5.3.1 Vue d’ensemble de la modification des propriétés

Chaque contexte est chargé de créer plusieurs types d’objets graphiques. Il contient également les réglages nécessaires pour chacun de ces objets. Si l’on modifie ces réglages, les objets n’auront plus la même apparence.

Les contextes comportent deux types différents de propriétés : des propriétés de contexte et des propriétés d’objet graphique. Les propriétés de contexte sont celles qui s’appliqueront globalement au contexte en tant que tel ; elles gèrent la manière dont le contexte apparaîtra. Les propriétés d’objet graphique, par contre, s’appliquent à des types particuliers d’objet qui apparaissent dans le contexte en question.

Les commandes \set et \unset permettent de modifier les valeurs des propriétés de contexte. Les commandes \override et \revert permettent de modifier les valeurs des propriétés des objets graphiques.

Voir aussi

Référence des propriétés internes : Backend, All layout objects, OverrideProperty, RevertProperty, PropertySet.

Problèmes connus et avertissements

La sous-couche Scheme ne vérifie pas la saisie des propriétés de façon très stricte. Des références cycliques dans des valeurs Scheme peuvent de ce fait interrompre ou faire planter le programme – ou bien les deux.


Autres langues : English, deutsch, español, italiano, 日本語.
About automatic language selection.

LilyPond — Manuel de notation