoutée la commande de mise en forme ragged-right = ##t. Il s’agit de l’option par défaut de la commande \lilypond{} en l’absence d’option line-width. C’est aussi l’option par défaut pour l’environnement lilypond lorsque l’option ‘fragment’ est activée sans avoir défini explicitement de longueur de ligne.

noragged-right

Dans le cas où l’extrait tient sur une seule ligne, la portée sera étirée pour correspondre à la longueur de ligne du texte. Autrement dit, la commande de mise en forme ragged-right = ##f s’ajoute à l’extrait LilyPond.

line-width
line-width=taille\unité

Détermine la longueur de ligne à taille, exprimée en unité. unité peut prendre les valeurs cm, mm, in ou pt. Cette option n’affectera que le résultat de LilyPond – la longueur de la portée – et en aucun cas la mise en forme du texte.

En l’absence d’argument, la longueur de ligne sera définie à une valeur par défaut telle que calculée par un algorithme heuristique.

Lorsque l’option line-width n’est pas utilisée, lilypond-book tentera de déterminer des valeurs par défaut pour les cas où les environnements lilypond ne font pas appel à ‘ragged-right’.

papersize=chaîne

Détermine le format du papier à chaîne tel que défini dans le fichier ‘scm/paper.scm’ – a5, quarto, 11x17, etc.

Toute valeur non mentionnée dans ‘scm/paper.scm’ sera rejetée. lilypond-book émettra un message d’avertissement et l’extrait utilisera le format par défaut, à savoir a4.

notime

Désactive l’impression des métriques et barres de mesure pour l’intégralité de la partition.

fragment

Laisse à lilypond-book le soin d’ajouter ce qui est indispensable, de telle sorte que vous pouvez vous contenter d’un

c'4

sans \layout, \score, etc.

nofragment

N’ajoute rien à ce qui se trouve dans l’environnement LilyPond. À noter qu’il s’agit de l’option par défaut.

indent=taille\unité

Définit l’indentation du premier système à taille, exprimée en unitécm, mm, in ou pt. Cette option n’affecte que LilyPond, et en aucun cas la mise en forme du texte.

noindent

Ramène l’indentation du premier système à zéro. Cette option n’affecte que LilyPond, et en aucun cas la mise en forme du texte. Dans la mesure où il s’agit du comportement par défaut, point n’est besoin de spécifier noindent.

quote

Réduit la longueur des lignes musicales de 2*0.4in (soit 2 * 10,16 mm) pour renvoyer l’extrait dans un bloc de citation. La valeur « 0,4 pouce » est contrôlée par l’option ‘exampleindent’.

exampleindent

Détermine la valeur de l’indentation qui sera utilisée par l’option ‘quote’.

relative
relative=n

Utilise le mode d’octave relative. Les notes sont donc par défaut positionnées relativement au do central. L’argument – un nombre entier – fourni à l’option relative spécifie l’octave de départ de l’extrait ; 1 correspond au do central. Cette option ‘relative’ n’a d’effet que si elle est utilisée en combinaison avec l’option ‘fragment’ ; autrement dit, l’option ‘fragment’ est implicite dès lors que relative est explicité.

La documentation de LilyPond, comme nous l’avons déjà vu, use abondamment de lilypond-book. Elle utilise à cet effet quelques options particulières.

verbatim

L’argument de la commande LilyPond est recopié textuellement dans le fichier généré, avant l’image de la partition. Cependant, cette option n’est pas pleinement opérationnelle lorsqu’un \lilypond{} se trouve au milieu d’un paragraphe.

L’utilisation conjointe d’un ‘verbatim’ et de la commande lilypondfile permet de n’inclure textuellement qu’une seule partie du fichier source. lilypond-book reproduira alors textuellement la partie du fichier source comprise entre les commentaires begin verbatim et éventuellement end verbatim. Si l’on considère le fichier source suivant, la musique sera interprétée en mode relatif, mais la recopie du code ne comportera pas l’assertion du bloc relative :

\relative c' { % begin verbatim
  c4 e2 g4
  f2 e % end verbatim
}

donnera dans un bloc verbatim précédant la partition :

  c4 e2 g4
  f2 e

Si d’aventure vous désirez traduire les commentaires et noms de variable dans le rendu textuel plutôt que dans le fichier source, vous devrez définir la variable d’environnement LYDOC_LOCALEDIR qui pointera vers un répertoire contenant l’arborescence des catalogues de messages – fichiers d’extension .mo – du domaine lilypond-doc.

addversion

Cette option, effective uniquement avec Texinfo, permet d’ajouter une ligne \version @w{"@version{}"} au verbatim.

texidoc

Option disponible uniquement avec Texinfo.
Dès lors qu’un fichier ‘toto.ly’ contient dans sa section \header un champ texidoc, l’appel de lilypond avec l’option ‘--header=texidoc’ créera le fichier ‘toto.texidoc’. Par ailleurs, c’est le contenu de ce ‘toto.texidoc’ qui sera ensuite recopié par lilypond-book en préambule de l’extrait de partition – soit avant l’environnement example créé par un quote.

Prenons par exemple le fichier ‘toto.ly’ dont le contenu est

\header {
  texidoc = "This file demonstrates a single note."
}
{ c'4 }

et quelque part dans notre document Texinfo ‘test.texinfo

@lilypondfile[texidoc]{toto.ly}

La ligne de commande suivante produira le résultat escompté.

lilypond-book --pdf --process="lilypond \
  -dbackend=eps --header=texidoc" test.texinfo

La plupart des fichiers de test contenus dans le répertoire ‘input’ de la distribution est constituée de la sorte.

Cette option est fort utile dans le cadre de l’adaptation en langue étrangère. En effet, s’il est spécifié dans le document Texinfo une clause @documentlanguage LANGUE, la présence d’une variable texidocLANGUE dans l’entête du fichier ‘toto.ly’ entraînera la reproduction – par l’appel lilypond ‘--header=texidocLANGUE’ – du contenu de ‘toto.texidocLANGUE’ en lieu et place de celui de ‘toto.texidoc’.

doctitle

Option disponible uniquement avec Texinfo.
Cette option fonctionne selon le même principe que l’option texidoc : lorsqu’un fichier ‘toto.ly’ contient dans son \header une variable doctitle et que lilypond est appelé avec l’option doctitle, le contenu de cette variable – une simple ligne de texte – sera recopié dans un fichier ‘toto.doctitle’ puis inséré dans le document Texinfo sous la forme @lydoctitle texte. @lydoctitle doit faire l’objet d’une macro, définie dans le document Texinfo.

Il en va de l’option doctitle comme de l’option texidoc en matière d’adaptation en langue étrangère.

nogettext

Option disponible uniquement pour Texinfo.
Commentaires et noms de variable ne seront pas traduits dans la recopie textuelle du code.

printfilename

Lorsqu’un fichier source LilyPond est inclus à l’aide de \lilypondfile, le nom du fichier sera reproduit juste au dessus de l’extrait. Si le résultat est un fichier HTML, il s’agira alors d’un lien. Seul le nom du fichier est imprimé ; autrement dit, le chemin d’accès au fichier est tronqué.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Utilisation des programmes